Signaler

Douleur torse

Posez votre question jstephane49 1Messages postés mardi 14 mars 2017Date d'inscription 14 mars 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 14 mars 2017 à 08:43 par p.horde
Bonsoir à vous tous et toute
Voilà j'ai besoin un peu de parler de mon problème et voir si certain(e)s on eu le même problème.

Voilà tout a commencé il y a prèsque 10 mois. Ma femme à accoucher le 18 mai 2016 on était vraiment heureux. Maman était fatigué mais moi aussi. 2 jours passe, donc nous sommes le 20 mai. Je passe la journée avec ma femme et mon fils. Je pars vers 23h je rentre directement. La arrivé à la maison je fais du ménage et arrivé vers 0h je décide de faire le lit du bébé. Le lit étant déjà monté,j'ai juste à déballer le matelas et mettre un drap. Je veux absolument le faire avant de me coucher car ma femme sort normalement le lendemain. Donc je me prépare à déballer le matelas et déchire le plastique en faisant le mouvement comme si j'ouvrais un paquet de chips (exemple) d'un seul coup violente douleurs au sternum. Je comprends pas ce qui se passe du mal à respirer et je m'écroule sur mon lit. C'était vraiment la première fois, je ressentais une douleur si intense. J'ai appelé le samu ils sont venus me chercher et mon emmener au urgence. La je passe une radio avec toujours mes violente douleurs, mais à la radio ils ne voient rien de grave. (J'ai passé 5h au urgence juste pour une radio lol) il me donne anti douleur et me laisse sortir. Comme je suis au CHU et que la maternité et à côté je décide d'aller voir ma femme qui quand même était inquiet puisque je l'ai quand même prevenu de mon état. J'ai moins mal grâce au anti douleur mais je sens la sent quand même. Les semaines passe et j'ai toujours cette douleur. Je mange j'ai mal je fume j'ai mal je bois aussi. Tout ce que je fais, je ressens la douleur. Je peux presque pas marché sans ressentir des douleurs. Des fois la douleur réapparaît asser violemment et me declanche une grise d'angoisse par dessus ce qui pour ma part était inconnu jusqu'à maintenant et je pensais pas que c'était aussi impressionnant et stressant. Je vais un soir à la clinique car de nouveau violente douleurs pour eux aussi RAS avec juste une radio. (A croire qu'il existe que sa chez eux.) Il décide de me donner du Tramadol avec de l'ibuprofène moi comme naïf que je suis et que eux son médecin je suis plus ou moins les instructions données.
2 comprimés par jour pour tramadol et 3 ibuprofène. Je suis presque les consignes et heureusement car au bout de 3ème jours je suis complètement à morphe. Je ne tiens plus sur mes jambes des douleurs asser forte au ventre j'enchaîné diarrhée et constipation. Donc après 3 autres jours on va voir mon médecin qui m'annonce qu'il ne faut jamais au grand jamais mélanger ses médicaments. (Bravo les médecins de la clinique) bon au bout d'une semaine sa reviens petit à petit à la normale mais mes douleurs sternum son toujours là. Donc je vais voir un ostéopathe et je fait 4 séances (c'était une vraie torture sa ma fait vraiment mal sur le coup). Malgré une légère amélioration j'ai quand même mal. Mon médecin après 4 mois décide finalement de me faire passer un scanner tu torse. (Pas trop tôt). Et là bam ... japprend qu'il y a rien tout va bien au coeur et au poumon.
La je me dit c'est pas possible je suis en train de devenir fou ou quoi ? D'où vient cette douleur. A cause de cette douleur j'arrive plus à manger sans avoir mal même fumer me fait mal. Donc je décide de changer mes habitudes alimentaires. Certains plats je n'y touche plus plat épicé). Je ne bois plus du tout une goûte d'alcool ni meme de soda mon corps ne le supporter plus. 1 verre et j'avais l'impression d'être saoul. (Au passage c'était très rare déjà que je buvais de l'alcool. En moyenne 2 verres de whisky tout les 2 à 3 mois mini). J'ai décidé aussi d'arrêter de fumer car sa me brûlée et lancer des douleur au sternum et dans la gorge. (Sa c'est plutôt un bon point lol). Après se nette changement en effet je ressens moins de douleur mais toujours des problèmes aux sternum. Enfin je pensé qu'il n'y avait que sa puisque je n'étais fixé que sur mon sternum mais j'ai remarqué que quand je mange ou bois j'ai une sensation d'avoir l'estomac plein rapidement. (A vrai dire je n'avais jamais fait attention tellement que mes douleurs au sternum me faisai mal). Alors pour résumer nous sommes début décembre. Niveau douleur au sternum c'est moins violent. Il me reste une sensibilité si je touche mon sternum ou si je porte une charge supérieur à 5kg sa me lance à nouveau des douleurs. J'ai donc aussi une sensation d'estomac plein même en mangeant un yaourt (lol) et avec des sensations de gorge serrée surtout après les repas. Au final je me dit que sa se peut que tout vienne de ma tête. Donc je décide d'aller voir un psychologue. Je fais plusieurs séances. Mais j'ai toujours ses douleurs. Mon nouveau médecin car j'ai changé pars ce que mon ancien ma dit clairement "je ne sais plus quoi faire concernant votre problème". (Et sa se dit médecin). Donc le nouveau médecin décide de me faire passé une fibroscopie. Mais je n'ai rendez-vous qu'avec un gastro enterologue que le 11 avril 2017. Pour un premier rendez-vous puisque je vais faire sa sous anesthésie générale. (Oui car comme je l'ai dit plus haut je fais de temps en temps des crises d'angoisse) Donc la fybro on m'a dit pas avant mai. (Pfff). Alors si j'écris c'est que franchement j'en peux plus. Je suis fatigué de toutes ses douleurs. Je ne vis plus et je suis au bord du gouffre. Je suis fatigué de tout ça. Donc si quelqu'un a vécu une chose similaire ou à un remède je vous écoute.
Merci
Utile
+0
plus moins
Histoire très compliqué en effet...
Beaucoup d'angoisse et de stress qui aggravent le problème. Il faut effectivement continuer le bilan Et je te conseillerais aussi de voir un médecin de médecine interne, consultation qui s'effectue en milieu hospitalier. Et puis il faut que tu apprennes, quoi qu'il arrive, à te détendre : Faire du sport, de la relaxation ou du yoga ou de la méditation. Tu es en train de tourner en boucle et cela ne fait qu'aggraver la situation. Bien sur que c'est plus facile à dire qu'à vivre. Je n'impression que ton médecin te prend bien en charge, mais la médecine est parfois une science très complexe associant psychisme est organisme
Peut-être aussi prendre un traitement homéopathique où phytothérapique qui pourrait te détendre
Tiens nous au courant
Bon courage
Publi-information
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Publi-information