Douleur brutale cage thoracique/epaule gauche [Résolu/Fermé]

Alix-G 117 Messages postés mardi 27 juillet 2010Date d'inscription 10 août 2010 Dernière intervention - 30 juil. 2010 à 20:26 - Dernière réponse :  Yat02
- 27 nov. 2017 à 00:06
Bonjour,

j'ai 18 ans, en plus de mes palpitations j'ai souvent des douleurs a la cage thoracique, essentiellement au niveau du coeur, j'ai comme des pincements comme si mon coeur restait coincé dans mes cotes et la douleur s'etend parfois jusqua dans l'epauleet le dessous des aisselles avecparfois des sensations d'étouffement, je ne suis pas la seule. J'ai fais des recherches beaucoup de personnes disent que la cause est le stress ou un manque de magnésium (il est vrai que je suis tres renfermé sur moi meme et que je compresse ma cage thoracique lorsque la douleur apparait) mais je suis totalement flippé parce que j'ai vu sur internet que c'etait surment les premiers symptomes de l'infarctus ou meme de la crise cardiaque...j'ai vraiment peur.
Est ce que les symptomes de l'infarctus se font ressentir seulement avant ou sur une longue durée et plusieurs fois? car ca fait longtemps que j'ai des douleurs comme celle la, de plus je suis de nature tres anxieuse et que ces douleurs sont apparues 2 mois apres le debut de ma depression, il faut aussi savoir que je fais des crises d'angoisse et que je ne dors plus, j'ai sans arret peur que mon coeur s'arrete et lorsque cette douleur se fait ressentir je suis tres mal pendant au moins une heure, par peur qu'il se passe quelque chose, en ce moment surtout je vais vraiment mal, je suis en train de faire une rechute dans ma depression, je pleure beaucoup en ce moment et il faut aussi savoir que je suis fumeuse et que je ne fume plus depuis 3semaines, c'est depuis que je ne fume plus que je vais moins bien et que ces douleurs sont beaucoup plus frequentes et douloureuses.
j'ai besoin d'etre rassuré je suis au bord de la crise de nerfs, je m'invente des maladie par peur de mourir et finalement je n'arrive pas a savoir si ces douleurs a la cage thoracique sont psychologique ou non.
Que dois je faire?
Afficher la suite 

12 réponses

+135
Utile
6
Salut a toi, j'ai ue les même symptomes que toi.
Il s'agit trés vraisemblablement comme moi d'une névralgie.

C'est ton anxiété qui te provoque ces avalanches de maux.

Tu es quelq'un qui garde tout en lui et qui accumule le stress ( peut etre des non dit )

Donc en premier lieu, je ne pense pas que tu sois cardiaque.
Tu analyse mal les choses, et c'est ta peur qui t'oppresse la cache thoracique.
Respire tranquillement de petites séries de respiration par les poumons et pas par le ventre.
Gonfle bien tes poumons en mettant une main sur ton ventre et l'autre sur ta cache thoracique. Fait le doucement. Ce sont tes poumon qui doivent respirer pas ton ventre.
Cet exercice le matin et le soir te calmeront jours après jour.

Ce genre de douleurs survient souvent peu de temps après un traumatisme spychologique non soigné ( décès d'un proche, remis en question profonde de sa vie...)
Les symptomes sont les suivants:
(à ne pas lire qui en état actuel d'hyper-stress, car risque de crise de panique par auto-comparaison)
1) Stress, Surmenage
2) Soupirations répetées
3) Impression de respirer trés peu
4) Douleur en coup de couteau, de décharche électrique, dans le thorax, entre les omoplates, l'aisselle, et le bras
5) Augmentation du ritme cardiaque
6) peur de crise cardiaque imminente
7) Impression d'étouffement
8) Crise de panique
9) la liste ne fait que se reproduire jusqu'a un retour partiel au calme.
10) Trés grosse fatigue, dépression, migraines, surtension.

C'est donc ton stress qui te fait te tendre, dès lors tes nerfs sont peut être coincés, et tes muscles sont mal relaché.
Fait quelques séance de natation sur le dos, et une longues série de séances de massages.
La piscine t'aidera a retrouvé un ritme de respiration normale, ta cache thoracique se déoppressera, l'effort te fera sécréter des endorphines qui diminuerons tes douleurs,et ton dos se détendra.

PS je pense que l'arret brutale de la cigarette n'a pas arrangé les choses d'un point de vue spychologique. Un arret brusque de la cigarette peu accentuer une dépression déja présente. (J'en sais quelque chose, car moi aussi j'ai fait exactement comme toi)
Diminue extremement progressivement, en fumant une cigarette en moins tous les mois, cela fera descendre de manière moins brutale ton taux de molécules antistress que contiennent les clop.
Dès lors ton sentiment de manque sera amoindri , et tes chances d'arret de cigarettes seront acrues.

Un spy peu t'aider à évacuer ton stress.
Vide ton sac, libère ton esprit qui sature ( migraines )

Voila, moi je m'en suis sorti comme ça au bout de 2ans.
Courage

Xav
Publi-information
Je suis entièrement d'accord avec scorpio, xavier étant moi meme passé par là et ayant des petites rechutes de temps en temps tu es plus explicative qu'un doc lol
Bonjour Xavier, merci pour cette explication très détaillé qui me rassure beaucoup.
Ma mère étant malade d'un cancer de la plèvre et étant en soin palliatif, j'ai fait de nombreuses crise d'angoisse (hyperventilation) étant encore jeune et sous sa responsabilité, le fait d'être livrée à moi-même par la suite m'angoisse ainsi que le fait de la perdre..
Et depuis quelques temps, j'ai mal au niveau du coeur, a la poitrine du côté droit, je me suis posée quelques questions avec inquiétude et je suis tombée sur votre post, ce qui m'a tout de même rassurée puisque c'est exactement ça.
Je vous remercie donc et j'en parlerais quand même à un médecin pour m'aider à "décompresser".
Merci encore une fois!!
Bonjour,
J'ai u la réponse à ma question, je suis dans le même cas merci à vous de m'avoir éclairé.
Cordialement.
Identité supprimée par la modération
Merci de ce post
J'ai moi-même eu trois grosses crises qui ressemblaient à un infarctus . Mes analyses étaient bonnes et malgré cela le cardiologue m a dit de prendre un traitement. Je ne l'ai pas pris. À l troisième crise j'ai appelé les urgences et là encore mes résultats étaient bons.
On m'a dit que c'étaient certainement des névralgies.
Comme je suis assez stressée je pense plutôt qu'il s agit effectivement de douleurs liées à un mauvais état psychologique et une très grande fatigue
Merci encore pour tes explications
Merci beaucoup pour cette explication plus que détaillée des symptômes et apports de solution.
Depuis que semaines j'ai la même sensation et ce post m'a apporté réconfort psychologique.
Merci
+7
Utile
ESt-ce que tu étais déjà controllé par un médecin? Sérologie de Lyme?
Publi-information
+4
Utile
bon hé bien je n'ai pas eu une seule reponse je me suis donc débrouillé seule bien que je n'ai pas pu etre rassurée, je fais de la nevrargie intercostale (les nerfs se coincent entre les cotes), elle peut etre provoqué par une anxiete intense, un deplacement de cote, une usure d'un nerf ou un deplacement de disque de la colonne, ca n'est pas grave je ne risque rien mais il faut tout de meme que je fasse attention et que j'aille voir un chiropraticien car ca peut s'aggraver avec le temps.
Pour ma part je pense que ceci est dut a mon anxieté, je suis diagnostiqué dépressive.
bonne continuation.
Alix-G 117 Messages postés mardi 27 juillet 2010Date d'inscription 10 août 2010 Dernière intervention - 4 août 2010 à 12:10
+1
Utile
excusez moi je me permet de uper je n'ai toujours pas eu de reponse et mon topic est le dernier de la page...
+1
Utile
j'ai exactement la même chose que toi et moi aussi ca m'inquiete !!!! je suis désolée de pas avoir de réponse a te donner
delavaulta - 29 juin 2011 à 19:19
+1
Utile
J'ai 51 ans, je suis en traitement pour une Myocardite Virale, j'ai aussi des douleurs entre les omoplates, et au coeur, ça me gratte et la douleur augmente avant de s'évanouir un temps et reprendre de plus belle!
je n'arrive plus a déglutir et j'ai mal au abdominaux!
j'ai l'impression de manquer d'air et que je vais mourir, les médecins me disent que c'est psychologique, doit on vraiment les croire?
Publi-information