Souffrance, suicide

Douleur001 4 Messages postés dimanche 26 novembre 2017Date d'inscription 26 novembre 2017 Dernière intervention - 26 nov. 2017 à 15:13 - Dernière réponse : lekabilien 10684 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 14 décembre 2017 Dernière intervention
- 26 nov. 2017 à 19:59
Bonjour,
Bonjour,
Je ne sais pas si je suis dans la bonne catégorie, ou autre, mais mon problème fait que je pense qu'il se situe dans la psychologie.

Encore une fois désolé mais je viens de m'inscrire et je ne sais pas si je suis dans la bonne catégorie dsl.

Alors voilà, je souhaite garder mon anonymat mais sachez que je suis collegien en région parisienne. Je sais que ca peut paraître jeune, oui, mais ce que je ressens est trop fort. La vie ne me convient plus, les problemees que je rencontre sont bien trop forts pour moi et en regardant ce qui m'attend au niveau etudes / social, je me dis que je ne tiendrais pas dans cette vie. Depuis que je prends de l'âge, je me rends compte que les gens que je côtoie a l'école sont ignares et moqueurs.. je ne cherche pas à m'intéresser à eux et eux non plus, ce qui m'attriste, je suis seul presque tout le temps, je vis loin de mon collège et dans une petite maison dont j'ai honte, je n'invite personne chez moi et je ne vais chez personne..
Le week end, je joue aux jeux vidéos 8h par jour limite..
A l'école je le vois en sport principalement personne ne veut se mettre avec moi je suis le dernier choix les gens m'ont collé l'étiquette de l'intello asocial, heureusement j'ai un seul ami meme pas, lui et moi on sait qu'il faut reste soude même si on ne passe aucun moment hors de l'école, ce qui m'attriste réellement. Je me dis que que les autres meme si ils me parlent un peu et qu'on rigole parfois , je sais qu'ils ont déjà leur pote et qu'ils me parlent juste comme ça 1 fois tous les 3 jours. Ç'esy devenu insupportable, je n'arrive plus, la vie m'a donné des conditions insupportables et je n'ai plus la force, avec mes épaules faibles, de supporter l'hypocrisie de chaque jour. De plus, mes parents ne m'aident pas et je ne leur ai jamais parlé de mes problèmes relationnels, meme si je pense qu'ils voient que je suis asocial car je ne vais chez personne, ils ne font rien, j'ai l'impression qu'ils sont inutiles, meme mes propose parents ne m'aident pas, ne vont pas vers moi. Sachez que j'écris ce message avec mon cœur, je n'en peux plus, meme ma famille, qui me reste , sachant que je n'ai même pas de grands parents réellement présents , je n'ai que mes parents et mes deux frère que je deteste... je pleure toutes les larmes de mon corps, que j'enfouissais sous l'hypocrisie constante chaque jour... ma famille trop stricte d'ailleurs, notamment de par mon père, n'arrange rien...
Je vois de par les réseaux sociaux Instagram etc.. que les autres parisiens de mon âge / les collégiens de mon collège ont une vie sociale épanouie, des gens qu'ils aiment, que j'aimerais pouvoir toucher ne serait-ce qu'une seule fois le visage de quelqu'un qui m'aime, personne n'a été la pour moi, peu de personnes me comprennent, je pleure, je suis triste ...
Je vous en prie, si il vous reste quelconque lumière, aidez moi, je n'en peux plus.. je vis dans une maison de 50m2 avec 4 personnes , et je n'ai pas de vie sociale ni de véritable famille..
Aidez moi, par pitié...
Afficher la suite 

10 réponses

Répondre au sujet
lekabilien 10684 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 14 décembre 2017 Dernière intervention - 26 nov. 2017 à 15:51
0
Utile
1
Bonjour
Quel âge tu as ?
Je crois que tu as mis le dois sur la principale cause de ta solitude donc désarroi, même si bien sur d'autres causes possibles. Tu dis être asocial, ça ne tient qu'a toi de changer puisque tu le sais. Tu fuis les gens les gens te fuient, il n'y a rien d'étonnant a cela. Tu es asocial, donc pas joyeux, qu'elle fille s'intéressera a toi, ou avoir un attrait de copains pour t'entourer ? Ta façon d'être fera ta vie, change cette façon d'être ta vie changera.
Autres choses, ne jugent pas les autres, tu parles d'hypocrisie, ils sont differents, tu l'es aussi, et rien n'est parfait personne n'est parfait, alors acceptes les gens pour qu'ils t'acceptes. Tu dis qu'ils te parlent malgré tout mais pas assez souvent a ton gout, il me semble sue cela vienne de toi, ils essayent les les repousse d'une manière ou d'une autre et ils ne vont certainement pas te supplier d'être ami avec eux.
Oui tu as un problème, probablement timide, manque de confiance en toi, peut-être une tendance a idéaliser les choses, que la vie devrait se simplifier d'elle même, que tu n'as aucun effort a fournir pour ta vie entière, que tout devrait couler de source facilement. J'appellerai cela ouvrir la gueule et tout tombera tout cuit. Ce n'est pas ça la vie, tu dois la façonner avec les efforts que tu auras fournis. Bouges toi le c.. et tu contrôleras une bonne partie de ta vie, laisse faire au gré du vent, et tu seras de plus en plus perdu car tu ne vivras que dans lninstabilité.
Que peuvent faire tes parents ? Si tu leur en parlais déjà, sans cela, ne dis pas qu'il ne feront rien.
Et s'ils ne te comprenaient pas, s'ils ne faisaient rien alors il y a des lieux dédiés a des jeunes qui se cherchent comme toi.
Tape CMP ou et ANMDA, tu pourras rencontrer des professionnels dans beaucoup de domaines, tu ne payent rien et ils dont habitués a des cas de figures comme toi, ils te comprendront et sauront procéder avec toi de la meilleur façon pour que t puisses avancer dans ta vie.
N'hésite surtout pas.
Publi-information
Douleur001 4 Messages postés dimanche 26 novembre 2017Date d'inscription 26 novembre 2017 Dernière intervention - 26 nov. 2017 à 18:07
Bonjour, je ne sais pas si vous avez reçu la réponse mais tant pis je vais la refaire une deuxième fois,

Alors voilà déjà merci d'avoir essayé de m'aider, tout d'abord je tiens à dire que c'est dur chaque jour d'aller à l'école en sachant qu'à 13 ans au collège tout le monde a déjà casé tout le monde dans des catégories, et de savoir que je suis dans une mauvaise catégorie et que les moqueurs commencent à lancer des piques c'est horrible..
De plus on ne peut pas vraiment construire de relation amicale en l'absence de vie sociale, c'est vraiment dur d'aller au collège chaque jour en sachant que les autres se font des kebabs tous les mercredi et que moi je suis la, tout seul..
par hypocrite et moqueurs je voulais dire que d'aller au collège et parler aux gens en rigolant quelques fois en sachant que j'en vois aucun hors cours c'est frustrant, quant à mes parents en parler ce n'est pas forcément'possible..
Mes parents sont strictes et leur révéler que j'ai pas de vie sociale c'est dur à faire, je suis perdu ...
Les centres d'aide non merci, je n'ai pas vraiment envie d'opter pour cette solution sachant que d'y aller sans que mes parents le sache je n'aime pas trop...
Je le repete, je vais vers mes "amis" mais c'est tout le temps moi qui vient vers eux ! Ils se fichent de moi on dirait , tout le monde pense que je suis la cinquieme roue du carosse ! C'est frustrant ... dur, de ne pas avoir de vie sociale dans un mileu ou tout le monde a déjà des amis enraciner dans le sol et qui s'organise d'un texto d'aller chez l'un ou l'autre...
Merci quand même d'avoir voulu m'aider, meme si ca ne m'aide pas vraiment...
Commenter la réponse de lekabilien
labricole47 10156 Messages postés samedi 14 décembre 2013Date d'inscriptionModérateurStatut 13 décembre 2017 Dernière intervention - 26 nov. 2017 à 18:14
0
Utile
bonjour
et merci d'avoir répondu :
votre premier message à été supprimé par le "robot" car il y avait dans le texte un mot interdit
cdt
Publi-information
Commenter la réponse de labricole47
lekabilien 10684 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 14 décembre 2017 Dernière intervention - 26 nov. 2017 à 18:21
0
Utile
2
Que veux-tu dire par parents strictes ?
Pour moi des parents strictes ne sont pas fermés ou incompétent pour venir en aide a leurs enfants, tu mélanges les choses, et puis, au moins tu serais fixé. Tu fais comme avec les gens, tu fuis avant de savoir.
Tout ce mal-être ne partira pas en restant cloitré et a chercher des solutions seul, tu n'u arrivera pas. Tu ne veux pas en parler a tes parents, tu ne veux pas en parler avec un psy, un forum ne t'apportera que des conseils pas la solution, tout dépends de toi, si tu veux changer les choses ou rester dans ce cercle qui te bouffe la vie, et qui empirera probablement si tu ne te décides a agir.
Douleur001 4 Messages postés dimanche 26 novembre 2017Date d'inscription 26 novembre 2017 Dernière intervention - 26 nov. 2017 à 18:49
Merci d'avoir répondue encore une fois,
Je vais essayer d'en parler avec mes parents les prochains jours, meme si je n'adhere pas trop, je vous tiendrais informé..
Cordialement
Andy31200 41108 Messages postés mardi 1 octobre 2013Date d'inscriptionModérateurStatut 14 décembre 2017 Dernière intervention - 26 nov. 2017 à 18:57
Et je me permet d'ajouter au sujet de la maison des adolescents que tu y rencontrera des professionnels compétents dans ce type de problèmes, neutres, bienveillants et ils pourront t'aider.
C'est anonyme et gratuit, clique sur ton département :
http://www.anmda.fr/nc/les-mda/la-carte-de-france/?departement=tous

Tu peux aussi consulter un professionnel en santé mentale, le mieux serait un pédo psychiatre ( médecin psychiatre pour enfants et ados jusqu'à 16 ans ).
Tu peux prendre RDV chez un pédo psychiatre en libéral ( remboursé mais risque de dépassement d'honoraire parfois, se renseigner avant )
Tu peux aussi prendre RDV dans un CMP infanto juvénile ( Centre Médico Psychologique ) proche de ton domicile, service public, gratuité des soins, aucune avance d'argent. Il y a là des équipes pluri disciplinaires, psychiatres, psychologues, infirmiers(es) psychiatriques, assistante sociales, diététiciens(nes),ergothérapeutes, psychomotriciens et éducateurs spécialisés. .

C'est ici :
https://www.annuaire-inverse-france.com/e635-centre-medico-psychologique/r10-ile-de-france .
NB: Les psychologues en libéral ne sont pas remboursés
Commenter la réponse de lekabilien
lekabilien 10684 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 14 décembre 2017 Dernière intervention - 26 nov. 2017 à 19:08
0
Utile
2
Oui, c'est déjà un début d'en parler a tes parents, mais fais le vraiment et ne te décourages pas s'ils ne t'écoutent pas. Si besoin est, fais la démarche suivante comme conseillé ci dessus même de ta propre initiative sans le dire a tes parents, s'ils ne veulent pas t'ecouter, le moment venu ils le sauront mais tu ne seras pas seul, tu seras soutenu et tes parents comprendront bien que c'est qui a raison.
Courage et fais cela au plus vite.
Tu parles avec tes parents et selon ce qui en sortira, tu agiras en conséquence.

Douleur001 4 Messages postés dimanche 26 novembre 2017Date d'inscription 26 novembre 2017 Dernière intervention - 26 nov. 2017 à 19:34
Merci à toi, je pense que dans les prochains jours je vais leur en parler, en espérant qu'ils soient compréhensif , et si ça ne marche pas je vais prendre des initiatives en allant dans ces centres.
Pour moi ça va être dur, mais je vais le faire
Merci vraiment vous m'avez donné du courage, merci beaucoup
Cordialement
Andy31200 41108 Messages postés mardi 1 octobre 2013Date d'inscriptionModérateurStatut 14 décembre 2017 Dernière intervention - 26 nov. 2017 à 19:37
Mais de rien et bon courage et repasse donner de tes nouvelles
Commenter la réponse de lekabilien
lekabilien 10684 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 14 décembre 2017 Dernière intervention - Modifié par lekabilien le 26/11/2017 à 20:00
0
Utile
Oui, parfois il faut savoir outrepasser au besoin l'obéissance a ses parents quand ils ne comprennent pas l'urgence, le réel d'une souffrance de leur enfant.
Il s'agit de ta santé, ne recul devant rien.
Courage et bonne chance, et oui, volontiers de tes nouvelles.
A bientôt.

Posté depuis CCM Live forum pour iPhone/iPad
Commenter la réponse de lekabilien
Publi-information