Signaler

Aide pour m'empêcher de me suicider

Posez votre question Karinette02 2Messages postés dimanche 17 septembre 2017Date d'inscription 17 septembre 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 17 sept. 2017 à 23:36 par begonie
Bonjour,
Je pense de plus en plus en finir avec la vie je n'en peux plus. Je n'ai pas encore passé à lacte car je n'ai pas trouvé le moyen indolore. Plus je vieillis plus ma situation ne s'arrange pas et quand je pense que ça va s'arranger un autre événement remet tout en question. Un seul moyen pour arrêter le cercle infernal c'est de ne plus être là. Je n'en peux plus aidez moi
Utile
+0
plus moins
Bonjour Karinette02
Quel âge tu as si tu permets, et, veux-tu en dire un peu sur ce qui ne va pas dans ta vie, les événements qui te semblent s'acharner sur toi, ce qui te pèse.
Publi-information
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
J'ai 41 ans, 2 enfants 2 garçons de 13 ans et demi et 10 ans et demi. Je suis divorcée depuis 6 ans. Mon premier fils depuis ses 2 ans et demi avec son père on a toujours eu des problèmes problème de comportement ne supporte pas la frustration en ce temps là il se cognait la tête par terre se donnait des claques aucune concentration quand je lui parle j'avais l'impression qu'il ne comprenais pas je l'ai fait suivre par un pedopsychatré et plus de 12 ans après il n'y a rien de change. Quand j'ai divorcé il avait 7 ans et son frère 4. Il y a 5 ans j'avais rencontré une autre personne extraordinaire qui a fait plus de choses pour mes enfants que leur propre père mais avec avec alexis le premier il nous en a fait voir de toutes les couleurs des crises et des colères tous les jours à être menaçant avec moi à vouloir se jeter par la fenêtre des que je lui disais non à me balancer des choses à la tête que ce soit en parole ou en objet. Et le jour de mes 40 ans le 14 juin l'année dernière ça a été pire que d'habitude pendant 1h j'ai eu à des méchancetés pas en insultes mais des mots durs du style que je ne pensais jamais à eux que je ne pensais qu'à mon chéri que jétais nulle et fabrice est arrivée et à vu lui a demandé de monter dans sa chambre et comme il ne calmait pas du coup pour la première fois que je le connassais il s'est énervé et lui a mis une claque en lui cassant ses lunettes au passage ce qui lui a fait une griffe sur la joue. Le lendemain au collège ils l'ont vus et l'infirmière a fait un signalement et à demander à leur père de porter plainte ce qu il n'a pas fait. On est censé les avoir en garde alterné mais jai repris mes etudes et donc jai eu 2 mois de vacances donc il ne les a les a pris quun jour par ci par la et ceux ci pendant 3 mois sans me laisser me reposer et en septembre avec la période des examens j'ai craqué alexis à recommencer et il voulait faire ce qu'il voulait et il m'a pris de haut et ne pas rentrer faire ces devoirs donc je lui ai mis une petite claque sur la tête mais je ne me suis pas rendue compte que j'avais les clefs dans la main et donc il a eu une griffe sur la tête ce qui a un peu saigner et le lendemain il a été voir l'infirmière pour lui dire elle a fait un signalement au procureur et enquête en cours j'ai vu les gendarmes et j'attends la réponse du procureur. Et pendant 7 mois à notre demande ils ont été en famille d'accueil et ils sont revenus en juillet et rebelote. Je me sens complètement démunis et le seul amou de ma vie avec qui on avait des projets d'avenir il a acheté une maison pour que l'on habite ensemble mais il s'est rendu compte qu'à long terme il ne supporterait pas ça et à décidé que l'on avait pas d'avenir ensemble donc je me retrouve toute seule avec mes problèmes et avec tout ça j'ai raté la moitié de mon année et je dois refaire un stage de rattrapage. Et la ça recommence. J'ai frappé à toute les portes pour m'aider à trouver une solution pour mes enfants pour qu'ils se sentent mieux dans leur tête mais pas moyen. Moi je pense qu'ils sont tous les 2 hyperactifs TDAH comme on dit mais sans certitude j'ai mêmevu un neuropediatre mais il ne pense pas que le traitement vu qu il est complètement démotivé par l'école marcherait. Je culpabilise beaucoup car je n'arrive pas à les aider que j'ai du manquer des choses dans leur petite enfance que jai fait des choses ou pas fait qui a pu induire leurs comportements. Ils ne sont plus acceptés nulle part. Même dans le village alexis on le traite de débîle parce qu'il fait toujours des mimiques des mouvements avec ses bras des bruits avec sa bouche et quil a un certain comportement qui ne correspond pas à son âge. Je ne serais plus là je pense qu'ils s'en sortiront mieux
Publi-information
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Pas facile effectivement ce que tu vies depuis ce problème de ton grand fils, et tout ce sui a suivi.
Tu dis que ton fils a été suivi, mais actuellement l'est-il ? Car il semblerait qu'il en a toujours besoin. Tu dis aussi que durant son suivi, il n'y a pas eu d'amélioration. Peut-être pas d'amélioration mais peut-être que cela a empêché une aggravation. Et, qu'as-il en fait ? Les médecins n'arrivent pas a mettre un diagnostique avec certitude peut-être, mais ont une idée. De toute façon ton fils a besoin d'un suivi psychologique.
La gifle de ton copain n'était vraiment pas une bonne idée évidemment, et le coup sur la tête de ta part n'a fait que lui donner raison, que tu préfère ton chéri a lui, a eux.
Ton homme est sorti de son rôle avec la gifle, et d'ailleurs, il est "malade" ton gamin, on ne frappe pas un malade, pardon, je ne juge pas, ne prends pas cela mal.
Comment veux-tu que ton fils en mal-être au lieu d'essayer de le comprendre, ton homme le frappe, et toi tu fais de même, il faut il essayer de trouver des solutions de soutien car tu en as besoin pour savoir comment te comporter avec un enfant dans l'état du tien, les coups, punitions et tout autres choses dans ce sens son a oublier.
Un placement n'est pas une mauvaise idée bien sur, cela te permet de respirer et lui de voir ce qui se passe ailleurs, vivre en dehors de sa famille ça apprend aussi pas mal de chose, alors oui, cela profite a tous, c'est regrettable qu'il est eu plainte mais c'est fait, a assumer.
Ton homme a craqué, tu es sur le point de craquer toi même, c'est humain, et peut-être que tes enfants voient cela positivement, un mal pour un bien, essayes en tout cas de faire en sorte que c'est cela, t'occuper de tes enfants comme ils te l'ont reprocher.
Culpabiliser n'est pas la solution, tu es certainement pour rien, tu as un enfant difficile, probablement malade et cela tu ne l'as pas voulue.
Leur père devrait s'engager comme tu le fait et a 2 même séparé, il faut y faire face.
Si ton fils n'est pas suivi actuellement il faut le faire suivre. Toi même a mon avis tu as besoin d'un suivi pour te vider un peu, tu peux aussi trouver conseil pour savoir comment agir avec un enfant comme le tien.
Tu as besoin en tout cas de soutien, car n plus tu es engagée sur projet professionnel, si tu veux réussir il te faut un peu de sérénité que tu n'as plus.
Penses a toi aussi en te faisant suivre, cela sera toujours positif même si ça ne règle pas la cause de tout ça.
Bonne chance.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonsoir.

Ta situation que tu as décrit en réponse à la question de lekabilien est trop complexe et ne trouveras donc pas de solution sur le Net.

Tu peux, par contre, comme l'a proposé lekabilien demander une aide en direct, en tête-à-tête, en prenant contact avec un CMP (Centre Médico Psychologique) proche de ton domicile.

Dans ces Centres tu trouveras des professionnel(le)s de la Santé et dans certains centres aussi du social. Cela peut donc représenter une aide précieuse pour t'offrir l'écoute dont tu as besoin et aussi de l'aide et une orientation tenant compte de tes besoins personnels et les besoins de ta petite famille.

Téléphone donc demain, lundi, et explique l'urgence de ta demande.

Voilà un lien vers un article de Santé-Médecine dans lequel tu trouveras des informations et des adresses selon les régions en France : http://www.annuaire-inverse-france.com/e635-centre-medico-psychologique

Les consultations y sont gratuites.

Pour une aide urgente, n'hésite pas de faire appel au SAMU (le 15).
Ces professionnel(le)s se déplacent selon besoin exprimé au téléphone.



Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie 
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Publi-information