Signaler

Hernie discale L5S1 avec sciatique, quel traitement ? [Fermé]

Posez votre question Athaneos53 3Messages postés mercredi 27 mai 2015Date d'inscription 8 octobre 2015 Dernière intervention - Dernière réponse le 13 mars 2017 à 14:16 par Unbreackable
Bonjour,

Voila je post un message sur ce forum afin d'avoir vos retours d'expériences, des avis de professionnels et partager mon chemin de croix.

J'espère que vous pourrez m'éclairer dans mon choix, et j'espère que vous aimez lire.....

Pour planter le décor,
Alors j'ai 32 ans, 1m83 et 90kg, en couple avec deux enfants en bas âges, sportif sans plus (1h / semaine) je travaille dans le secteur tertiaire avec beaucoup de voiture et très souvent assis. Je n'ai jamais eu mal au dos, et au court des 10 dernières années j'ai du aller trois fois chez le médecin.

Courant Janvier, j'ai une douleur dans la cuisse droite (pincement, muscle tendu) cette douleur est surtout présente assis et lorsque je marche rapidement, puis des problèmes pour me pencher, cela me tire dans la cuisse, le testicule droit est légèrement douloureux aussi. Donc je consulte le médecin, qui me diagnostic une sciatique, il me met un traitement avec du décontractant musculaire, de la crème à base d'ibuprofène, et du paracétamole.

Trois jours après avoir consulter le médecin la douleur s'étend dans le mollet et devient insupportable la nuit et lorsque je conduis. Mes orteils ainsi que mon mollet manquent de sensibilité. Je consulte le médecin, qui me prescrit en plus du décontractant musculaire et du Paracétamole, des corticoîdes, et 10 séances de kinésithérapie afin de masser le bas du dos pour essayer de soulager le nerf sciatique. Il me demande aussi de faire une radio du dos ainsi qu'un IRM.

Courant Février je prends une semaine de congés, me repose et fait un peu d'activité physique. Je fais aussi la radio qui détecte un léger pincement de vertèbre. Le kinésithérapeute me masse le bas du dos, me met de la chaleur sur le dos. La douleur s'affaiblie durant cette période. Je fais aussi des séances d'ostéopathe en parallèle. Je remplace mon matelas et sommier, et investi dans une ceinture lombaire pour conduire.

Mars, le mois de Mars est une période très active pour ma profession, je travaille 3 semaines sans une journée de repos. Je sens la douleur revenir fortement, la sciatique devient insupportable. La position assise ainsi que conduire est une torture. 30 minute de conduite et je suis en sueur, je tétanise par la douleur.

Fin mars, mon IRM est fait (et oui dans ma région il y'à 1 mois et demi d'attente), l'IRM montre bien une hernie discale L5S1. Je consulte le médecin, qui voyant mon état m'impose l'arrêt de travail. Je ne tiens plus assis, je boite. Mon médecin m'oriente vers un spécialiste chirurgien orthopédique, il me met de la codéine pour me soulager, et je reste à la maison allongé.

15 jours plus tard (et oui le délais est long aussi pour un rendez vous chez un spécialiste) je vois le spécialiste que le médecin m'a indiqué, la consultation dure 9 minutes, il me fait allonger et regarde mes reflex et jusqu'où je peux lever la jambe. Puis il me prescrit une infiltration et me met sous SKENAN (sulfate de morphine). Je reste sur ma fin devant une consultation ou il ne m'a pas été possible de partager mes problèmes et d'avoir des explications....

1 semaine et demie plus tard (début avril) j'ai enfin le rdv pour la première infiltration sous SCAN. Je suis assez tendu, peur de l'aiguille. Cela commence par un simple repérage, le radiologue fait une marque au crayon en fonction du scanner pour repérer ou il doit mettre l'aiguille. Puis il enfonce l'aiguille, la c'est douloureux pendant 5 secondes, ensuite l'anesthésique fait effet, il contrôle au scanner le placement de l'aiguille, et la fait avancer jusqu'à arriver dans la zone sensible, se qui a pour effet de faire bouger ma jambe, puis il injecte le produit, c'est un peu douloureux et des fourmillements apparaissent dans mon pied. Suite à cette infiltration je reste au repos pendant 2 jours.

Mi avril, l'infiltration n'a rien changée, aucun soulagement, pire les douleurs se sont modifiées, mal allongé et mal lorsque je marche. Alors qu'auparavant j'étais assez tranquille allongé et pour marcher.

Fin avril, je prends toujours du SKENAN, j'ai rendez vous chez le spécialiste, le rendez vous dure moins de 10 minutes, aucun examen, d'office il m'impose l'opération, aucune explication. Mon médecin, m'avait déconseillé l'opération, car il y'a des risques plus tard, et une hernie tôt ou tard se résorbe. Je demande au spécialiste qu'il me programme du kinésithérapeute pour rééduquer mon dos. Il refuse, il n'y croit pas, je sors avec une prescription de 15 boites de Paracétamole et de 5 boites de SKENAN ainsi qu'une seconde infiltration. Je commence à avoir le moral dans les chaussettes.

Toujours fin avril, je consulte un nouvel osthéopathe vers lequel des proches m'ont orientés. Il critique le spécialiste que j'ai vu, et me le déconseille. Cette séance me soulage un peu mais n'est pas miraculeuse, je ne peux toujours pas tenir assis.

(Je n'y crois pas, mais je vois un "guérisseur" il me dit de mettre de l'emplâtre saint Bernard sur mon dos).

Je prends rendez vous avec un autre spécialiste neuro chirurgien dans un grand CHU de ma région, mais plus d'un mois de délais.

Sur les nerfs je retourne voir mon médecin, je lui demande son avis sur le spécialiste que j'ai vu par deux fois.... aucun avis..... il me propose d'aller voir un neuro chirurgien dans un autre CHU. Je lui dit que j'ai déjà pris rdv avec un autre spécialiste. Il détecte ma détresse, j'ai perdu plus de 10 kilos, il me met sous calmants pendant 15 jours.

13 mai, deuxième infiltration, toujours très tendu, mais l'infirmier me fait prendre une autre position pour l'intervention. Le radiologue tente une nouvelle approche car la première infiltration ne m'a pas soulagé. Je suis surpris, c'est beaucoup moins douloureux que la première fois. Je me sens en forme tout de suite après et arrive à tenir assis 10 minutes.

(depuis début avril, je marche matin et après midi entre 4 et 8 kilomètres par jours, et je fais aussi 30 minutes d'étirements et abdominaux)

19 mai, l'infiltration ne m'a que très peu soulagé, toujours beaucoup de douleur assis ou debout en statique, et pire maintenant j'ai mal quand je suis trop longtemps allongé..... Cerise sur le gâteau cela fait 4 jours que j'ai mal au ventre, brulures d'estomac.... Je consulte le médecin, ce sont probablement tous les médicaments que j'ai pris depuis janvier.... Il me met un protecteur d'estomac. Je décide d'arrêter les anti douleurs, la douleur reste la même, ce n'est pas pire.....

22 mai, consultation chez le spécialiste neuro chirurgien, il me demande mon parcours, il consulte les ordonnances et examens, m'examine, évalue mon degré d'inclinaison. M'explique qu'il n'y a que l'opération qui pourra me soulager, il ne m'impose pas cette opération. Il m'indique les risques, infections, hémorragie, hématome, problème de douleur dans le dos qui peut rester, problème de ne plus sentir sa jambe si complication. L'opération consiste à supprimer partie ou totalité du disque, c'est une chirurgie sous fibroscopie, cela dure 30 min. Je prends la décision de faire cette opération, je n'arrive plus à vivre, je ne tiens plus assis, ne peut plus porter, faire de voiture. Ma famille subit mon état....

L'intervention est programmée pour le 23 juin.....

Mais je me pose des questions, ce disque qu'il va m'enlever, ll est la pour amortir entre 2 vertèbres, se sera comment sans ????

Depuis début avril je marche et fait des étirements tous les jours, ma condition évolue, mais très lentement, avec un peu plus de temps et plus d'activité sportive est ce que mon hernie peut disparaitre????

Je m'inquiète sur cette opération.

Autrement, cette première expérience du monde médical, me laisse l'amer goût que je suis un revenu financier intéressant pour l'ensemble de la chaîne médicale. Mais les professionnels de santé, ne vont pas critiquer telle prescription ou tel professionnel de santé, de peur de se le mettre à dos.


Merci de m'avoir lu.
Afficher la suite 
Utile
+6
plus moins
Bonjour
Avez vous été opéré ? Comment allez vous ?
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Publi-information
Utile
+1
plus moins
Bonjour, le parcourt est long et difficile, les infiltrations pour une hernie discale n'est pas une solution et ne résorbe en rien une hernie, ni anti inflammatoire ni cortisone. Seul un neurochirurgien peut en venir à bout, si cela est vraiment la cause de ta douleur.
Ce qui m'étonne c'est qu'un ostéopathe n'ait pu te soulager.
La douleur en position assise est le plus souvent dû à un blocage du sacrum et le problème lombaire n'est que secondaire.
C'est difficile de trouver l'ostéopathe qui convient surtout que la profession n'est pas trop réglementée.
Vois un peu si tu ne peux trouver un fasciathérapeute dans ta région, la méthode est plus douce et l'effet souvent plus en profondeur.
Courage, donne nous de tes nouvelles
Publi-information
Utile
+1
plus moins
Bonjour,
Alors pour vous donner de mes nouvelles. Je suis rentrer à l'hôpital le lundi 22 juin au matin, j'étais assez tendu, lundi soir 0h plus le droit de manger, ils sont venu me chercher à 16h30 le mardi dans ma chambre, direction le bloc....

Arrivé au bloc vers 17h toujours stressé, quelques petites questions, puis pose de la perfusion, et 3 minutes après trou noir..

Je pense qu'il était 18h15 / 18h30, j'émerge dans la salle de réveil, j'étais vraiment en forme et content que se soit fait. J'avais la pêche aucune douleur. Je sentais mes pieds, je ne sentais plus cette douleur dans ma jambe.

Vers 20h je regagne ma chambre, interdiction de se lever. Toujours la perfusion, un peu de morphine, je dors. Par contre vers 0h 2h du matin j'ai ressenti le contre coup de l'opération, des coups de chauds des suées.

Mercredi matin 9h cela fesait plus de 24h sans manger, les infirmieres m'autorise à me lever mais je n'arrive pas, la tête me tourne décidément trop. On m'apporte le petit déj, que j'engloutie en 5 minutes, et 10 minutes après j'arrive à me lever avec précautions. Premiers pas... tout va bien... pas de douleur... par contre mon dos est très raide, très dur de m'incliner, je dois bien m'accroupir pour saisir les choses basses et se n'est pas aujourd'hui que je vais recommencer à courir.

Ce même jour, la kiné me rend visite et m'indique les consignes pour la vie quotidiennes, les postures à éviter, quelques conseils pour m'allonger et me lever. Visite du chirurgien, il me montre la cicatrice de 5 cm, l'opération c'est bien passée, autorisation de rentrer chez moi jeudi matin mais en ambulance position allongée, car mon domicile est à 1h de route.

Jeudi 25 juin au matin, après 1h de trajet en ambulance j'arrive chez moi, j'ai le dos toujours aussi raide et une démarche de vieillard, j'ai l'impression d'être passé sous un rouleau compresseur, des courbatures sur tout le haut du corps. (un contre coup de la position lors de l'opération peut être). La cicatrice me tiraille aussi un peu.

Mon arrêt est prolongé jusqu'au 2 aout pour me remettre de l'opération. Je récupère en pharmacie toute une cargaison d'antidouleur, je programme le passage de l'infirmière pour les pansements.

La première semaine après l'opération est un peu compliquée et pleine de doutes. En plus cerise sur le gateau c'était la canicule. Quelques baisses de tensions et de la fatigue à cause de l'opération, la tête qui tourne par moment. Des douleurs dans le dos et dans la jambe qui me reviennent. Je m'inquiète que l'opération ne soit pas une réussite.... La cicatrice à un peu de mal à se soigner, il faut je suis allongé, la cicactrice est humide par la transpiration. Je passe ses quelques premiers jours post opération allongé, mais aussi un peu assis, je marche à la vitesse d'un vieillard et toujours ces quelques douleurs.

2ème semaine, je ne prends plus aucun anti douleur, la cicatrice va mieux, je marche, mais toujours du mal à m'incliner. Je marche de plus en plus, presque 6 kms par jour.

3 ème semaine, premiers trajets en voiture, ça fait du bien de pouvoir rester assis et ne plus souffrir... Je peux à nouveau profiter et réellement profiter du mois de juillet d'être avec mes enfants de 5 et 2 ans, je recommence tour juste à porter la dernière.

4 ème semaine, les soins infirmiers sont terminés, la cicatrice est propre, la douleur dans la jambe et dans le dos n'est plus présente. Mais de temps en temps un petit rappel de douleur dans la jambe ou dans le dos.

1 mois après l'opération je fais de la marche rapide avec 1 ou 2 kms de course à pieds. Puis je reprends le VTT, 20 / 25 kms. 2 à 3 fois par semaine je fais des abdos et du renfort musculaire.

Le 17 aout je reprends le boulot, mon travail m'oblige à être beaucoup assis. Pendant les 15 premiers jours de reprise de boulot, j'ai eu des douleurs dans le dos, plus l'habitude de rester assis. Puis aujourd'hui cela va beaucoup mieux. J'ai repris le rythme..


3 mois après l'opération, j'ai de temps en temps une petite douleur dans la jambe mais assez légère, j'ai parfois une petite douleur dans l'autre jambe... Quand je dois forcer pour tirer sur quelque chose (portail lourd à fermer, charge lourde à porter) après l'effort je peux avoir quelques douleurs. Mais il s'agit de douleurs faibles par rapport à la sciatique..



Mon bilan, serait de vous dire, que l'opération a été je trouve moins douloureuse que les infiltrations que j'ai pu avoir (le plus douloureux étant la pose de la perfusion). Il me reste quelques douleurs de temps à autres, mais assez faibles. L'opération reste l'ultime solution, il faut tout tenter avant. Mais je suis content du résultat actuel, j'espère ne pas rencontrer d'autres problèmes de dos liés à cette opération plus tard.. Mais chacun réagit de manière différente et unique, et dans mon périple médical j'ai hélas rencontré des gens opérés pour qui cela s'est mal passé et qui ne retrouve pas une vie normale. Je m'estime plutôt chanceux de ce côté là.

Un conseil, ne faites pas confiance à une seule et unique personne, demandés plusieurs avis. Et surtout faites du sport pour muscler ce dos qui nous fait défaut.

N'hésitez pas si vous avez des question.
Utile
+0
plus moins
Merci de ta réponse, alors pour être très clair j'ai testé 3 ostéopathes,

Le premier m'a manipulé le dos ( craqué ) et j étais surpris lors du règlement c'était moins cher si on payait en liquide. Autant vous dire je suis allé une seule fois chez ce praticien.

Le second, m a fait des étirements des appuis sur certains points, 3 séances, une pause d' un mois et à nouveau 3 séances. Sur le moment j étais soulagé, mais je ne sentais pas d effets à long terme.

Le troisième, qui m a été indiqué, j'ai fait une séance, il fait des effleurements et quelques appuis à certains points, il m'a soulagé pendant 2 jours, mais c'est revenu ensuite.

Donc déjà 7 séances au total depuis janvier. Si quelqu'un connait un très bon ostéopathe sur la mayenne , par message privé, merci.
Lilas billelule- 1 oct. 2015 à 22:21
Bonjour, quelles sont les suites de ton opération ? J'ai un parcours tres similaire au tiens depuis 2 ans... C'est un etiopathe qui m'a déclenché une sciatique hyperalgique. Je suis invalidée à 34 ans. Alors attention à ne pas se faire toucher par n'importe qui... J'ai aussi essayé la fasciatherapie. Au début c'était miraculeux et après 3 séances plus aucun effet. J'ai tres peur aussi de l'opération. Je pense qu'il faut prendre plusieurs avis avant de faire quelque chose d'irréversible. Donnes nous de tes nouvelles!
Unbreackable- 13 mars 2017 à 14:16
Bonjour, j'ai été operé le 16/2/17 hernie L5S1 laterale droite (sciatique jambe droite depuis 2 ans) je suis à j21. Je marche environ 5kms par jours depuis 10 jours. J'ai arreté le dafalgan codeine apres une semaine et j'ai pris les antienflammatoire sur 3 jours uniquement (je les tollère mal, crampes à l'estomac). Je n'ai pas mal en marchant, donc pas de sciatique dans le stationement debout, par contre la position allongé sur le dos est encomfortable et reveille la douleur à la jambe. Pas de douleur en position allongé sur les cotés. J'evite la position assise prolongé car elle reveille une sensation de douleur bas du dos et picottement dans la jambe. Rdv post operatoire a j45.

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Publi-information