Signaler

Comment se reconstruire? [Résolu/Fermé]

Posez votre question Louis - Dernière réponse le 29 mai 2015 à 02:43 par begonie
Bonjour,


Comme beaucoup de gens ici, je n'ai jamais écrit de post sur un forum concernant ma vie privée.

J'ai passé quelque temps à parcourir les différent post de certains qui sont très inspirant et d'autre qui font réfléchir et finalement je me décide à partager mon histoire, voir si quelqu'un aurait une réponse qui m'aiderait.

Jai perdu un ami proche en France suite à un accident alors que j'étudiais aux USA et n'ai pu que voir sa tombe à ma rentrée des vacances. Puis un proche de la famille me quitta également sans que je puisse lui dire au revoir, étant de nouveau à l'étranger.

Je fut en relation ces derniers mois, qui se termina à sa décision pour des raisons qui ne me concernaient pas, et pourtant je pense tout le contraire....Aussi bien que j'essaie d'accepter son choix, je n'arrive pas à me pardonner! Je suis bloqué dans une spirale du passé : ''Ca aurait pu être tel ou tel, j'aurais du plus m'investir, plus faire de petits cadeaux, être plus serieux, moins puéril, etc''
Je veux lui écrire ou lui dire quelque chose mais ce ne ferait qu'aggraver les choses.

Parce que maintenant que je me retrouve vraiment seul, je remarque que j'ai fait l'erreur de trop m'investir autour de la relation.

Je me rend compte de tout ce que je suis passé à coté en tant qu'étudiant à l'université. Tout s'est fait les premiers mois alors que j'ai préféré être seul, les petits groupes, les experiences, les soirées et maintenant que je veux m'intégrer je suis complètement à la masse car je ne sais pas comment m'y prendre.

Je n'arrive pas à passer à autre chose et toutes les personnes que je rencontre se désinteresse de moi en remarquant que je n'ai rien à raconter. Car tout ce qui se passe dans ma tête est cette histoire ''Ca aurait pu être tel, ou tel, j'aurais du faire ceci ou cela''.

Tout les matins depuis je suis réveillé par ces mêmes pensées à en être malade et tout ce que je désire est de dormir.
Je n'ai meme pas réussi à pleurer une seule fois depuis si longtemps, seulement une grosse pression sur le torse.

Quelqu'un aurait il un conseil ou un vécu similaire ?

Merci de m'avoir lu
Afficher la suite 
Utile
+0
plus moins
Bonjour.

Ces sentiments de " culpabilité " qui t'accompagnent se vivent par la plupart des personnes qui ont perdu un être cher et proche après un décès et en particulier un décès inattendu comme cela paraît être le cas dans ta situation.

Les " j'aurais du " ... " si j'avais su " .... etc... sont des paroles habituelles que l'on entend dans ce type d'événements.

Une rencontre avec un(e) psychologue peut être aidante dans ce cas où ce deuil devient difficile et que les émotions n'arrivent pas à s'exprimer autrement que par le sentiment de culpabilité et ce sentiment d'une pression sur le torse.

Ce qui est souvent proposé c'est d'écrire une lettre à cette personne. Lui écrire tout ce que tu aurais voulu dire s'il était encore en vie. Par la suite, brûler la lettre.
En parler avec un(e) psy, compétent(e) dans le domaine de la gestion du deuil est à envisager dès le moment où cette étape est caractérisée par un renfermement sur soi-même et l'impossibilité de trouver le calme intérieur.
N'hésite pas d'en parler avec un professionnel de la santé.


Publi-information
Utile
+0
plus moins
Chère Bégonie,


Merci pour votre réponse, jai apprécié les conseils que vous me donnez. Jai dû écrire une vingtaine de lettre que j'ai ensuite brulé et je me suis senti mieux quelques temps mais très vite mes pensées reprennent le dessus.

J'ai rencontré plusieurs professionels de la santé et tous se contentent de la même démarche qui vise à exterioriser moi même mes problèmes enfouit, et ça ne m'aide pas plus que ça...

Je suis dans une situation difficile et instable ce qui est nouveau pour moi car jamais je n'avais connue une telle remise en question. J'ai vraiment envie de demander, est-ce que c'est possible de changer la manière dont on traite son passé ? (Les images, les sensations, les perspectives)

Ou le fait de continuellement le voir de la même manière, renforce cette image et de ce fait, permanent?
Publi-information
begonie 69488Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscription ModérateurStatut 18 mars 2017 Dernière intervention - 29 mai 2015 à 02:43
Re-bonjour.

Avec du retard, désolée de ne pas avoir répondu de suite, mais voilà, il se peut que l'hypnose proposée par un(e) vrai(e) hypnothérapeute, donc soit un(e) psychiatre ou un(e) psychologue formé(e) dans cette technique, qui a fait ses preuves, puisse te venir en aide.
Ces séances s'incluent dans ce cas dans l'accompagnement psycho-thérapeutique en cours.

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Publi-information