Tout ce qui n'intéressait pas Freud: Un livre bouleversant

p.horde - vendredi 4 mars 2011 - 13:38

Tout ce qui n'intéressait pas Freud: Un livre bouleversant

Tout ce qui n'intéressait pas Freud est un fascinant voyage aux confins de la médecine, de la psychologie et de la spiritualité.

Ce livre nous propose une réflexion appuyée sur les données scientifiques les plus récentes pour éclaircir l'un des mystères les plus anciens: comment apparaît la conscience chez l'être humain ? Et il nous rappelle que cet outil aux pouvoirs créatifs presque sans limites est aussi notre principale arme pour accomplir pleinement notre destin humain.

Philippe Presles en est venu à identifier ce « saut » qui se produit chez l'enfant autour de l'âge de cinq ans - le passage d'un monde de pures sensations à celui d'une narration personnelle reliant passé et futur, l'apparition de la peur de la mort et des questions fondamentales du sens de l'existence. Cette observation nous éclaire quant aux choix que nous sommes amenés à faire en matière d'éducation de nos enfants. Elle nous accompagne aussi dans une meilleure compréhension de nous-mêmes et de notre propre histoire.

Philippe Presles enquête ensuite sur le phénomène mal connu des états extrêmes de conscience à travers des rencontres ou des témoignages de personnalités aussi différentes que Bernard Giraudeau et Christophe Profit, Sergueï Bubka et Matthieu Ricard, et bien d'autres. Leurs témoignages nous aident à explorer ce qui se passe aux confins de notre conscience quand nous sommes confrontés à des épreuves qui nous dépassent.

Tout ce qui n'intéressait pas Freud est enfin, et peut- être surtout, une réflexion philosophique, morale, pratique pour nous aider à utiliser ces découvertes afin de devenir, en conscience, les « acteurs de notre propre vie ».

Dans la foulée des travaux de Mihaly Csikszentmihalyi et d'Erich Fromm, d'une densité de contenu qui n'est jamais pesante, avec son écriture limpide, Tout ce qui n'intéressait pas Freud est un de ces livres rares qui nous montrent que les « grands sujets » ont besoin de spécialistes ou d'experts qui soient aussi des humanistes informés.

Philippe Presles: un médecin avant tout intéressé par l'être humain


Philippe Presles est un médecin plus intéressé par l'homme que par les maladies. Économiste, éthicien, essayiste, sa vision humaniste l'a poussé à se spécialiser dans la pré- vention (Prévenir, Robert Laffont, 2006), l'économie de la santé
(diplôme du MBA du groupe HEC) et l'éthique de santé (université de Lille). Il a fondé et dirige l'institut Moncey. Il prépare chaque année pour Le Nouvel Observateur son supplément sur le classement des hôpitaux et cliniques.

L'origine de son intérêt pour la conscience est personnelle : victime d'une électrocution, alors qu'il étouffait mortellement, une voix lui expliqua dans un grand calme comment arracher les fils électriques et... survivre ! Illusion ? Phénomène surnaturel ? En tout cas inconnu des manuels de médecine... Depuis lors, Philippe Presles n'a cessé de se documenter par tous les moyens d'investigation possibles. Tout ce qui n'intéressait pas Freud est le fruit de quinze années de recherches, de rencontres et de lectures, alimentées par une curiosité passionnée.

Publi-information