Certains types de polyphénols pourraient avoir un impact sur les maladies chroniques

RelaxNews - mardi 11 mai 2010 - 14:05

Certains types de polyphénols pourraient avoir un impact sur les maladies chroniques

-
Le type de polyphénols, liés à la nature des aliments consommés, pourraient avoir un impact important, qu'il soit positif ou négatif, sur les maladies chroniques, selon les résultats préliminaires de l'étude NutriNet-Santé communiqués ce mardi 11 mai. Selon ce premier bilan, certains aliments riches en polyphénols pourraient avoir autant d'effets bénéfiques que néfastes sur la santé des usagers. L'étude Nutrinet-Santé, lancée le 11 mai 2009, compte plus de 130.000 participants volontaires.

Les premiers résultats de l'étude, programmée sur 5 ans, révèlent que les aliments riches en polyphénols peuvent contenir d'autres constituants présentant des caractéristiques bénéfiques, comme les fibres dans les fruits et légumes, ou néfastes, comme les lipides et les sucres dans le chocolat ou l'alcool dans le vin, sur la santé des consommateurs.
Néanmoins, les chercheurs de l'étude soulignent que les données scientifiques sur l'impact des polyphénols sur la santé sont actuellement limitées. Un suivi de 5 ans pourrait être nécessaire pour connaître ces effets sur les maladies chroniques.
Ces résultats préliminaires rapportent que le café contribue majoritairement à l'apport moyen journalier en polyphénols totaux (36,9%), devant le thé (33,6%), le chocolat (10,4%), le vin (7,2%), et les fruits (6,7%).
Par ailleurs, les apports totaux en polyphénols alimentaires sont de 855,4mg par jour chez les hommes et de 816,5mg par jour chez les femmes. Les apports en polyphénols augmentent avec l'âge. Ainsi, ils sont en moyenne de 540mg par jour chez les Français de moins de 25 ans, de 692mg par jour chez les 25-35 ans, de 803mg par jour chez les 35-45 ans et de 872mg par jour chez les 45-55 ans.
Selon l'étude, les apports en polyphénols varient considérablement d'une région à une autre. Ainsi, les chercheurs notent, par exemple, un apport en polyphénols issus du café de 405mg par jour chez les hommes dans le Nord, contre 241mg par jour dans la région Méditerranée.
A noter, l'enquête Nutrinet-Santé révèle que les polyphénols contribuent à près de 50% des apports totaux en antioxydants.
Ces premiers résultats portent sur plus de 108.000 questionnaires alimentaires.
Lancée il y a un an, l'étude NutriNet-Santé compte actuellement plus de 130.000 volontaires participant à ce programme sur 5 ans. Les chercheurs souhaitent inclure 370.000 volontaires supplémentaires d'ici 2014 pour atteindre l'objectif de 500.000 Nutrinautes fixé initialement.
Cette étude de grande ampleur vise à mieux comprendre les liens entre nutrition et santé et les facteurs sociaux, économiques et culturels dans le comportement alimentaire de chacun. A long terme, cette étude pourrait permettre de mettre en relief les enjeux majeurs de santé publique, notamment pour les cancers, les maladies cardio-vasculaires, l'obésité, le diabète ou encore l'hypertension.
Site : www.etude-nutrinet-sante.fr


Publi-information