Les vins français ont des taux anormalement élevés de fer, favorisant Parkinson et cancer

CommentCaMarche - vendredi 31 octobre 2008 - 12:45


- Les vins de France sont considérés comme étant dangereux du fait de leur forte teneur en fer d'après une étude publiée par la Kingston University de Londres. Le professeur en charge des recherches souligne la nécessité d'informer le consommateur sur les risques qu'il encourt. Consommer un verre de vin rouge (250 ml) par jour pourrait favoriser le développement de la maladie de Parkinson et du cancer.

L'étude révèle la présence d'une large variété de "métaux lourds" dans le vin - zinc, manganèse, nickel... - dans une quantité supérieure à la moyenne comme le mesure l'indice Target Health Quotient (THQ). Les sprays utilisés dans les vignes et les levures utilisées seraient les premières responsables.

Les consommateurs réguliers de vin ont donc du souci à se faire, d'autant qu'aucune étiquette n'existe pour le moment pour mettre en garde contre ce type de risques. La FSA (Food Standards Agency) a pour sa part pris le parti de rassurer les consommateurs.

Il n'y a pas que les vins français qui attestent d'un fort taux d'ions dans leur composition. Les vins portugais, hongrois et autrichiens sont aussi mis en cause par l'étude. En revanche, les vins italiens, argentins et brésiliens ne poseraient pas de problème particulier.


Publi-information