La BZP, une nouvelle drogue très dangereuse, classée comme stupéfiant en France

CommentCaMarche - mardi 20 mai 2008 - 15:35

La BZP, une nouvelle drogue très dangereuse, classée comme stupéfiant en France


(Paris - Relax news) - La BZP (1-benzylpipérazine), une nouvelle drogue, a été classée parmi les stupéfiants par la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, après publication au Journal Officiel d'un arrêté. D'après un communiqué de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), cette décision fait suite à une proposition de l'agence, "en raison de la toxicité et du potentiel d'abus et de dépendance de cette substance".

"Stimulant du système nerveux central qui présente des effets semblables, mais moins puissants que ceux des amphétamines", la BZP met en danger la santé des jeunes depuis quelques années. Sa circulation a été signalée pour la première fois "en 1999".

Cette substance "est notamment accessible sur Internet", indique l'Afssaps, où elle est vendue comme étant "un euphorisant", et "une alternative légale à l'ecstasy". Les différents noms sous lesquels cette drogue est actuellement en vente sont, entre autres, "Legal E", "Legal X", "Pep pills", "Pep Original", "Pep X", "Funk pills", "Flying angel", "Twisted", "Red eye frog", ou encore "Triple X".

Sa consommation peut entraîner de graves problèmes de santé, allant des maux de tête à l'épilepsie, en passant par des palpitations, une perte d'appétit, une hypertension artérielle, des convulsions, des vomissements ou encore des tremblements.

Le très sérieux journal The Lancet lui avait consacré un article, il y a un an, et la Commission Européenne a décidé d'agir contre sa consommation, après avoir constaté des saisies dans treize Etats membres.

Outre la France, la BZP est interdite en Australie, au Japon, au Danemark, en Suède et en Grèce.


Publi-information