Manger trop d'oeufs comporterait des risques pour la santé

CommentCaMarche - vendredi 11 avril 2008 - 11:15

Manger trop d'oeufs comporterait des risques pour la santé

(Paris - Relax news/Santé-Médecine.net) - Manger des oeufs en trop grande quantité accroîtrait le risque de mortalité des hommes, selon une étude publiée dans la revue American Journal of Clinical Nutrition. Selon les chercheurs à l'origine de l'enquête, le risque serait même doublé en ce qui concerne les hommes diabétiques. Mais consommés en quantité raisonnable, les oeufs ne seraient pas associés au risque de mortalité.

Ces résultats ont été fournis par les données d'une étude initiale Physician Health Study sur les maladies du coeur et le cancer. 21.327 membres, tous des hommes, ont été suivis. Pendant en moyenne 20 ans, ils ont fréquemment rempli un questionnaire renseignant leur consommation quotidienne d'oeufs, mais aussi l'incidence d'accidents vasculaires cérébraux et de crises cardiaques. Le statut de diabétique, le niveau de cholestérol, la consommation d'alcool ou de tabac et des informations générales sur leur alimentation ont également été indiqués.



Les chiffres ont révélé que les chances de mourir - de différentes causes - augmentent de 23% lorsque l'on mange 7 oeufs ou plus par semaine. Un risque doublé pour les hommes diabétiques. Ce qui, selon les auteurs de l'étude, pourrait être dû au fait que les diabétiques convertiraient plus facilement le cholestérol alimentaire en cholestérol sanguin que les non-diabétiques. Un oeuf contient en effet 200 mg de cholestérol, soit 100 mg de moins que la limite quotidienne pouvant comporter des risques de maladies cardiaques.

Les auteurs de l'étude rappellent néanmoins que la consommation d'oeufs n'a pas été associée aux infarctus du myocarde et accidents vasculaires cérébraux. D'ailleurs, les chiffres prouvent qu'une consommation inférieure ou égale à 6 oeufs par semaine n'est pas lié à une augmentation des risques de mortalité - quelle que soit la cause.

Accompagnant l'étude, un éditorial signé du Docteur Eckel, professeur à l'Université du Colorado et spécialiste des maladies cardiovasculaires, modère les résultats obtenus : "les oeufs sont comme tous les autres aliments, ni "bons" ni "mauvais", et ils peuvent faire partie d'une alimentation dans l'ensemble saine pour le coeur."

Publi-information