La paresse des adolescents viendrait de leur manque de sommeil

CommentCaMarche - lundi 7 avril 2008 - 18:05

La paresse des adolescents viendrait de leur manque de sommeil

(Paris - Relax news/Santé-Médecine.net) - Les adolescents seraient particulièrement nonchalants en raison de leur manque de sommeil, d'après une étude australienne parue dans la revue Journal of Adolescence, et dont le quotidien Libération fait l'écho ce lundi. D'après ces travaux, les adolescents auraient une horloge interne décalée, et seraient en permanence dans un état proche du jet lag. A leur âge, ils ont besoin de neuf heures de sommeil par nuit, mais ne dormiraient que 8 heures en moyenne.

Toujours selon ces travaux, le décalage serait même de 2 heures et demie entre le "rythme naturel" d'un adolescent et l'heure de réveil auquel il est contraint pour se rendre au lycée.

Les adolescents, qui doivent se lever tôt pour aller en cours, ne seraient pas "réglés" pour aller se coucher tôt. Selon les auteurs de l'étude, la mélatonine, hormone qui participe à la régulation de l'horloge biologique, serait en cause. Chez l'adolescent, elle ne serait libérée que tard le soir, incitant les jeunes à veiller, et notamment à regarder la télévision ou jouer à des jeux vidéos.

Ces conclusions proviennent de l'analyse par des chercheurs des emplois du temps de 310 lycéens australiens. Non seulement le manque de sommeil des adolescents les rend paresseux, mais il serait également à l'origine d'une partie de leur irritabilité et de leurs troubles psychologiques.

Cette étude fait échos à d'autres travaux, cette fois suisses, parus récemment. Cette enquête, publié dans la revue Sleep, révèle que les personnes ayant un mauvais sommeil seraient particulièrement sensibles aux troubles dépressifs. Pour les besoins de ces travaux, 600 jeunes adultes ont été suivis durant vingt années. D'après les conclusions, 50 à 70% des personnes insomniaques développeraient des troubles dépressifs.


Publi-information