Signaler

Expériences : conisation du col de l'utérus ?

Posez votre question cacou - Dernière réponse le 16 avril 2011 à 15:14 par fanfouedelamotte
Bonjour,

Je recherche des personnes ayant vécu ce type d'intervention afin d'avoir une idée des conséquences sur la suite de leur vie personnelle.

Je vais sur les 31 ans et je n'ai encore jamais eu d'enfant. De fait, je ne pense (-ais) pas que nous y serions prêts mais je commence à me dire que le temps n'est plus de mon côté.

J'ai reçu la semaine passée la lecture de mon frottis qui montre une atypie cellulaire malpighienne et une anisocaryose. En termes clairs, une recherche plus détaillée devra exclure le cancer du col de l'utérus (version optimiste de la formulation, bien sûr).

Je dois voir mon gynéco la semaine prochaine (comme tous les bons gynécos, il se fait désirer même en cas de relative urgence) mais je dois dire que des questions se posent à moi dont j'ai du mal à attendre la réponse une semaine encore.

1/ Si certaines ont subi une conisation du col en cas de lésion cancéreuse : est-ce que cela a réglé la situation ? Quel suivi ? Risque de récidive ?

2/ Si certaines ont subi une conisation du col AVANT grossesse : quelles conséquences sur la grossesse ? genre 8 mois sans bouger ???

3/ Est-ce qu'il est possible de mener une grossesse à terme AVEC un cancer du col (sans conisation, donc) ? Quelles conséquences sur l'enfant (santé correcte ?) ? Sur le cancer (aggravation - risque de mortalité ?) ?

D'avance, merci de vos expériences. Je ne manquerai pas de communiquer les miennes dès que... les choses auront été mises au point. Je suis un peu dans le brouillard, pour l'instant. A l'heure actuelle, la seule chose qui me dérange vraiment est de n'avoir toujours pas donné d'enfant à mon conjoint qui, bien qu'imparfait évidemment, m'en réclame un depuis bientôt 10 ans. Je pensais à moi avant tout mais ces informations ont quelque peu changé la donne, je dois l'admettre. Je ne dois plus penser à moi car je ne sais pas ce qu'il peut en advenir.

Merci encore,

Cacou
Utile
+4
plus moins
Bonjour,
votre gynéco va d' abord refaire des examens pour quantifier la gravité de vos lésions ( dysplasie simple, aggravée, sévère, cancer in-situ ). De la gravité des lésions se déduira le type de traitement. La cônisation est réservée aux cas les plus graves; le traitement par laser suffit pour les cas plus bénins.
La cônisation n empêche pas des grossesse ultérieures et ne les complique pas.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Publi-information
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Publi-information