Signaler

Comment vivre après pose de stents [Résolu/Fermé]

Posez votre question Bibiche - Dernière réponse le 13 juil. 2017 à 19:36 par Boudj
Bonjour,
En 2006 suite à une échographie de la vessie, on m'a dit que mon aorte était obstruée : contrôle annuel depuis chez l'angéiologue jusqu'à novembre 2009 date à laquelle elle a constaté que c'était de + en + obstrué. Donc IRM, scanner, on me dit que j'ai des artères d'une femme de 90 ans (j'en ai 50)... et que je dois me faire poser des stents (aorte bouchée à 80 %).
Je n'ai jamais eu de tension, n'ai jamais de "mauvais" cholestérol mais en ai beaucoup de "bon". Je fumais environ 7-8 joints par jour depuis 15 ans. Avant je fumais en plus une dizaine de cigarettes... Je n'ai jamais rien ressenti comme maux de jambes, palpitations,... rien. J'ai toujours fait de la gym rythmique.
Jusqu'après la pose de deux stents dans l'aorte (15 à 20 cm en dessous du coeur) le 20 février 2010. Depuis je ne dors plus (je dormais comme un bébé), j'ai des douleurs pas excessives mais gênantes, surtout la nuit aux bras, au cou. J'ai des gargouillis dans le ventre comme si j'avais du mal à digérer, des gaz... bref des tas de symptômes inconnus qui me stressent et ne me laissent pas envisager l'avenir sereinement... A ma sortie d'hopital (1 journée 1/2 d'hospitalisation), on m'a remis une ordonnance avec des médicaments à prendre à vie : plavix, coversyl, tahor et du kardégic 75 pendant 1 mois (je prenais du Kardégic depuis 4 ans sur les conseils de mon médecin traitant).
Premier symptôme au bout de 2 jours : des bleus partout sur les jambes, les bras. J'ai pratiquement arrêté de fumer des cigarettes (2/jour en moyenne depuis l'opération) et complètement arrêté les joints (bien plus facile que je l'imaginais...). L'angéiologue m'a dit que c'était le Kardégic qui donnait des bleus, j'ai arrêté le Kardégic. Mais elle m'a dit de continuer le traitement à vie des 3 autres, que c'était la meilleure façon pour éviter que ça ne se rebouche... Idem pour le cardiologue qui m'a fait faire un test à l'effort il y a 2 jours en me disant que tout allait bien, que je pouvais reprendre le sport mais qu'il ne fallait pas arrêter le traitement mais par contre arrêter complètement la cigarette...
Donc pour eux tout va bien mais pas pour moi. Que faut-il faire ???
Merci de vos témoignages.
Utile
+32
plus moins
bonjour le traitement que vous avez cet a vie,mon amis a fait un accident cardiaque,et il etait en soin intensif,et apres le lendemainon lui a pose des stents en deux fois,il a ete arrete 6mois,et aux jours d'aujourd'hui il a toujours son traitement,et cela fait 3ans
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Publi-information
Persephone52 1Messages postés mardi 16 avril 2013Date d'inscription 16 avril 2013 Dernière intervention - 16 avril 2013 à 17:30
Bonjour à tous,
J'ai été diagnostiquée d'HTA et d'angine de poitrine en 2005 (j'ai 48 ans) mais n'ai jamais trop fait attention à ma santé ; d'ailleurs j'avais arrêté tous mes traitements. Mais voilà, depuis quelques semaines je ressentais de plus en plus mes crises d'angor que je calmais avec la trinitrine. J'ai vu un cardiologue qui m'a envoyé à Nancy passer une coronarographie qui a débouchée sur la pose de 4 stents actifs car ma coronaire droite était totalement bouchée. Une autre est bouchée à 70% mais le chirurgien a préféré ne pas la toucher pour le moment...
En tous les cas je me sent beaucoup mieux et aucune douleur pour le moment ! Effectivement le traitement est un peu lourd et inconfortable pour le moment mais j'ai eu le droit à ma deuxième chance donc je ne vais pas la laisser filer !! :-)
Bon courage à tous !!
marysaaa- 17 avril 2013 à 07:34
Bonjour,continue bien ton traitement surtout.bon courage .le soleil sera la bientot pour le moral.bise
dream62- 12 mai 2013 à 08:25
Il a y un peu plus de deux ans suite à une activité sportive intense , j'ai eu un début d'infactus , pris à temps évitant des dégâts plus importants; j'ai été hospitalisé en urgence, A 48 ans on m'a posé 4 stents , depuis je suis en traitement au plavix et kardegic à vie ainsi que du tahor pour baisser mon taux de cholestérol.
C'est la vie ! j'ai hérité de certains antécédents familiaux, un pére qui a été emporté par un infarctus à 49 ans et un frére sportif avec un bonne hygiène de vie qui est parti à 46 ans , il ne fumait pas, ne buvait pas et faisait du sport quotidiennement.
Nous ne sommes pas tous egaux devant la nature mais j'ai mes responsabiltés dans le sens ou j'aimais bien aussi certains plaisirs comme le cigare, et les petits écarts de table.Mon métier ne m'a pas particulièrement aidé etant dans une fonction commerciale intense , ( stress, horaire , hygiène de vie , déplacements quotidiens etc...)
Depuis ma vie à diamétralement changé j'ai quitté mon job, je bosse pour moi , certes je perd en salaire mais je gagne en confort et en liberté partant sur le principe qu'il vaut mieux être un petit chez soi qu'un grand chez les autres !Je profite de ma famille bien plus.
Alors je ne me pose plus ces questions existentielles de ma durée de vie car je pense qu'il y a deux ans si il n'y avait pas eu ma femme à mes côtés , un chance que mon frére n'avait pas , je ne serais plus parmis les gens que j'aime, Alors pour moi ce n'est que du bonus alors que cela soit dans 1 an ou 20 ans qu'importe !!
Nous vivons bien trop souvent avec la peur , celle d'aimer et de ne pas ête aimé ,celle de vivre, celle de louper ses examens,celle de perdre les gens que l'on aime,celle d'etre au chômage, celle de souffrir, celle de ne pas gagner assez d'argent, celle de ne pas avoir d'ami,celle de mourir , celle de ne pas réussir et bien d'autres encore et toutes pernicieuses.

Parfois , il y a des accidents de la vie qui nous font changer pour notre bien , nous font regarder au lieu de voir , ecouter au lieu d'entendre et penser au lieu de raisonner .
michel89- 6 août 2013 à 18:46
bjr j'ai fait un infarctus en 2008 on m a pose 3 stens,depuis impeccable,je prends du duoplavin(ca remplace le plavix et aspegic) nebilox et tahor,traitement leger
Boudj- 13 juil. 2017 à 19:36
Merci de votre témoignage, ça m'a fait du bien.maintenant je suis rassuré.merci.
Répondre
Utile
+9
plus moins
Bonjour,jai fais un infarctus le 25 novembre 2012.ambulance et pose de 2 stents directement
Plavix,emcocor,asaflow.apres examens d efforts,produid directement injecter aux coeur suivi d une echo.recidive ,d angor.apres 2 mois remis un stent actif et ballon coupant.mais j'ai une gene dans le bras gauche.je ne suporte plus quand sa me serre.et par moment je sens des petits pointe au coeur sa me gene car j'ai peur un peu.
Publi-information
Utile
+7
plus moins
Bonjour,

Tu es encore dans la phase post opératoire.

Le fait d'avoir rétabli un flux sanguin de bonne qualité au niveau aortique a entrainé une oxygénation de bien meilleure qualité sur tout les organes sous-jacent.

Il y a ce que l'on appelle des manifestation de "revascularisation" au niveau de ces organes, qui peuvent effectivement s'accompagner de quelques symptômes inhabituels. Un peu comme si cette ré-oxygénation "secouait" le fonctionnement des ces organes.

Cela devrait progressivement rentrer dans l'ordre. Sois surtout persuadé que cette intervention t'a évité bien des problèmes et des complications avec risque vital.

bibiche- 11 mars 2010 à 19:30
Merci DCI pour ta réponse rapide mais j'aimerais encore savoir s'il est vraiment utile de prendre le tahor, le coversyl et le plavix tout le restant de mes jours ? aujourd'hui je n'ai pris que le plavix car j'ai envie de dormir... Je dois reprendre un travail lundi après 1 an de chômage et je veux vraiment être en forme.
Merci de ta réponse. Bonne soirée !
DCI 61803Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscription ModérateurStatut 16 novembre 2017 Dernière intervention - 12 mars 2010 à 08:32
Re-

Ce traitement reste indispensable car il diminue considérablement les risques de récidives, toujours possibles.

Les stents dont des éléments très importants du traitement mais ils ne suffisent pas car il faut assurer une protection globale de tout le réseau coronaire (...et artériel en général) susceptibles de poser à nouveau problème et d'être à l'origine d'une récidive d'infarctus.

Donc le traitement dit "de prévention secondaire" reste très important et il ne faut pas le négliger si tu souhaites protéger ton avenir et ton espérance de vie.


Utile
+7
plus moins
Bonjour,
j'ai fait mon premier infarctus à 35 ans, j'en ai aujourd'hui 51.
On m'a seulement dilaté la coronaire, la première fois, posé un stent il y a deux ans sur la coronaire gauche puis un autre la semaine dernière sur la coronaire droite qui était bouchée.
Je prends du plavix, tahor, sectral, mopral depuis 15 ans et kardegic 75 pendant un an après les opérations.
C'est sur que nous sommes plus à l'écoute de notre corps et attentifs aux "sensations différentes" dues à la revascularisation.
Une chose est sûre, nous sommes maintenant surveillés par un cardiologue, traités par des médicaments ayant fait leur preuve alors que beaucoup de personnes ne connaissent pas leur maladie "sommeillante".
Donc n'ayez pas peur, limitez vos facteurs de risque (graisses, tabac), prenez quotidiennement votre traitement et essayez de faire des activités, type marche rapide, sinon ne vous garez plus en face de votre destination mais un peu plus loin pour vous obliger à marcher.
Bon courage
Utile
+5
plus moins
bonsoir
tu es dans le meme cas que moi il ne faut pas dire cela (une periode j'ai dit aussi qu'il valait mieux y rester car cela est vrais je ne me sent plus le meme aussi et de surcroix je rentre a lhosto refaire une coro et entre le 8 janvier que l'ont ma mis deux stenes ,il a fallu m'operer d'un poumon mais attention
entre le plavix et le cardegic un le matin et un le soir surtout en mangeant.
mais cela est vrais ,la fatigue est la mais le probleme il y a des endroits en france ou apres une intervention comme cela il ya une reeducation de 3mois car j'ai rencontré une personne a qui on a posé 6stenes et il est en super forme grace a cette reeducation
voila si j'ai pu t'aider car moi aussi il fallait mes 2 a 6 petes pour dormir je pensais aussi que se serait dure he bien non nous avons encore la chance d'etre la .
je me sent bizard aussi pas le meme qu'avant j'aime meme des fois peur de courir apres mon petit de 4ans mais notre mental est tres important mais cette sentation de fatigue existe aussi il faut la combattre par de la marche en foret et doucement tout revient voila bon continuation et courage
inao
Bibiche- 4 mai 2010 à 20:00
Merci Inao pour ton témoignage. Aujourd'hui après plus de 2 mois depuis la pose de stents, et beaucoup d'hésitation à prendre ces médicament, j'ai repris le traitement depuis 1 mois. Sauf que je coupe en 2 les cachets de Tahor et de Coversyl (contre la tension et le cholestérol que je n'ai jamais eus). Il n'y a que le plavix que je continue à prendre tous les midis (quand j'oublie pas...). Je suis loin d'être au top mais je dors mieux depuis 1 mois à peu près. Toujours ces douleurs diffuses et un moral en bascule.... mais j'ai l'impression que ça va aller...
Tu as beaucoup de courage je t'envie, mais avec un petit bout de chou de 4 ans, ça motive... Je te souhaite tout de bon !
Ciao.
tony- 13 févr. 2011 à 10:13
elo moi aussi j'ai 6 et le medecin ma mi sur la touche car le diabete se trouve la merci je respire mieux_ tony_
addict-28- 14 déc. 2011 à 19:37
Bonsoir,
J'ai subit une angioplastie coronarienne avec pose de 2 Stents, il y a un peu plus de 2 ans. J'ai cessé de fumer sur le champ. J'avais aussi cet état d'essoufflement et une douleur devenue lancinante.
J'ai commencé par Plavix (remplacé par son générique : Clopidogrel) + Athenolol + Tahor + kardegic 75 et à présent j'en suis à Athenolol + Tahor + Kardegic 160.
Néanmoins, l'arrêt subit du tabac, s'est traduit pas une hausse considéréable de mon taux de diabète et de mon (mauvais) cholestérol dans le sang.
Depuis une paire de mois, j'ai repris le tabac : mon taux de diabète s'est stabilisé et je ne sais pas encore pour le cholestérol mais j'imagine qu'il a du baisser.
Je sais bien que le tabac n'est pas une solution mais son arrêt se traduirait par des injections d'insuline, vu que mon diabétologue ne parvient pas à me stabiliser par les moyens conventionnels (prise de cachets).
Aussi, je souhaite savoir où je peux me renseigner pour que la suppression de cette addiction se face "en douceur" dans le sens où je ne veux pas retrouver mon niveau de diabète d'avant.
(pour rappel : le tabac gêne la digestion, stimule la protection du tube digestif par son agression, et de se fait, les aliments sont moins digérés... ce qui habitue aussi le pancréas a être moins productif d'insulines et d'avantage de glucagon ? ? ?)
Je souhaite donc me stabiliser naturellement et SANS TABAC.

Si vous pouviez m'aider, ou me faire part d'adresses menant vraiment à un résultat... Merci d'avance.
christian- 4 avril 2014 à 02:48
avez vous pense a prendre du coq10 et plein d autres bonnes choses que nous apporte la nature comme ail huile d olives.....
begonie 79483Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscription ModérateurStatut 17 novembre 2017 Dernière intervention - 4 avril 2014 à 06:45
A christian
Tu veux dire CoQ10...
Voir la date de la question.
Celle-ci date de 2010 avec une suite ici :http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/forum/affich-1363238-suite-a-pose-de-stents
Utile
+4
plus moins
bsr, apres un infarctus pose d'un stent. traitement identique au votre... depuis des annees avecarret de la cigarette. l'estomac un peu en vrac a cause des medicaments mais le reste va . courage et patience car le stess n'est pas bon .
Utile
+1
plus moins
Bonjour, je réponds aujourd'hui car je prends connaissance de cette discussion à ma sortie d'hôpital après poste d'un stent. Diabétique insulino-dépendant traitée par pompe à insuline implantée (4e) depuis 1997, je sors donc d'une 3e coro avec cette fois-ci la pose d'un stent et du plavix en rajout de mon traitement initial depuis ma 1ère coro en 2006 soit ATACAND 16mg, PRAVADUAL, PROCORALAN 5mg. Se faire soigner le taux de diabète en reprenant la cigarette pour moi perso c'est n'importe quoi. Un vrai endocrinologue (diabétologue) devrait stabiliser le diabète par un traitement à l'insuline. Les médicaments fonctionnent un certain temps avec un régime strict après il faut souvent passer à l'insuline. Perso 2 années de médicaments et ensuite passage à l'insuline et ce depuis 32 ans. Il faut voir avec l'âge et faire tester le % d'insuline fabriqué par les îlots de langherans (pancréas en partie) s'il n'y a plus rien il faut passer à l'insuline ou alors le faire momentanément pendant l'arrêt de la cigarette mais elle est à proscrire, la cigarette et l'insuline ne sont pas bons pour les artères, c'est ce que le Professeur à Marseille à la Timone m'a dit il y a 32 ans. J'ai arrêté de suite la cigarette ayant un besoin vital d'insuline pour vivre. J'espère que depuis la fin 2011 une solution a été trouvée à votre problème.

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Publi-information