Signaler

Cicatrisation difficile d'une plaie

Posez votre question indiana210 28Messages postés lundi 4 janvier 2010Date d'inscription 14 avril 2010 Dernière intervention - Dernière réponse le 11 nov. 2017 à 17:24 par DCI
Bonjour,

Et merci d'avance pour vos conseils et éclairages (on en a besoin en ce moment;)

Suite à une chute de mobylette il y a trois mois, j'ai eu une plaie assez importante au genou. Je suis littéralement tombé à quatre pattes et me suis réceptionné assez lourdement avec le genou gauche sur le bitume.

S'en est suivi des saignements assez important et pendant quelque temps des suintements. J'ai été très bien suivi et très bien traité tout de suite, et donc la guérison s'est effectuée lentement et sûrement, j'ai récupéré mon articulation après une période de boîtement.

Par contre, j'ai toujours ce qui ressemble à une petite "boule" d'aspect rosâtre sur une petite surface de la plaie. Ca ressemble à une toute petite inflammation qui met du temps à se résorber.

Voilà, je me demandais si c'était tout simplement normal et si cette cicatrice allait se résorber naturellement et si oui, combien de temps peut-elle mettre à guérir ?
Utile
+14
plus moins
Malheureusement, les procédures actuelles de soin des plaies préconisées par les médecins en rallentissent considérablement la cicatrisation, car on laisse la plaie humide, on l'empêche de sécher (alors que le processus "normal" du corps forme rapidement une croûte protectrice), les désinfectants (et parfois antibiotiques) fragilisent la partie du corps atteinte en lui enlevant ses défenses naturelles.
Bref, par une crainte abusive de l'infection, on crée d'autres problèmes... en ne laissant pas le corps se guérir.
Publi-information
Grippoux- 11 nov. 2017 à 16:34
Merci, j'aime bc les réponses qui tiennent compte de la réalité de fonctionnement du corps humain
Répondre
DCI 61758Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscription ModérateurStatut 11 novembre 2017 Dernière intervention - 11 nov. 2017 à 17:24
La tristement célèbre "croute protectrice" ne fait que retarder la cicatrisation et masque très souvent une infection larvée sous jacente !
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
@ Charlye,

Merci pour cette explication. En fait, comme je l'indique plus haut, j'ai été très bien pris en charge, et donc il n'y a pas eu de retard au niveau de la cicatrisation.

C'est juste que cette petite "boule résiduelle" a un aspect disgracieux, mais pas gênant au niveau articulaire.

Y-a-t-il des soins spécifiques d'après vous, pour aider à la résorber ?
Publi-information
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour,

Alors, ma mère a eu ce genre de problèmes lorsqu'elle s'est faite opérer de la thyroïde. Et en fait, elle a fait ce que l'on appelle des Keloides, une sorte de "surcicatrisation".

Son dermato a attendu quelques mois et a décidé de lui bruler à l'azote. Depuis ça a complètement disparu !
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Publi-information