Posez votre question Signaler

Allaitement et nicotine [Résolu]

kibag 103Messages postés samedi 30 mai 2009Date d'inscription 3 février 2013 Dernière intervention - Dernière réponse le 15 févr. 2010 à 15:22
Bonjour,
durant ma grossesse j'ai arreté de fumer. Aujourd'hui bébé a 6 mois et parfois je fume 1 ou 2 cigarettes par jour et j'allaite bébé depuis la naissance. Ma question est : est ce que la nicotine passe dans mon lait ?
merci.
Lire la suite 
Réponse
+1
moins plus
de rien :)
Ajouter un commentaire
Publi-information
Réponse
+0
moins plus
bonjour,

voila ce que j'ai trouvé sur le net :

L’impact sur l’enfant de l’exposition à la nicotine par le biais du lait maternel est très difficile à apprécier, dans la mesure où une partie des effets secondaires observés chez l’enfant est due au tabagisme passif. La nicotine peut induire chez l’enfant des troubles au niveau du système nerveux central, du système cardio-vasculaire, du tractus digestif, des glandes sali-vaires et bronchiques ; les symptômes en sont des nausées et des vomissements, des manifestations d’irritabilité, des anomalies de la pression sanguine et du rythme cardiaque, des douleurs abdominales...

Pour apprécier le niveau d’exposition d’un enfant à la nicotine, il faut tenir compte de ce qu’il absorbe avec le lait maternel, mais aussi par inhalation et par voie percutanée. La fumée de tabac qui n’a pas été inhalée n’a pas été " filtrée " par les poumons de la mère, et contient davantage de nicotine, goudron et toxiques variés que celle qui a été inhalée par la mère. Une étude a montré que le taux urinaire de nicotine chez l’enfant était plus élevé après exposition au tabagisme passif qu’après exposition par le biais du lait maternel. Il est probable que les effets s’additionnent. Les bébés exposés au tabagisme passif souffrent plus souvent de problèmes respiratoires et digestifs. Ils ont statistiquement davantage de coliques et de vomissements, un risque plus élevé de mort subite (une mère fumeuse ne doit pas faire dormir son enfant dans son lit), sont plus agités, ont une moins bonne croissance. Le tabagisme déprime le système immunitaire de la mère et de l’enfant.

Le tabac contient un grand nombre de polluants (nitrates, nitrites, pesticides…) qui passeront dans le lait maternel ; le lait des mères fumeuses contient aussi davantage de dioxines, de cadmium et de plomb. Le tabac induit aussi des carences en certaines vitamines qui sont utilisées pour éliminer divers toxi-ques présents dans le tabac (B12 par exemple, consommée pour éliminer le cyanure présent dans le tabac, vitamine C…). La salive, le sérum et l’urine des enfants exposés à la nicotine contiennent de petites quantités de nicotine et de cotinine (le métabolite inactif de la nicotine, qui est un bon indicateur du niveau d’intoxication chronique par le tabac).

La nicotine coupe l’appétit et donne un goût prononcé au lait. Le bébé pourra ne pas aimer ce goût, surtout si la mère n’a pas fumé pendant la grossesse. Par ailleurs, si la mère fume plus de 15 à 20 cigarettes par jour, le bébé pourra présenter des signes d’intoxication nicotinique (vomissements, teint gris, diarrhée, augmentation de la fréquence cardiaque…). Il faut cependant se rappeler que toutes les études faites sur le sujet ont montré que, en cas de tabagisme maternel, il est encore plus important pour l’enfant d’être allaité, la morbidité étant nette-ment plus élevée chez les enfants exposés au tabagisme et nourris au lait industriel que chez les enfants exposés au taba-gisme et allaités.

La mère être anxieuse et se sentir coupable, car elle sait que son tabagisme peut induire des problèmes chez son enfant. Cette anxiété peut favoriser le tabagisme. Lorsqu’une mère fume pendant l’allaitement, les suggestions suivantes l’aideront à minimiser l’exposition de son enfant :

ne jamais fumer en présence de l’enfant ; fumer hors de la maison ; ne pas exposer l’enfant à une atmosphère tabagique
fumer juste après la tétée, jamais avant ou pendant ; si possible, attendre 2 heures après avoir fumé pour mettre l’enfant au sein
s’efforcer de réduire le nombre quotidien de cigarettes


j'essaye de mettre le lien du site, mais il ne passe pas, donc je te met ce qui est interessant
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bravo a gouby ,j'espére que vous arriverez a mettre votre lien, ça peu servir pour aidez des mamans a ne pas fumez pendant et aprés leur grossesse.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
merci Gouby.
C'est definitif j'arrete vraiment ! pendant 1 an j'ai pu vivre sans, pourquoi là aussi.

Merci beaucoup.
Ajouter un commentaire
Ce document intitulé « allaitement et nicotine » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.