Suis je Narcissique ou mégalomane? [Fermé]

Malo0802 - 16 oct. 2009 à 05:48 - Dernière réponse :  Pigipau
- 3 août 2017 à 20:49
Bonjour,
j'ai lu les 2 termes et n'arrive pas à savoir si je suis narcissique ou mégalomane car les deux définitions se ressemblent .
On m'a dit aujourd'hui que j'étais narcissique alors j'ai lu le terme narcissique et aussi mégalomane est en faite j'ai remarqué en lisant c'est deux définitions certaines choses alors je n'arrive pas à comprendre lequel de ces termes me représente.
Depuis mon enfance,je n'ai jamais eu l'affection de mon père et pas beaucoup du côté de ma maman donc je souffre bien d'un trouble affectif qui est dans la mégalomanie mais j'ai aussi remarqué que j'attendais à être reconnue comme supérieur sans avoir accompli quelques choses en rapport ( j'ai le besoin d'entendre que ce que j'ai fait est bien), j'ai la conception de l'amour idéale,je pense être spéciale et unique et pense ne pouvoir être comprise que par mon psy ou des personnes qui ont la même conceptions des choses que moi, j'ai ce besoin excessif d'être admiré et aimé(j'aime être regardé dans la rue et je suis même un peu extravagante car j'aime avoir le regard sur moi , j'adore recevoir des compliments),je pense que tout m'est dû et m'attend à bénéficier d'un traitement particuliers et favorables à mes attentes, j'exploite les autres et utilise autrui pour arriver à mes fins( exploiter les autres c'est que j'aime être servie et utiliser les autres pas souvent mais je l'ai déjà fait) et alors pour le reste je ne manque pas d'empathie et je suis disposée à reconnaître les sentiments et les besoins des autres, Je n'envie pas les autres mais c'est vrai que parfois j'ai l'impression d'être envié et je ne suis pas arrogante ni hautaines. Et un truc aussi que j'ai remarqué c'est que je me prends souvent en photo et n'ai presque que des photos de moi dans mon pc. Ce que j'ai mis entre parenthèse et un petit plus des caractéristiques que j'ai remarqué chez moi. J'aimerais vraiment savoir lequel des 2 termes me représente le plus et si je dois me faire aider par mon psy. Merci à toutes les personnes qui répondront à ce message.
Afficher la suite 

19 réponses

djimi33 327 Messages postés mercredi 16 septembre 2009Date d'inscription 15 septembre 2011 Dernière intervention - 19 oct. 2009 à 08:38
+38
Utile
1
Bonjour,
Es-tu sure de ces adjectifs? Je trouve au contraire que tu es quelqu'un en grande souffrance avec des maladresses dans ta façon de t'exprimer, d'où ces petites attaques au début de ton topic. Tu as un besoin de libérer la parole de répéter ton mal être. L'absence de reconnaissance de ton père qui ne t'as jamais dit "je t'aime", une mère qui a essayé de compenser à sa façon cette absence de marque d'amour....bref ce n'est pas simple de manquer d'affection. Je te conseille vivement de te documenter sur la carence affective. Les personnes qui parlent de toi en disant que tu es narcissique ou mégalo ne voient que le coté visible de ta personnalité sans entendre ta souffrance réelle, tu t'es construit une carapace pour te protéger, puisque tu n'as pas eu l'amour de ton père tu ne veux pas d'un autre amour, tu ne te sens pas digne d'être aimée. Tu t'es mis avec une personne qui profite de tes faiblesse. Tu es dans l'empathie car tu reconnais dans la souffrance de l'autre ta propre souffrance, le danger dans l'empathie c'est de ne pouvoir se décaler de la souffrance de
l'autre. Le chemin de la guérison est long, la thérapie est une voie possible à cette guérison encore faut il que tu te connaisse suffisamment pour pouvoir avancer.
Je te souhaite bon courage dans ce long chemin qui ne pourra t'être que salutaire.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Publi-information
DCI 62077 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - 16 oct. 2009 à 08:57
+8
Utile
Bonjour,

Peut être narcissique et mégalo....

Mais aussi manipulatrice...

Publi-information
photodia56 2298 Messages postés jeudi 21 décembre 2006Date d'inscription 27 août 2015 Dernière intervention - 16 oct. 2009 à 11:28
+4
Utile
Un bon point pour toi quand même.
Tu es remplie de défauts mais tu en es consciente.
clem73 4841 Messages postés jeudi 3 janvier 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 31 décembre 2016 Dernière intervention - 16 oct. 2009 à 10:04
+3
Utile
Bonjour,

J'ajouterai égoïste et égocentrique (deux nouveaux termes à étudier...).

Quant à ton empathie : "je suis disposée à reconnaître les sentiments et les besoins des autres", comment peux-tu prétendre avoir la capacité de te mettre à la place de l'autre et de ressentir ses sentiments et ses émotions en faisant une telle description de toi juste avant "j'exploite les autres et utilise autrui pour arriver à mes fins"...
J'y vois là de l'orgueil et du mépris.

Après reste à savoir si tu souffres de "cette" personnalité... Si pour toi ces comportements ne te semble pas normaux et rendent tes relations avec autrui ingérables et/ou impossibles, dans ce cas dis toi que le travail avec ton psy n'est pas encore terminé.


Pourquoi avec choisi le forum sexualité ? Une erreur je suppose ?
Utilisateur anonyme - 16 oct. 2009 à 15:21
+2
Utile
Bonjour,

Ce qu'il y a d'étonnant dans tout ce que tu décris, c'est que tu demandes si tu dois te faire aider par ton psy... Il fait quoi lui, lorsqu'il te reçoit ? Assez étonnant qu'il ne t'en ai pas encore parlé...
Tu n'as pas l'air d'en souffrir et de l'accepter. Si je décortique bien tout est dit avec beaucoup de recul, et je dirais même, une certaine froideur. Tu es tout à fait consciente de tes "problèmes", si tant soit peu tu les considères comme tels. J'ai un doute.

Maintenant, sans trop m'avancer, jolie façon de procéder pour que l'on s'intéresse à ton cas. D'autant que tu reconnais n'être comprise que par ton psy ou des personnes qui pensent comme toi.

Ne pensant pas comme toi et ne te ressemblant pas, je ne peux donc guère t'aider.
clem73 4841 Messages postés jeudi 3 janvier 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 31 décembre 2016 Dernière intervention - 17 oct. 2009 à 00:37
+2
Utile
Re,

Pas facile à comprendre, vu le tableau que tu dresses de toi-même et de tes comportements parfois si contradictoires.

Bref, tu traines apparemment depuis très longtemps déjà le fardeau de tes carences affectives. Il y a eu des manques, tu le dis toi même et tu en souffres mais il a fallu que tu fasses avec malgré tout, afin de te construire.
Tes comportements en sont peut être le résultat.
Tu as des doutes et des questions restées sans réponse sur toi-même, s'est bien de les exprimer mais également de les évacuer pour en faire l'analyse (il n'y a certainement pas que du mauvais).

Je suis pas psy, mais pour tes interrogations sur le narcissisme, je pense que quelque part on y est tous un peu, non ?
Il faut une certaine estime de soi pour avancer en confiance. On a également tous besoin de la reconnaissance de ses pairs pour se prouver qu'on existe et qu'on sert à quelque chose...
Après je me doute qu'il doit y avoir des extrêmes et certaines déviances qui font dire aux "spécialistes du comportement" que tel narcissisme est bon et l'autre mauvais voire pathologique.

Dans ton cas, tu as entrepris la démarche de la thérapie et ça ne peut qu'être une bonne chose. Avec comme tu le sais déjà des hauts, des bas, des avancées, des périodes de doutes...

La voie de la guérison sera sans doute longue, les "plaies de l'âme" ne se soignant pas à coup d'antiseptiques.

clem73 4841 Messages postés jeudi 3 janvier 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 31 décembre 2016 Dernière intervention - 19 oct. 2009 à 00:48
+1
Utile
Alors courage à toi pour cette thérapie ;)
+1
Utile
Ton analyse de ta personne est déjà énorme et le fait de comprendre ton fonctionnement et d'où vient ton problème va bcq t'aider à avancer.
Il y a des mégalos qui nient en être et à ce titre ne changeront jamais!mais toi tu regarde la situation bien en face et c'est la moitié de ton problème que tu as déjà réglé, bonne continuation.
0
Utile
2
Bonjour à tous et merci pour toutes les réponses,
J'aimerais à mon tour dire certaines choses que je ne trouves pas juste où juste dans ce que j'ai lu dans vos réponses.
Tout d'abord je vais répondre à Clem73
Alors ëgoiste je ne le suis pas car ma maman m'a toujours appris à ne pas l'être et je suis la première à aider quelqu'un dans le besoin dans la mesure de mes moyens ex: un clochard viens me demander de l'argent car il a faim et ben justement je vais lui donner de l'argent car je comprends ce qu'il ressens à l'intérieur de lui, je connais ce que s'est d'avoir faim et je suis une personne sensible et fragile qui ai vécu beaucoup de souffrance alors comprends très bien la souffrance des autres, si ma meilleure amie souffre et me dis qu'elle veut se suicider à cause de ceci ou cela je vais rester à parler des heures et des heures avec elle pour ne pas qu'elle fasse cette bêtises, etc...). D'ailleurs les psy que j'ai déjà été voir avant détecte que je suis une personne qui va faire passer les besoins de l'autre et moi me laisser de côté si la personne a besoin de moi et que je peux l'aider.Quand je dis exploiter les autres,je suis née d'un père alcoolique et donc ma maman a essayé de compenser en ne montrant pas de l'amour mais en faisant ce que je désirais comme par exemple le matin elle fera toujours mes tartines si je lui dit j'ai faim elle va me faire à manger mais ne sent n'est jamais plains elle a toujours fonctionner comme çà avec mon père et fais çà avec moi aussi mais bon j'aimerais que sa change et comme on dit le monde ne s'est pas fait en un jour donc j'ai dur de faire ces choses là moi même puisque j'ai été habitué comme çà mais comme dit Photodia56 je suis consciente de certaines choses de mon comportements et je le sais très bien que je ne suis pas parfaite je suis la 1ère à le dire que personne n'est parfait.
Une souffrance évidente on en détecte une mais mon papa étant alcoolique depuis ma naissance m'a appris en me montrant par certains comportements que montrer ces sentiments était honteux et souffrir et un sentiment donc je ne dirais jamais cash je souffre( d'ailleurs mon papa est décédé sans jamais m'avoir dit une seul fois dans sa vie le mot je t'aime) sauf chez le psy car quand je montre mes sentiments je pleure en meme temps et je me cache pour pleurer normalement mais j'ai le psy pour être aider je n'ai pas le choix de dire mon ressenti si je veux qu'il comprenne et m'aide.
A Sarahmoon ben si je dis que je ne peux être comprise que par des personnes comme moi ou un psy, c'est justement parce que j'ai déjà essayer de me confier à des personnes n'ayant pas autant souffert que moi et il ne me comprenne absolument pas comme par exemple ma meilleure amie je n'ose plus me confier à elle car elle ne cherche pas à comprendre et au contraire lorsqu'elle voit que je suis fragile va me dire des choses pour me faire mal et que je tombe un peu plus parce qu'en faite ce qu'elle voit ces que je suis une personne qui souffre mais malgré tout veux absolument m'en sortir et reste forte fasse à toute les situations meme si je croule un peu au début j'arrive toujours à remonter la pente alors c'est çà que je me sens incomprise par les personnes qui n'ont pas souffert autant que moi et n'ose plus en parler à des personne qui ne souffre pas de peur d'avoir les réactions que j'ai déjà eu, je me dévoile petit par petit aux autres personne ou alors je dis que tout va bien sauf bien sur à vous parce que je suis derrière mon pc et que vous ne voyez pas si je pleure , si je souffre etc....Je voulais dire que je pense être une personne qui dans son enfance à beaucoup souffert de justement n'avoir que des réflexions méchantes, etre transparente aux yeux de mon père et souvent à ceux de ma mère aussi je pense que c'est pour cela que j'ai une part de moi meme qui m'aime comme çà comme j'aurai voulu etre aimé etc... J'espère que vous pourrez encore tous me répondre et si vous voulez plus d'infos pour me comprendre n'hésitez pas à demander je vous répondrai et merci pour vos réponses et j'espère vous avoir un peu plus éclairer sur certaines choses de ma personnalité qui pourront m'aider à savoir si je suis narcissique
vous etes en souffrance et il vous faut de l'aide vous dites que vous etes megalo mais pas du tt vs ldites car c'est ce que vous voulez que les autres pensent de vous!!!vous etes une femme fragile depourvu de toute force psychique il faut qu'on vous aides à prendre confiance en vous
je ne crois pas que vous soyez quoi que ce soit d'autre qu'une petite fille qui pleure sur sa douleur d'une enfance mal vécue .
Grandissez et vous guérirez...soyez ce que vous désirez être, passez à l'action , vivez votre vie ici et maintenant , et non celle que vous auriez dû avoir.
Vous attendez des autres,(amies ou psy ) qu'ils remplacent les émotions d'amour que votre père ne vous a pas données ou mal données.
Pardonnez à votre père de n'avoir pas su guérir ses propres souffrances et de vous avoir aimé si mal, car que peut faire un enfant qui ne comprend pas ce qui se passe autour de lui, comment se rappeler les émotions ressenties, les regards échangés, les mots, les gestes, etc...qui sont si importants pour un enfant en train de se construire. Pardonnez et vous guérirez.
Nous avons tous des souffrances d'enfance (mon père aussi buvait et ma mère faisait ce qu'elle pouvait) il n'est plus de ce monde alors je lui envoie des mots d'amour pour la paix de son âme et cet amour m'est renvoyé en retour et je me sens bien, cela m'apaise et me permet de faire ma vie sans trop de problème. Ce qui m'a donné cette envie de m'en sortir c'est tout simplement de ne pas vouloir reproduire ce que je n'avais pas aimé, car quoiqu'on en dise on est créateur de SA VIE, c'est çà être adulte.
C'est ce que je vous souhaite de tout coeur;
Je vous embrasse
Gil
0
Utile
Merci beaucoup pour vos réponses.
Ben justement ce psy je ne le voit pas depuis très longtemps car avant j'étais suivi par un psy spécialisé dans les agressions de toutes sortes mais ces psy ne font pas des thérapies à très long terme et je dois dire que déjà grâce à ce psy j'allais mieux mais comme il m'avait dit une reconstruction n'est pas facile et lorsque vous faites un travail sur une chose et comme il disait si le palier n'est pas consolidé il cassera, et malheureusement mon nouveau psy m'a dit que j'avais 29 ans de souffrance à reconstruire et comme mes paliers n'étaient pas consolidés car comme DCI le dit il faut très longtemps pour un thérapie et ben les autres personnes(parfois malhonnête) repères mes faiblesses et il joue avec et me casse à nouveau.Ici exemple mon ex compagnon m'a détruit avec sa violence et connaissant mes faiblesses à jouer avec donc j'ai du etre mise sur la mutuelle pour dépression et je consulte le nouveau psy que la mutuelle m'a conseillé parce qu'il faut aussi des preuves pour prouver le pourquoi je suis sur la mutuelle. Mais bon je suis aussi une personne qui réfléchit beaucoup pour justement essayé de comprendre pourquoi ceci ou cela dans mon comportement et c'est comme çà que j'ai repérer des traits du narcissisme et que je vous demandais si c'était bien çà car je ne sais pas si je suis vraiment narcissique car je n'ai pas tout les traits d'un narcissique puisque que vous avez pu le voir dans ce que j'ai expliqué au dessus où est ce que je suis comme çà juste parce que j'ai manqué d'amour. J'en parlerai à mon psy ;-) j'espère qu'il pourra aussi m'aider. Et je voulais aussi dire que je ne viens pas sur ce site pour que l'on ne s'intéresse qu'à mon cas mais parce que je suis une personne qui cherche des réponses à mes questions et comportements et justement veux me faire aider. Merci
0
Utile
Re,

Merciiiiiiiii clem73, en lisant ce que tu as écris je viens de comprendre que en quelques sorte ce sont tout les comportements que j'ai eu ou que j'ai encore qui me protège car en faite les psychologues que j'ai vu avant me reconnaissent une grande force intérieure. Les psy me disent qu'il n'y a pas beaucoup de personne qui tiendrais comme moi je tiens à la moitié de ce que j'ai vécu, car je ne me suis jamais droguée et je ne suis pas devenue alcoolique. Je crois que s'est cette amour de moi qui m'a peut être sauvé de certaines choses mais bon malgré tout comme tu dis il faut exprimer et évacuer car malheureusement c'est le corps qui prends tout en faisant ressortir toutes sortes de douleurs ou maladies, ce qui est mon cas.
C'est vrai qu'une thérapie est longue et dommage que sa ne se soigne pas par des antiseptiques pffffffffff et il faut garder courage même si cela est long.
Utilisateur anonyme - 16 oct. 2009 à 17:56
-1
Utile
1
Change de psy alors... L'a pas l'air bon celui que tu as, puisque tu es toujours en état de souffrance. Il y aurait dû avoir déjà un léger mieux et apparemment, tu n'avances pas. Bien que la psychanalyse est souvent longue.
DCI 62077 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - 16 oct. 2009 à 18:07
Bonjour,

Changer de psy....?

Moi je veux bien... Mais un psy ne détient pas toutes les clés.... Et le chemin est effectivement parfois très long.

DCI 62077 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - 16 oct. 2009 à 11:31
-3
Utile
2
Bonjour,

Le message ne parait pas refléter une "souffrance" évidente...

Tu dis être suivie par un psy. Est ce pour la problématique que tu expose ou bien pour une autre cause ?

Moyen tes répliques dci tu prend tout le monde de haut d'habitude ou c'est le sujet qui t'irrite ?? Se connaitre est très important pr la réalisation peus importe la manière , çertain devrais prendre example au lieu de se sentir supérieur en croyant qu'ils ne sont pas comme ça , le chemin le plus court pour la paix interne est l'acceptation de tout , le plus court mais le plus dur , seul çeux qui ne se voilent pas la face y arrivent malheureusement je n'en fais pas partit lol bonn continuation a malo dans sa quete !!
DCI 62077 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - 13 mai 2011 à 12:50
Un peu confus ton discours...

Et puis intervenir 18 mois plus tard...Je ne vois pas ce que tu apportes de plus.
Publi-information