Posez votre question Signaler

Sérologie hépatite B [Résolu/Fermé]

elena - Dernière réponse le 24 juin 2009 à 10:24
Bonjour,
Après un test sanguin, voici les résultats que j'ai obtenus :
Antigène HBS- .........Positif
Anticorps Anti HBS- ............Negatif Tirage 3.00mUI/ml
Anticorps anti-HBC Totaux -...........Positif
Pourriez-vous m'aider à les interpréter ? J'ai très peur d'en parler à mon fiancé !
Merci
Lire la suite 
Réponse
+99
moins plus
Tant que tes Antigènes HBs sont positifs, tu es contaminante et il est important de suivre l'évolution. Ils signalent que ton sang contient des enveloppes du virus (ce qui se produit au début de la contamination). Hors tu n'es pas protégé par une vaccination (sinon le dosage des Anti HBs serait un peu supérieur à 10 UI/L, sans dépasser les 30 à 59 UI/L suffisants pour la vaccination).

Les Antigènes HBc (et HBe) sont les marqueurs de la présence de la partie du virus dans un état capable de se reproduire (ils sont dans la capside, signe que le virus se mutliplie). Toutefois ils ne sont pas détectables dans le sérum directement, donc on a recherché à la place une réponse immunaitaire (les anticorps anti-HBc).

Attend toi, si la situation dure (et si le dosage des Anti-HBs ne monte pas très rapidement à passer de la phase aigue à une phase plus chronique, ce qui serait plus grave. Au point où tu en es, c'est la phase aigüe mais au bout de 5 à 10 semaines, si tu as la chance de voir les Anti-HBs "exploser", ce sera le signe d'une guérison spontanée (qui ne sera toutefois effective que lorsqu'il ne restera plus ni trace des Antigènes HBs. Les anticorps Anti-HBc, Anti-HBe vont rester pendant des années, mais c'est surtout par le taux très élevé des anticorps Anti-HBs (qui va persister pendant 2 à 5 ans avant de rebomber lentement) qu'on saura que tu es guéri, même si les anticorps anti-HBc et Anti-HBe restent positifs. (Note: pour le moment, il n'est sans doûte pas utile de tester les anticorps ant-HBe, mais on le fera si tes anti-HBs n'ont toujours pas monté, car de cela dépend l'évolution chronique de la maladie.

Si tes anti-HBs n'ont toujours pas explosé, on va te faire un autre examen pour mesurer les transaminases (mesure des enzymes produites lors de la mutliplication du génome viral dans les cellules contaminées), ainsi que ton taux de prothrombine (pour voir si il n'set pas trop descendu, ce test pouvant être toutefois être perturbé par certains antécédants cardiaques ou prédiabétiques, qui au contraire peuvent exploser dans certaines périodes critiques de ces maladies: le test des transaminases est plus fiable)

Normalement suite à ton infection, on a du aussi te demander de faire des examens pour d'autres infections concommitantes, dont le VIH/sida (recherche de copies du génome viral, et des anticorps anti HIV), ainsi que celui de l'hépatite C (copies du génome HCV, et des anticorps anti HCV)

Et aussi de la syphilis TPHA (ce n'est pas un virus mais une infection bactérienne qui se traite par antibiotique par un traitement assez radical en intramusucilaire pendant plusieurs mois, ou en intraveineuse en cas de contamination grave avec des lésions nombreuses). Ne rigole pas avec ça: les dégats de cette infection non traitée peuvent conduire non seulement à des stigmates visibles laissés par les infections purulantes, à des attaques contre le système nerveux, voir une contamination gravissime dans le cerveau.

Note enfin qu'avec une infection à l'hépatite B, tu n'es plus accepté comme donneur de sang ou d'organe (la recherche des antigènes HBs est systématique pour tous les dons, dans le monde entier et même en Afrique où c'est souvent le seul dépistage effectué de façon systémqtique car il n'est pas cher, et très fiable, et est pratiquement toujours positif dans les cas des autres infections).

Un sujet vacciné contre l'hépatite B reste négatif au antigènes HBs et aux anticorps anti-HBc ou anti-HBe, mais est positif avec un taux bien défini aux anticorps anti-HBs (10 à 50 UI/L, ce taux descendant très doucement et pouvant éventuellement être remonté par un rappel).

En revanche, le statut sérologique de l'hépatite B (VHB ou HBV en anglais) est indépendant de celui de l'hépatite C (il n'y a pas de vaccin), bien que celle-ci soit très souvent (pas toujours) concommitante avec celle de l'hépatite B (ce qui justifie de la rechercher en cas de contamination, ou même de guérison de l'hépatite B). Le vaccin contre le VHB ne protège pas du sida (VIH, ou HIV en anglais), ni de l'hépatite C (VHC ou HCV en anglais).

Si tu guéris de l'hépatite B, cela restera visible à priori à vie dans tes analyses (car le taux des anticorps anti-HBs restera très élevé, souvent à plusieurs milliers d'UI/L contre 10 à 50 UI/L pour les personnes vaccinées et 0 pour les personnes non contaminées mais non vaccinées), mais tu sauras que tu es guéris définitivement: il sera inutile de demander une vaccination: tes anticorps te protègent quasi définitivement contre une recontamination à ce virus. Toutefois, on ne pourra pas te prélever de sang, car le virus peut être resté dans tes cellules où il est encore présent mais seulement empêché de se multiplier et de conaminer les cellules voisines. Hors si on prend ton sang, les cellules et le sérum sont séparés et seront nitroduits dans le corps d'une autre personne ne possédant pas ton immunité. Si on devait l'injecter chez quelqu'un immunodéprimé, elle ne pourrait pas se défendre car ces virus "dormants" ne seraient plus empêchés de se multiplier chez elle.

Après ta guérison, il te faudra confirmer ton statut au bout de plusieurs mois (entre 20 et 40 semaines après la fin de la période aigüe actuelle). Demande alors à ton médecin de faire procéder à d'autres recherches :
- les anticorps anti-HBe (pour confirmer qu'il n'y a plus de mutliplication du virus dans les cellules infectées même si celui-ci ne contamine plus les autres cellules en voyageant dans le sérum intercellulaire, dans les enveloppes protectrices dotées de l'antigène HBs, le seul antigène viral qu'on y détecte). En effet, dans un permier teps on aura seulementrecherché les anticorps anti-HBc (que ton immunité génère pour s'attaquer aux capides viraux présents ans les cellules infectées).
- les transaminases: en effet, le virus peut finalement rester planqué dans les cellules sans pouvoir opur l'instant se reproduire en y formant des capsides, s'il a échangé des gènes viraux pour se combiner au capital généritique de sa cellule hôte: à cet endroit, il est bien à l'abri, mais ce qu'on détecte ce sont des frgaments de copies de son génome, et des tentatives de reconstruction des capsides: les transminases sont les signes de cete activité de réplication: si elle reste virgoureuse, tu reste sensible à certaines phases aigues et peux redevenir contaminant, même si tu es protégé par ton immunité contre une infection massive.

En attendant une chose est sûre: tu es bien malade (la présence des antigènes HBs marquant la présence d'enveloppes virales, et celle non nulle des anticorps anti-HBc marquant la réponse de ton système immunitaire contre les capsides de reproduction du virus sont bien là pour le dire (et ton absence d'immunité anti-HBs ne va pas empêcher ces virus d'aller contaminer les autres cellules voisines). Le mieux que tu puisses faire c'est favoriser la éponse immunitaire avec certains traitements (mais attention aux risques de réponse immunitaire excessive qui peut être aussi dangereuse, sous forme d'allergies, d'inflammations, de difficultés respiratoires ou cardiovasculaire). Il est indispensable de te faire suivre même si on ne te donne aucun traitement pour l'instant et si tu guéris spontanément. Avec un peu de chance tu n'auras qu'un passage de fatigue pendant un mois ou deux avant ta guérison (mais pas ta décontamination).

Normalement depuis que tu as écris ton message, il faut espérer que tes anti-HBs sont effectivement montés et sont enfin devenus positifs au delà des 100 UI/L: ce sera la signe que ta guérison complète est bien en cours (et ce taux va ensuite continuer à monter pendant un mois ou deux: à ce stade, il ne devrait plus être nécessaire de stimuler ta réponse immunitaire, et donc tu ne devrais plus risquer des phénomènes allergiques). Tu devrais donc avoir un nouveau rendez-vous pour une analyse de contrôle pour savoir s'il faut poursuivre ton traitement.

Si au bout de 4 à 6 mois, tes anti-HBs ne sont toujours pas montés et devenus positifs, là il faudra t'inquiéter et songer à un suivi médical dans un service d'infectiologie hospitalier avec un suivi constant par ton médecin pour plein d'autres risques supplémentaires (donc celui des coinfections normalement bénignes, mais aussi des attaques de certains organes vitaux essentiels comme le système nerveux ou cardio-respiratoire, qu'il te faudra aider à résister).

En attendant, si tu n'as que le virus HB, et rien d'autre, ne t'inquiète pas au delà du raisonnable: suis ton traitement, garde le moral. Evite les relations sexuelles non protégées (à toi de voir si tu peux t'abstenir totalement pendant 2 ou 3 mois sans rien expliquer à ta femme). Si tu guéris spontanément, il te sera à nouveau possible d'avoir des relations normales dans quelques mois (demandes l'avis de ton médecin au vu de tes analyses). Il ne faut pas t'affoler ou te déprimer pour le moment, la phase aiguë actuelle ne présage rien de ce qui va arriver ensuite (et si tu suis ton traitement tu peux largement augmenter les chances d'une guérison complète, qui sont encore bonnes à priori pusique ton immunité n'est pas totalement absente, mais seulement pas encore efficace contre le virus).

Si tu guéris spontanément et tous les marqueurs redeviennent négatifs tu auras eu encore plus de chance (c'est fort peu probable) : pense alors à te faire vacciner pour obtenir les 30 UI/L environ (10 à 50) d'anticorps anti-HBs protecteurs.

Pour plus d'informations sur la sérologie de l'hépatite B :

http://sante-medecine.commentcamarche.net/faq/6858-depistage-de-l-hepatite-b-les-examens-sanguins-serologiques


http://sante-medecine.commentcamarche.net/faq/4270-diagnostic-de-l-hepatite-b-le-dosage-des-marqueurs

Anoucha- 8 avril 2009 à 09:56
Merci Philippe pour tes explications concernant le VHB.
Anoucha
lalalo- 23 avril 2009 à 21:23
j'ai ne comprends pas de quel traitement vous parlez
Moi aussi, jai le même problème dépuis plusieurs année, mais les médecins mes disent qu'il n'ya pas de traitement à ce niveau.
Qu' il est tout simplement question de surveillence trimestrièl.
Mais, je voulais savoir s'il est utile de me faire vacciner ou non, merci de me répondre.
aerone doctor- 8 mai 2009 à 16:38
salut a tous
la présence des ag hbs avant les 6 mois de début de maladie temoigne la phase aigue . et sa présence aprés 6 mois témoigne la phase chronique .
dans ce cas .. la présence de ac anti hbs est le signe de gérison .
la présence de ac anti hbe segnifie l'arret de la multiplication virale ... a bien tot
melo84- 17 juin 2009 à 12:38
bonjour,
je me permet de vous envoyer ce message car vous avez l'air de vous y connaittre...
voila j'ai fait 1injection cntre l'hepatite B puis une 2eme 1mois plus tard en 1994 (j'avais 12ans).
ce matin mes resultat des anticorps anti-bs est de 30 mUI/ml....
l labo m' dit de me refaire vacciner et mon docteur me dit qu'on verra lors du rdv mercredi prochain...
un avis du medecin du village a coté me dit que je suis immuniser mais c'est faible et qu'il faut refaire un vaccin
qu'en pensez vos de ces 30?
merci
cordialement
BILITIS- 24 juin 2009 à 10:24
Merci et encore merci Philippe pour ta longue explication concernant le virus de l'hépatite B.
Depuis longtemps j'essaye d'avoir des renseignements et je "me bat" avec certains médecins pour en savoir plus au sujet de mon cas mais les uns disent noir, les autres disent blanc...
Bref, en 2004 lors d'une visite médicale de routine on vérifie par prise de sang l'hépatite b.
résultat : AG HBS négatif / ANT HBS supérieurs à 500 / ant hbc positif / anti hbe positif le médecin me dit que j'ai été en contact avec le virus b et que j'ai guéri spontanément. Il m'affirme que je n'est plus aucune surveillance à avoir ! En cherchant sur internet je tombe sur pleins d'article qui me font douter de pleins de choses (des cas où la sérologie ag hbs - et achbs + peut induire en erreur si on est porteur du virus mutant S, des cas de réactivation du virus même avec AC HBS surtout chez des personnes soignées en chimio ou par traitement immuno dépresseur, des cas de coinfection virus D et B où le virus D peut avoir un pouvoir de réplication autonome avec disparition de l'antigéne HBS et disparition de la réplication du virus B ...)

Tous ces cas me rendaient douteuse quant au fait que l'on puisse affirmer d'une manière certaine que le Virus B n'est plus en moi. Si les anticorps HBS affirme une guérison et une élimination du virus alors comment peut-il encore se répliquer dans certains cas malgré l'anticorps HBS !!!!!
Et là, tu m'as donné la réponse qu'aucun médecin n'a pu me donner, tous affirmaient que je n'ai plus de soucis à me faire !!
Tu dis :"le virus peut resté dans les cellules où il est encore présent mais seulement empêché de se multiplier et de conaminer les cellules voisines, il sagit d'un virus dormant "
Questions : est-ce le cas des gens qui guérissent comme moi ?
si le virus est toujours là, dans les cellules qu'est-ce que je risque maintenant ou dans l'avenir?

"En l'absence d'infection concomitante avec le virus B, le virus D ne dispose plus d'une enveloppe décente et même si il peut se répliquer seul son pouvoir devient très peu pathogéne" très peu pathogène ça voudrait dire qu'il est quand même un peu pathogène ? malgré l'absence de l'antigéne hbs il évolue donc il reste lui aussi dans le corps ? OU EST-CE L'ANTICORPS HBS qui fait toute la différence et qui affirme totalement que le D n'est plus là. Mais si il reste du B dans l'organisme (dans les cellules) le D peut lui aussi rester !!!!!

Voilà c'est long mais c'était un premier contact.
Merci pour tes réponses
Publi-information
Réponse
+18
moins plus
Si tu a l'épatite B, là ça devient un peu grave.

Le mieux c'est de voire régulièrement un médecin et de faire des prise de sang deux fois par mois.

Et pour ton fiancé.... tu devras pas lui cacher ça toute ta vie, il faudra que vous trouver un moment pour en parler ensemble...

Ce document intitulé « Sérologie hépatite B » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.