Posez votre question Signaler

Cirrhose du foie: fin de vie? [Résolu/Fermé]

MIMI - Dernière réponse le 30 nov. 2010 à 16:39
Bonjour,
est ce que la cirrhose signifie la fin de vie
Merci de me répondre
Lire la suite 
Réponse
+51
moins plus
Bonjour à tous.

Il y a + ou - 1 an 1/2, on a découvert que ma maman avait une cirrhose du foie et elle est aussi diabétique (3 piqûres d'insuline par jour). La cirrhose n'est pas une conséquence de l'alcool puisque maman ne boit pas. Le médecin m'a dit qu'elle pouvait vivre des années avec cette cirrhose (elle avait 71 ans quand on l'a découverte) mais qu'il fallait faire attention. Elle a aussi des varices à l'oesophage et jusque jusqu'à présent, elle n'a jamais eu de problèmes de ce côté là.

L'année dernière, les médoc qu'on lui donnait faisait baisser le rythme cardiaque et la tension, à un point tel qu'elle ne tenait plus sur ses jambes. Les doses ont été diminuées et maintenant, de ce côté là, ça va + ou -.

Un nouveau problème vient d'apparaître. Par moment et sans raisons apparentes, elle se met à trembler et elle est très essouflée même en restant assise dans son fauteuil. Ca dure une heure ou deux et puis ça passe (le temps que le médecin arrive, c'est passé). Quelqu'un peut-il me dire si ces problèmes sont une conséquence de la cirrhose ??

Merci d'avance pour votre réponse et bon courage à tous.

Pour plus d'informations sur la cirrhose : http://sante-medecine.commentcamarche.net/faq/4409-traitement-de-la-cirrhose

marie- 28 avril 2009 à 20:17
bonsoir belinda , les tremblements mon papa n'en a jamais eu , mais un voisin de chambre de l'hôpital en avait , et apriori lui, c'était du à la tension et au diabète , mais bien sur un cas ne fait pas l'autre , peut être aussi la fatigue , mais pour ce qui est de la cirrhose on peut vivre longtemps avec, à tout age , si elle est bien pris en charge alors c 'est le principal, je te souhaite bon courage , et si tu as besoin d'en parler ou bien une question, n'hésite pas nous on vit depuis 7 ans ce calvaire , et depuis plus de 30 ans la cirrhose de mon papa. a bientôt porte toi bien . MARIE
Belinda- 5 mai 2009 à 16:22
Merci Marie pour ta réponse.

Au moment où j'écrivais mon message, ce qu'on redoutait est arrivé.
Les varices ont éclaté et maman a fait des hémorragies. Elle a passé 3 jours aux soins intensifs. Elle
est toujours à l'hôpital mais dans une chambre normale. Je ne sais pas si les tremblements étaient des signes avant coureur mais depuis elle n'en a plus eu.

Tu dis que ton papa a une cirrhose depuis plus de 30 ans et que ça fait 7 ans que tu vis un calvaire.
Ca veut dire que son état s'est aggravé à ce moment là ?

Bon courage à toi aussi.
marie- 5 mai 2009 à 20:59
bonsoir belinda, en effet je ne souhaitais pas que ca t'arrive, mais mon papa aussi a fait de nombreuses hemoragies, mais ca se stabilise si c est bien pris , pour nous ils ont sclerosé les varices au fur et a mesure;
et ensuite nous n'avons plus eu ces problemes , tu vois ya del'espoir!!!! maintenant c est stable on traite son ascite toutes les semaines mais tout est pris en charge! garde espoir tout ira pour le mieux
Publi-information
Réponse
+42
moins plus
bonjour mimi.
ça dépend si la cirrhose est pris a temps sa peu -être soigné. mon père en a une et malheureusement c très grave .les médecins ne peuvent pu rien faire pour lui. moi aussi j'essaye de me renseigné un peu partout. pour comprendre mais c très dur bonne chance.

Réponse
+25
moins plus
non moi j ai appris a vivre avec changer mon alimentation ect.....

Réponse
+13
moins plus
réponse a la question cirrhose de foie, fin de vie?
d'aprés mon experience la réponse est non dans la mesure ou le foie a un fonctionnement de plus de 50% et sans autre complications, l'abstinense est obligatoire. un medecin mas dit "l'esperance de vie peut etre de 10 à 20 A"
on parle de greffe en dessous de ce chiffre.
controlé votre taux de prothrombine qui doit etre superieur a 70%.
survéllé votre hygienne de vie, un médecin m'avais dit il faudra avoir une vie monacale. pour ma part il etait trop tard 52% en juillet 2008 30% decembre 2008
dégradation totale , les gama GT ne voulais plus rien dire, de plus de 800 quand je suis rentrer en cure elle sont descendu a moins de 30 en juillet 2009 , greffe janvier 2010. jetait déséperé, je commençait a cotoyer la folie. je me posait tellement de questions. le corp médical et ma famille m'on sauvé, je peux répondre a certaines questions maintenant, je souhaite beaucoup d espoir au personnes concernnées. jean 78

Réponse
+10
moins plus
bonsoir vertical, moi je n'ai qu'une chose à te dire , continues de croire au bon résultats , on ne sait jamais quand la fin arrive , moi la fin était prévue pour il y a 6 ans !!!! et papa est toujours la , 72 ans , et bien avec nous !!!!! 6 ans déjà d'ascite a enlever toutes les semaines ( 8 l ) donc tu vois ni ta maman ni personne peut prévoir la fin , crois en elle l'amour et le courage font beaucoup de miracles ! bon courage

Belinda- 19 mai 2009 à 13:10
Bonjour Marie

Pour éliminer l'ascite, maman prend un diurétique tous les 2 jours et ça reste stable. Peux-tu me dire pourquoi est ce que pour ton papa, on lui retire 8 l toutes les semaines ? Pourquoi ne lui donne-t-on pas de quoi éliminer naturellement ? Est-ce dû à l'évolution de la maladie ?

Merci et je te souhaite beaucoup de courage.
Réponse
+10
moins plus
bonjour,

je vais vous raconter l'histoire de mon oncle qui va vous donner de l'espoir .

vers l'age de 40 ans il a eu la cirhose du foie et hospitalisé .
c'etait bien avancé et le docteur lui a dit si tu rebois c'est la fin .
ils l'ont soigné et il n'a jamais rebu apart a l'occasion 1 apero mais vaiment a l'occasion
les années passent tout va bien , un super forme , il entame sa premiere année de retraite .
il avait eu aussi les intestin abimé par l'alcool et je crois que tout les ans ou je sais plus il passé une coloscopie de controle
c'est lors de cet examen l'année derniere , qu'il se sont apercu qu'il avait le cancer du fois avec 3 tumeurs grosse comme une orange prete a eclaté . et pourtant aucune douleur .
son pere est mort de ca , son frere aussi et maintenant il en prenait le chemin .
du jou au lendemain il a dépéri completement , a fait des traitement lourd pour pouvoir le maintenir le plus longtemps .
un jour le professeur lui dit , monsieur si vous etes daccord je vais vous opérer et ca va marcher .
de toute facon perdu pour perdu il a pris la decision de la faire .
c'est sur il a souffert apres l'operation mais MIRACLE il est gueri , plus de tumeur , plus de metastase, le foi repousse et il en forme olympique .

comme quoi on n'imagine pas toute la capacité de resistance du corps humain et surtout la force mental , tres importante .
voila bon courage , garder espoir , battez vous , ca ne vaut la peine

isi- 23 sept. 2010 à 22:51
ca fait plaisir d'entendre ca.
mon beau pere et ma lade du foie aussi du a l'alcool, il a des sejour a l'hopital qui commence a se raproché de plus en plus .
c'ette semaine j'ai cru que c'etais la fin mais le lendemain il allé beaucoup mieu, et ca recommence je sais que les medecin n'y croivent plus.
mais moi j'y croie encore comme tu dit le mot miracle.
j'espere avoir des reponses .
Réponse
+9
moins plus
Bonjour ton témoignage m'a fait chaud au coeur, mon père s'est fait enlevé la moitié du foie il y a 1 mois, et là il a de l ascite..Et il souffre surtout le soir;Pouvez vous me dire si c'était pareil pou vos proches ayant la cirrhose?et combien de temps ils ont eu moins de douleur?
Merci de os réponses,je m inquiète beaucoup...

Réponse
+9
moins plus
Bonjour à tous,
Je viens de lire tout vos témoignages. Mon papa est décédé le 27 janvier de cette année dans les memes circonstances. Le plus dur pour nous ces enfants c de ne pas avoir été présent car cette saleté d'hémoragie c produite pendant la tempête il était donc seul chez lui et ne pouvait joindre personne (pas de réseau et ligne téléphonique coupée) il s'est plongé tout seul dans un coma et une fois arrivée à l'hopital les medecins nous ont dit qu'il n'y avait plus d'espoirs et il est parti quelques heures plus tard. Pourquoi est ce arrivé a ce moment la ? ¨Pourquoi ne suis je pas allé voir si tout allé bien (j'habite à 5 minutes) ? Trop de regrets, je n'arrive toujours pas a faire le deuil de mon père même si g pu le voir avant qu'il parte et lui parlé pendant 3 jours durant la veillée du corps. Il me manque trop, il n'avait que 50 ans des enfants qui l'aiment et de ux beaux petits fils. Juste pouvoir une derniere fois le serré dans mes bras et lui dire tout bas : je t'aime papa.

Réponse
+6
moins plus
bonsoir
je viens de voir ce forum meme si je m'inquiete toujours pour mon papa qui a 71 ANS , juste un message d espoir
pour vous mon pere vit avec sa cyrrhose du foie depuis 30 ans , a ce jour et depuis 6 ans il souffre de multiples complications mais toujours aupres de nous , courage...

amitie2009 2Messages postés jeudi 2 avril 2009Date d'inscription 2 avril 2009 Dernière intervention nadia - 2 avril 2009 à 20:27
Mon père avait une hépatite c il a vécu avec une cirrhose pendant 21ans, aujourd'hui je suis dans le regret de te dire qu'il est décédé depuis le 3fevrier dernier , je pense qu'il est préférable que les familles des malades sachent que la cirrhose entraine des vomissement de sang si c pris a temps les médecins peuvent le soigner et par la suite éviter c saignement par des ligatures des varices. mais d'autres complications surviennent après comme l'ascite,encéphalopathie (trouble du comportement parfois coma).
mon père 1 an après sa première ponction et son premier trouble du comportement il a passé 4jours ds un semi coma(encéphalopathie) il s'est réveillé pendant 4jours. On a cru que c'était la fin de notre cauchemar
mais non c'était le début.Il est décédé.je te souhaite beaucoup de courage .
marie- 2 avril 2009 à 20:53
bonsoir amitié , je suis désoleé pour ton papa , vraiment desolee et te souhaite beaucoup de courage , moi aussi mon pere a fait une encephalopathie 6J de coma au reveil tres peur car il ne nous sonnaissait plus du tout et parlait tout seul en disant mon dieu je suis seul ou suis je ? la peur nous hantais car même ses propres enfants il ne nous connaissait plus , a priori nous avons beaucoup de chance quand je lis ton histoire, car peu de temp apres tout est rentré dans l'ordre , mais en lisant chaque jour toutes ces histoires j'avoue que je perd pied et je realise peut etre que j'y passerais aussi , et la tout va s efondrer
amitié courage
Claude nadia - 13 déc. 2009 à 16:52
Bonjour Nadia.
Moi aussi j'ai eu une cirrhose à 51ans. Mais aujourd'hui je vis normalement. Certes ça n'a pas été facile mais c'est faisable. Si tu le souhaite je pourrais t'expliquer comme je suis passé à deux doigts de la mort à aujourd'hui.
Pour cela, c'est vrai que j'ai du subir tout un tas d'interventions mais le résultat est là.
Je ne peux ta laisser mon Mail car le message sera refusé par ne modérateur, forcement ils 'y ont passé eux.
Mais je crois que si tu réponds à ce message, et en acceptant de recevoir les message dans ta boite Mail ça peut marcher.
Tant que j'y suis j'en profite pour dire à tous ceux qui veulent en parler et connaitre comment améliorer sa vie peuvent me contacter.
Plaisantins s'abstenir.
A Bientôt peut être.
Claude.
saby- 6 févr. 2010 à 09:58
Bonjour,
J'ai lu votre message sur ce forum et je suis très intéressée par l'expériencee que vous vivez, ma maman (54 ans) est atteinte d'une cirrhose, elle a eu un traitement contre l'Hépatite c (en 2009) et après 3 mois de fin de traitemeent elle a rechuté, elle envisage de reprendre une traitement d'un an, bref, je voudrais si vous le permettez connaitre un peu plus votre histoire, cela pourrait surement nous servir, je vous remercie énormément.. bon courage
boudha- 6 févr. 2010 à 10:26
bonjour, je viens de lire votre message! pas facile!!! surtout à notre age, car tu dois etre jeune!
mais toi ton cas n'est pas le meme que celui de ma maman (hépatite c).
Ma maman n'a pas de traitement actuellement et c'est ça qui me fait peur!
Apres chaque hospitalisation de 4 , 5 jours (toutes les 3 semaines, 1 mois pour ponction, et transfusion de sang , 2 à 3 poches) elle sort avec 1 antibio AUGMENTIN et des vitamines b !
C'est étrange , je pense qu'il laisse l'évolution faire son chemin!!!
les ponctions :la 1ere aout 2009, et depuis decembre , janvier 2010 et là elle se plaint de GASTRO !
Je n'y crois pas et son médecin est en vacances au ski pour 15 jrs! génial.

n'hésitez pas à me repondre et à m'expliquez plus votre histoire ,
Moi j'ai besoin de connaitre vite l'évolution , je fais une pause professionnellement afin de passer 1 max de temps avec elle !

bonne chance,
Réponse
+6
moins plus
bonjour, je m'appelle jean j'ai 49a, désolé pour mon écriture, après des années de cauchemars pour ma famille et moi , 5 cures, des mois de souffrances entre 2008 et 2009, encéphalopathie, coma, hémorragie ( VO), ponction d'ascite récurrente, 7 mois hospitalisation,
la greffe a été décidé fin 2009 , j'ai été greffé en janvier 2010, j'avais un ( score ) de 0.28 je crois, le foie fonctionnait entre 20 et 30%; la greffe a réussi ,
je crois maintenant que je peux apporter beaucoup de réponses.
on m'a dit de réfléchir a la greffe fin 2008 (pas simple) javais très peur, j'ai attendu des mois j'ai demandé a mon médecin ce qui ce passerait si je ne faisais rien , il m'a répondu que j'allais mourir de souffrance, et c'est ce qui commençait à se passer.
en clair:demande de greffe, abstinence définitive: on vie, on voie le soleil se lever tous les matins et ça c'est extraordinaire.
on est libre; j'avais été branché de nombreuses semaines , on voie vivre les gens qu'on aime.
si on ne fait rien on meurt. si vous avez des question contactez moi,a bientôt

Réponse
+4
moins plus
Bonsoir,

En principe non, pas forcément.
Mais on ne peut t'en dire plus dans la mesure ou l'on ne connait pas le dossier médical détaillé du patient (ou de la patiente).

Réponse
+4
moins plus
Bonjour.

Alors voilà, j'ai appris que ma grand mère prenait des diurétiques deux fois par jour, et que c'était le maximum que l'on pouvait lui prescrire. Je n'ai pas l'impression qu'elle prenne davantage de poids. Je suis du même avis que Marie, je préfère en savoir le maximum, afin de me préparer, et savoir à quoi m'attendre.

Réponse
+4
moins plus
Merci à vous pour les renseignements.
Moi aussi je veux en savoir le plus possible sur cette maladie.
Beaucoup de courage à vous.

Réponse
+3
moins plus
Ma grand mère âgée d'un peu plus de 70 ans est atteinte d'une hépatite C, décelée il y a 4 ou 5 ans, qui serait là depuis un long moment d'après les médecins. Elle a subit un traitement aux interférons, et depuis Janvier dernier, son cas s'est beaucoup aggravé. Il y a un mois et demi, des varices œsophagiennes ont cédées. Le discours les médecins était particulièrement pessimiste. (Et pourtant, aucun ne nous a parlé clairement de Cirrhose.) Après un séjour d'un mois et demi à l'hôpital, pendant lequel elle a connu deux opérations qui lui ont définitivement réglé le problème des varices, elle est rentrée à la maison. Mais voilà, l'ascite a commencé. (D'après mes lectures, il s'agit d'un signe évident de la Cirrhose) Elle a le ventre fortement bombé, et se déplace avec difficulté. D'ici peu, elle bénéficiera d'une assistance médicale à domicile. Malgré cela, elle garde un moral déconcertant, et fait preuve d'un courage et d'une ténacité impressionnante. "Il n'y a pas de raison que ça ne s'arrange pas !", et personne n'arrivera à lui ôter ces mots de la bouche.

Alors voilà, dans le cas présent, j'ai l'impression que seul moi et ma grand-mère gardons espoir, et cela influe sur mon moral. Je ne sais plus à qui me confier, et je sature avec le pessimisme à ma mère, qui systématiquement me balance en pleine figure que "c'est la fin". J'aimerai savoir si, d'après les informations que je vous ai donné, j'ai encore raison d'espérer. Ma grand mère est une personne à qui je tiens énormément, et j'aimerai tellement la garder à mes côtés encore un peu...

Je vous remercie d'avance. A bientôt, et bon courage à tous ceux qui vivent la même chose que moi.

Belinda- 19 mai 2009 à 13:05
Bonjour Vertical

Maman avait l'âge de ta grand mère quand on a découvert qu'elle avait une cirrhose. Elle avait énormément d'ascite. Son ventre était très gros et dur. Je dois préciser qu'elle avait déjà passé des examens pour son ventre et chacun des médecins qui se sont occupés d'elle ont dit que c'était la paroi abdominale qui avait lâché (échographie à l'appui). Elle avait aussi des difficultés à se déplacer tellement elle était essouflée mais n'étant pas dans le domaine médical, on leur faisait confiance.

Elle est restée comme ça pendant des mois (ce qui veut dire autant de temps perdu pour la soigner) jusqu'au jour où tout son côté gauche (le bras, le sein) était doublé de volume. Le médecin de famille lui a fait passer des examens pour le coeur, les poumons et un mammographie (on ne parle toujours pas du foie) et tout est normal de ce côté là.

Elle rentre alors en observation à l'hôpital et c'est là que le diagnostic est tombé. C'est une cirrhose. J'en veux aux autres médecins de ne pas avoir approffondi les examens et, par conséquent, d'avoir laissé évolué la maladie pendant des mois sans la soigner. Tous les symptômes étaient là mais aucun ne savait !!! En attendant, il y avait toujours de plus en plus d'ascite.

Heureusement, une grande partie de l'ascite a pu être éliminée pendant son séjour à l'hôpital. Maintenant, elle prend un diurétique tous les 2 jours et ça reste stable. Dernièrement, des varices oesophagiennes ont cédé et le médecin les a ligaturé. Peux-tu me dire ce qu'on a fait à ta grand mère pour que le problème des varices soit définitivement réglé ? (pour maman, ils ont dit que ça pouvait recommencer).

Ne te laisse pas décourager par les autres (j'ai connu ça aussi car pour certain cirrhose = cancer mais ce n'est pas du tout la même chose) et surveille qu'elle soit bien suivie. On peut vivre des années avec une cirrhose si on fait bien attention. Bon courage à toi
delphine- 30 nov. 2010 à 16:39
non tu ne peux pas dire que l on peut vivre des années avec une cirrhose si l on fait bien attention!!!!,ce n est pas un régime mais une maladie que les médecins ont du mal a controler eux meme étant donné qu a l interieur de multiples complications peuvent se passer comme hemorragie,infection du liquide d ascite etc;;;
Réponse
+3
moins plus
Bonsoir à tous.

Ce sont de bien mauvaises nouvelles qui m'amènent ce soir. La soudaine aggravation de l'état de ma grand-mère était en fait dû à une caillot qui est venu se loger dans un vaisseau sanguin au niveau du cerveau. Selon les médecins, ceci est un événement totalement indépendant de la maladie. Le seul remède totalement fiable qui aurait pu éliminer le problème, aurait été une injection d'anticoagulant. Seulement l'opération s'est avérée impossible, car cela aurait inévitablement provoqué de nouveaux saignements œsophagiens dont la cicatrisation après ligature n'aurait pas été garantie. Il n'y avait qu'une chose à espérer, c'était que le caillot s'en aille de lui même.

C'est un nouveau coup dur, tant pour nous que pour ma grand-mère, qui a provoqué chez elle une paralysie partielle du côté droit, puis qui rapidement s'est étendue et l'a rendue totalement inerte. Elle a passé les quatre derniers jours dans un état comateux. Il n'y avait plus aucune communication possible entre elle et nous. Elle avait les yeux vides et rouges car elle était dans l'incapacité de les fermer. J'allais lui rendre visite quotidiennement, en espérant un mouvement, un signe d'amélioration, sans vraiment y croire. Pas évident de parler à un membre de sa famille dont on est pas sûr qu'il nous écoute. Au cours des derniers jours, sa respiration est devenue de plus en plus forte, de plus en plus profonde, de plus en plus lente. Les espoirs que je portais se sont effondrés très vite. Nous savions tous qu'elle ne pourrait plus revenir à son état normal.

Ma grand mère est décédée aujourd'hui, dans les alentours de vingt heures.

C'est jusqu'ici le passage le plus dur que j'ai eu à affronter dans ma vie. Il va falloir que j'apprenne à vivre avec seulement deux membres dans ma famille proche. Ma grand-mère a toujours su m'apporter un équilibre de vie remarquable. Toujours dynamique, volontaire, joueuse, c'était une personne d'une grande qualité, et je pense que c'est le souvenir que j'emporterai d'elle.

Je clos ce message en encourageant toute personne qui a un membre de sa famille souffrant d'une cirrhose à ne pas lâcher prise. La vie d'une personne n'a pas de prix, l'amour que vous lui portez non-plus. Ce n'est pas par ce que le cas de ma grand-mère a mal tourné que celui de la personne de votre entourage qui souffre tournera mal lui aussi. Il faut garder espoir.

Je vous souhaite à tous une bonne semaine, et espère que vous saurez être plus fort que la cirrhose.
A bientôt,
Vertical

nat- 15 juin 2009 à 21:42
courage à toi;
Je viens de lire tous vos messages.
Je viens de perdre ma maman le 4 juin 2009 elle avait une cirrhose et est entrée aux urgences à 6 h du matin pour une rupture de varice oesophagienne elle est décédée à 21h15.
Je n'ai pas eu vraiment le temps de lui dire au revoir.
Elle n'avait que 50 ans et cela faisait 5 ans que la maladie a été dépistée.

Là où elle est elle ne souffre plus et c'est à nous maintenant à apprendre à vivre sans elle.
Courage à vous tous
Nathalie
Belinda- 17 juin 2009 à 14:46
Je suis de tout coeur avec toi. Je te souhaite beaucoup de courage pour la suite et te présente mes plus sincères condoléances.
Belinda- 17 juin 2009 à 14:49
Je suis désolée d'apprendre le décès de ta grand mère. Je te présente mes plus sincères condoléances et te souhaite beaucoup de courage. Je suis de tout coeur avec toi.
nadia- 22 sept. 2010 à 23:11
bonsoir,je compatis à ta douleur ,mon compagnon est décédé d'un cancer du foie due a une cirrhose de cause alcoolique ,je pense qu'il savait mais cachait sa maladie ,il est entré aux urgences car il avait le teint jaune et un ventre tout gonflé,lors de la gastroscopie ,des varices ont pétés et il avait en plus ,une infection pulmonaire ,il est décédé trois jours plus tard à seulement 37 ans et laissant trois petits bouts derrière lui ...
isi- 23 sept. 2010 à 23:11
je suis vraiment désolé pour toute ta famille.
perdre un etre chere c'est ce qu'il y a de plus dure a surmonté surtou quand il y a des petits bouts.
mon beau pere est tres malade il a 60 ans et une cirrhose il fait de l'edeme est ses poumont commence a etre fatigué il na plus de force a du mal a parlé ,il ne marche plus et tremble enorment il est en soin paliatif. en ce mment il est a l'hopital les medecins dise que c'est la fin.
dure dure on y croi pas tan qu'il est encore la .
Réponse
+3
moins plus
bonjour, je suis désolée pour ta grand mère , je suis sure qu'elle repose en paix, elle ne souffrira plus, et d'en haut elle te protégera car tu l'as beaucoup aidée , je suis triste pour toi , moi mon papa est très faible ces jours ci, j'espère que ça va aller car sans lui , je ne suis rien , courage a tous

Réponse
+3
moins plus
j'ai lu tous vos messages, aussi touchant les uns que les autres. Je viens de perdre mon père qui avait juste 72 ans.Après avoir bu pendant plusieurs années et après plusieurs sevrages il a été abstinent pendant 22 ans environ.Puis il y a 7 ou 8 ans il s'est remis à boire on ne sait pas pourquoi. Les gens atteints de cette maladie ont malheureusement du mal à s'exprimer. Quand ma mère est décédée il y a 2 ans et demi sa consommation a augmentée. J'ai tout essayé, j'ai fait la chasse aux bouteilles, je lui ai confisqué ses papiers , sa carte banquaire ,son carnet de chéques, il trouvait toujours un moyen pour se procurer du vin.Pendant 2 ans et demi; j'y ai laissé du temps et de l'énergie (j'ai 3 enfants et un mari).J'aurai tellement voulu qu'il soit heureux!!!Il y a des jours où je pensais sincèrement qu'il ne pensait qu'à lui et d'autres où je savais que pour se mettre dans cet état , il faut être très malheureux!!! Je lui faisait les courses ( je lui avait confisqué son permis de conduire et sa voiture) j'allais le voir tous les soirs pendant 1 heure je l'invitais à manger le dimanche.Je me suis mise en colère plusieurs fois et je le regrette, mais comment rester calme quand on voit un être que l'on aime se détruire alors que vous êtes là prés de lui??? Nous l'avons trouvé presque mort dans sa chambre baignant dans son sang, il est tombé, s'est ouvert le front . Arrivé aux urgences avec 7 de tension et 25 de température. Le médecin réanimateur m' a tout expliqué avec beaucoup de gentillesse .Il saignait de partout, on l'a rasé, il saigné, il avait une hémorragie interne( probablement une varice qui avait éclaté) de l'ascite, etc... 36 h après il nous a quitté et a emporté avec lui son secret. Je ne saurais jamais pourquoi il buvait , j'aurai tellement voulu savoir , peut-être que j'aurai pu faire plus??? Heureusement que j'ai 3 merveilleuses filles qui m'aident à avancer! Bon courage à tous.

cricri42- 13 déc. 2009 à 20:36
je comprend votre dessaroi mais vous savez dans ces cas la ont peux rien faire car si la personne ne veut pas ont ne peux rien meme s ennerver , crier sert a rien votre pere vous aimer surement alors ne culpabiliser pas vous avez fait votre maximun vous pouvez etre fier de vous car beaucoups d autres aurait laisser courrir pendant 22 ans d abstinence vous avez pu profiter au maximun de votre pere alors retener que ces merveilleux moments 22 ans c est court mais ca du etre quelque chose d intense et lui doit etre fier de vous car vous ne l avez pas laisser finir sa vie seule et ca vous pouvez pas vous le reprocher alors bon courage
Réponse
+3
moins plus
Bonjour, Si votre parent est atteint de cette maladie depuis peu de temps, je pense que son espérance de vie est d'environ 5 à 6 ans. En revanche l'alcool est à supprimer totalement. Est-ce qu'il en aura le courage et comprend-il la gravité de sa maladie? Lui avez-vous dit la vérité sur son état de santé vous ou bien le corp médical ? Généralement ils ne souffrent pas et c'est ça le plus grave ils ne comprennent pas qu'ils peuvent faire une hémorragie et qu'elle peut les plonger dans le comas ou la mort directement. Ce qui arrive à la famille est très difficile à accepter mais la mort est au bout et nul ne s ait quand.

Réponse
+3
moins plus
non si elle est suivie par des spécialistes et fait l'objet d'une transplantaion du foie je suis moi même en attente d'une transplantation et je suis plein de confiance

Réponse
+3
moins plus
non cirrhose ne veut pas tjrs dire fin de vie tout depend du contexte alcoolique ou cirrhose hepathique transmise par une maladie de foie ? hepatite b post transfusionnelle, hepatite C, hepatite fulminante?
certains cas sont parfaitement traitables

Ce document intitulé « Cirrhose du foie: fin de vie? » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.