Signaler

Apprendre à être heureux

Posez votre question Reikoo 9Messages postés jeudi 28 juillet 2016Date d'inscription 5 novembre 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 5 nov. 2017 à 21:11 par Reikoo
Bonjour/soir.
Comme l’indique le titre, j’ai du mal à être heureuse, j’aimerais l’être réellement, lorsque je vois tout les malheurs du monde, je me dis que je suis la dernière à pouvoir me plaindre.
Et je me déteste à un haut point d’être si égoïste. J’ai l’impression qu’aucune véritable place ne m’est attribuée, l’impression d’être bien trop facilement remplacée.. Je n’ai que 16 ans c’est sûrement pour ça, je traverse peut-être une crise d’identité, ça doit être normal je suppose, je n’arrive pas à gérer ce que je ressens, je m’entraîne à dissimuler mes sentiments devant les gens, je suis tout sauf honnête, je culpabilise une fois mes crises passés.
Je me laisse souvent submerger par mon passé et les souvenirs qu’ils le font, je retombe souvent dans la mutilation, je ne sais pas si c’est pour attirer l’attention comme beaucoup peuvent le penser, ou si ça me libère juste de voir mon sang couler, même si je sais bien que ça ne m’aidera en rien, qu’il faut que je trouve une source de volonté pour aller mieux, je le sais. C’est ce que je répète aux personnes qui cherchent de l’aide auprès de moi, j’aime essayer de les aider, les rassurer leur montrer qu’ils ne sont pas tout seuls, et là j’ai tellement honte de demander quelques mots réconfortant, alors que beaucoup n’ont pas autant de chances que moi, et la crise dans la quelle je passe, passera tôt ou tard, c’est tellement égoïste. Je veux apprendre à être heureuse, même en passant du temps avec les personnes que j’aime, même en me concentrant sur mes passions, même en essayant de me contenter de la chance que j’ai d’être moi-même je n’y arrive pas.

Désolée pour ce gros pavé.
Utile
+0
plus moins
'Bonjour et bienvenue,
Ces automutilations ont un sens:
-soit tu te mutile parce que une douleur physique remplace une douleur psychique ( ça soulage )
-soit parce que tu ne trouve pas les mots pour exprimer ta souffrance.
-et peut être ces deux raisons à la fois .

Tu es en souffrance, crise d’adolescence ? crise d’identité comme tu le pense ? peut être aussi débute tu un état dépressif, tu as besoin de parler avec quelqu'un de neutre et bienveillant, tu devrais rencontrer un professionnel, qu'en pense tu ?
Publi-information
Reikoo 9Messages postés jeudi 28 juillet 2016Date d'inscription 5 novembre 2017 Dernière intervention - 30 oct. 2017 à 14:35
Merci pour la réponse, j’essaye souvent de prendre du recul sur moi-même en me posant des questions un peu comme celle-ci, le problème c’est que je ne trouve pas véritablement de réponses. J’ai été suivie par une psy durant mon année de 4ème, (lorsque j’avais 13 ans) car je traversais une crise d’anorexie , et durant cette année j’ai également fait une tentative de suicide, bien que j’essaye d’effacer tout ça, et renier celle que j’étais à cette époque j’ai parfois du mal à ne plus y penser. J’ai honte d’avoir été si égoïste envers mes proches en les faisant souffrir avec mes petits problèmes, qui prenaient une telle ampleur dans ma vie que j’ai vraiment du mal d’essayer de leur parler quand je passe par des phases où je recommence la mutilation ou bien que j’ai à nouveau une vision pessimiste de la vie. Je sais que c’est des moments qui arrivent à tout le monde je pense et c’est pour ça que je n’arrive pas à en parler. J’ai tellement peur d’encombrer les autres de mes plaintes que je garde tout en moi, même si c’est de loin une solution pour aller mieux..
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Oui, je comprends bien, mais tu n'as pas à avoir honte ou culpabiliser, tu es certes partie prenante dans ce qui se passe mais ce n'est pas de ta faute et tu ne m'as pas répondu :
" tu devrais rencontrer un professionnel, qu'en pense tu ? "
Publi-information
Reikoo 9Messages postés jeudi 28 juillet 2016Date d'inscription 5 novembre 2017 Dernière intervention - 4 nov. 2017 à 10:36
Désolée pour le temps de réponse, oui c’est vrai j’aimerais bien retenter mais juste si je ne parviens pas à me sentir mieux par moi-même.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Essayer de régler le problème par toi même, c'est tout à ton honneur mais c'est souvent impossible, rien ne vaut un entretien en face à face avec quelqu'un de compétent, neutre et bienveillant
Je te propose de te rendre dans une " Maison des adolescents " en souhaitant qu'il y en ait une près de chez toi, c'est anonyme et gratuit, tu y rencontrera des professionnels habitués à traiter ce genre de problèmes, ( tu n'es pas seule à ressentir cela )
Clique sur ton département :
http://www.anmda.fr/nc/les-mda/la-carte-de-france/?departement=tous
Reikoo 9Messages postés jeudi 28 juillet 2016Date d'inscription 5 novembre 2017 Dernière intervention - 5 nov. 2017 à 21:11
Il y en effectivement vers chez moi, mais je ne me sens pas suffisamment autonome pour faire seule cette démarche.. :/
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Publi-information