Signaler

Mes symptômes sont de la polyarthrite ?Quel diagnostique?

Posez votre question Calisaa - Dernière réponse le 15 sept. 2017 à 16:00 par Calisaa
Bonjour,
Depuis le mois de mars j'ai des douleurs aux mains et aux poignets.
Cela a commencé par des fourmillements engourdissements de la main droite la nuit avec légère douleur au niveau des articulations interieurs du majeur et de l'auriculaire. Ca me reveillait et ça a progressivement duré, c'est a dire les fourmillements partaient après un petit massage mais la douleur durait jusqu'à 14h voir plus, puis elle s'estompait et reprenait doucement vers 19h.
Au debut je ne m'inquiétais pas trop.
Mais 1 mois environ plus tard j'ai eu exactement la même chose à la main gauche. Ca commençait à m'inquiéter, mais quand j'en parlais autour de moi, j'avais l'impression d'être une Alien.
J'avais mal, de plus en plus mal, mais comme en mars 2016, je me suis sortie d'affaire suite à un cancer du poumon, par chimios et par une lobectomie, je me suis dit, que ça allait passer.
Mais ça a pris au niveau des poignets au point que je n'arrivais plus à tenir la cafetiere etc.
J'ai été voir mon rhumato car j'ai eu une cruralgie quand on m'a annoncé que j'avais un cancer, et il m'a fait des radios des mains, des pieds et une prise de sang et il n'a rien vu de particulier.
Il m'a tout de même donné du cortancyl 5mg qui ne m'ont fait que très peu d'effet mais mon medecin m'a augmenté la dose en juin et ça allait beaucoup mieux.
Toutefois mon rhumato a voulu qu'on arrête ce médicament progressivement sur 3 semaines, mais les douleurs sont revenues assez vite. Légères, puis fortes.
Il m'a donc envoyé auprès du centre anti douleur de l'institut Gustave Roussy qui ont soigné mon cancer et eux, en ont déduit (sans examens) que mes douleurs sont neuroleptiques sequellaires aux traitements par Chimios et la lobectomie.
Ils m'ont donc arretés le cortancyl et m'ont mis sous morphine et depuis je souffre le martyre matin et soir.
Depuis mai on fait des examens mais on ne trouve rien. Même l'electromyogramme n'indique rien de particulier.

Et aujourd'hui je suis perdue.
Je sais plus quoi faire, je suis à mi temps Thérapeutique, mais avec ces douleurs je sais pas comment ça va se passer.
Je me suis fait une entorse dimanche à cause de la morphine qui m'a tellement mis dans le gaz que mon pied n'a pas eu le reflexe de se raidir ou d'eviter le bord sous l'herbe.
Je suis donc en arrêt 15 jours, mais j'ose même pas reprendre dans cet état.
Pouvez vous m'aider a y voir plus clair?
Quel diagnostique faut il faire? Scanner? IRM? Echographie?
Radios c'est fait prise de sang aussi, peut etre d'autres?
Je vais avoir 55 ans
En pleine ménopause depuis novembre 2015. Problème de thyroide j'ai arrêté le Levothirox 50 quand j'ai entendu les infos à ce sujet au cas où les douleurs pouvaient venir de là. Mais arrêté debut aout et j'ai toujours aussi mal.
Merci de m'avoir lu et de m'aider s'il vous plait.
Utile
+0
plus moins
Seul conseil serieux: retourner en consultation au centre anti Douleur Car il existe d'autres traitements qui peuvent être proposés
Ne Surtout pas faire de nomadisme médical Car cela risque de t'entrainer sur de mauvaises pistes
Publi-information
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Merci pour votre intervention.
Pour le moment c'est mon rhumato qui m'envoie vers le centre anti douleur.
Mais il n'est pas d'accord avec leur compte rendu et a donc changé le traitement qu'ils m'ont donné.

Et en même temps, le centre anti douleur s'est basé sur aucune consultation, n'a regardé aucun des examens que j'avais ramené (radios, prises de sang, electromyogramme). Ils se sont basé que sur l'historique des soins sur mon cancer.

Je dois revoir le centre anti douleur le 27/11 avec un traitement à base de morphine.
Comment je fais pour tenir jusqu'à cette date avec ces douleurs qui empirent?

Pour tout vous dire, j'ai pris du cortancyl 20mg a 10h et 20 mg a 14h pour que mes douleurs se stabilisent à 2,3/10 au lieu de 7/10.

C'est même plus du nomadisme mais de l'automédication ce qui serait pire...
Publi-information
p.horde 23151Messages postés vendredi 21 décembre 2007Date d'inscription ModérateurStatut 24 septembre 2017 Dernière intervention - 12 sept. 2017 à 21:34
Tu ne nous avais pas dit que tu avais un Rdv téléphonique prévu
Répondre
Calisaa- 12 sept. 2017 à 23:01
Je ne me souvenais plus que c'etait mis en place dans le protocole. C'est l'infirmière qui me l'a rappelé quand elle s'est présentée.
Répondre
Calisaa- 15 sept. 2017 à 10:24
Bonjour,
J'ai été voir mon médecin traitant comme convenu avec le Centre anti-douleur.
Je me rends compte que j'ai paniqué très rapidement après les effets secondaires de la morphine (cerveau embrouillé, nausée, somnolence, manque de réflexe, ce qui m'a valu une entorse à la cheville dès le dimanche, 3 jours après avoir pris le traitement). Pourtant à petite dose.
Du coup, j'ai rejeté en bloc le traitement pour me reposer sur le Cortancyl dont je connais le soulagement et sans effets secondaires, à part la prise de poids sur moi.

Mon médecin traitant m'a dit de poursuivre le traitement du Centre Anti Douleur qui est un traitement de fond et qu'il va me soulager avec le Cortancyl pour l’arrêter progressivement en espérant que le traitement de fond fasse effet.

Comme j'étais pas tout à fait rassurée, il m'a prescrit une IRM de la main et du poignet, mais pour lui, je n'ai rien aux mains, c'est juste le "Systeme" (je sais plus le mot exact) nerveux des mains (des extrémités) qui a été touché par les chimios et les chirurgies.
Répondre
p.horde 23151Messages postés vendredi 21 décembre 2007Date d'inscription ModérateurStatut 24 septembre 2017 Dernière intervention - 15 sept. 2017 à 12:49
merci Pour ces nouvelles
Tu sembles reprendre confiance Et cest capital
Bon courage et donné nous des news
Répondre
Calisaa- 15 sept. 2017 à 16:00
Oui j'ai repris confiance grace a vos conseils.
Merci de m'avoir lu, répondu, rassuré.
Bonne journée
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Publi-information