Signaler

Nevralgie cervico-braciale et sciatique

Posez votre question Titrel - Dernière réponse le 12 févr. 2017 à 09:21 par Andy31200
Bonjour,

J'ai 25 ans et ça fait plus d'un an et demi que je souffre du dos. Tout à commencé par une névralgie cervico-braciale gauche, "diagnostiquée" rapidement par mon médecin généraliste et qui est apparue sans prévenir, un soir que j'allais me coucher sans avoir rien fait de particulier. Une sensation étrange dans le bras et dans le cou, mais pas de douleur. Puis, au fil du temps, se sont installées de vives douleurs dans le cou, des nausées et des vertiges, une immense fatigue. Il m'était insoutenable de rester dans une position statique, surtout debout, les transports (à cause des vibrations) me faisaient aussi énormément souffrir, et bien d'autres symptômes que j'ai oubliés avec le temps.

Là, a commencé un long chemin sans issu entre traitements médicaux (décontractants musculaires, anti-inflammatoires, anti-douleurs qui me donnaient des malaises terribles et qui ne soulageaient pas la douleur, etc.), passages aux urgences car la douleur devenait insupportable et que seule la morphine me soulageait, rendez-vous à répétition chez le généraliste (qui en vient à me proposer des anxiolytiques ! Alors que, je précise, j'ai toujours été d'un grand calme et dans la discussion raisonnée avec elle, cherchant seulement à établir la cause de mon problème), séances de kiné (un premier qui n'osait pas me manipuler par peur de hernie, et un deuxième qui me massait en me disant que tout était dans la tête...), une radio qui révèle une raideur du rachis, un scanner qui indique 2 (petites) hernies cervicales. Stupéfaction de mon mon médecin traitant, qui ne sait plus quoi me dire, à part (en gros) bon courage, me laissant désemparée pendant encore plusieurs longs mois.

Voyant que la douleur ne disparait pas, malgré les nombreuses séances de kiné, ainsi que de la rééducation, j'insiste auprès du médecin et obtiens un RDV chez un neurochirurgien qui me prescrit une IRM et un électromyogramme avec un neurologue. Les deux examens se révèlent "négatifs" et ne montrent rien d'anormal (en dehors de la raideur du rachis cervicale toujours présente, mais plus de hernie). Les douleurs et les malaises, eux, sont pourtant toujours bien là. Je me retrouve donc, une fois de plus, totalement désemparée, face à des médecins qui, certes, écartent des pistes, mais ne me donnent toujours aucun vrai diagnostique et aucune solution. Je parle à la neurologue de mon envie d'essayer l'ostéopathie, qui m'avait été déconseillée par le médecin, de fait de la présence de hernie au départ. Celle-ci m'encourage à prendre rendez-vous et me donne même des adresses. Entre temps, (car je ne parle pas, à chaque fois, du délais pour obtenir le moindre rendez-vous. Tout ceci se déroule sur de longs mois...) une douleur sciatique commence à apparaitre du côté droit avec des douleurs irradiant dans ma cheville.

Je vais voir l'ostéopathe une première fois, et après quelques semaines, ma NCB disparait ! Immense joie et soulagement pour moi (et mes proches..). Mais la sciatique me fait de plus en plus souffrir. Une deuxième séance ciblée sur la sciatique ne semble rien donner. Je pars à l'étranger pdt plusieurs mois et choisi de ne pas voir d'autre ostéopathe pour ne pas risquer de fausser le travail de celui que je suis en France, et les douleurs sciatiques restent assez intenses (certains jours meilleurs que d'autres). Il y a environ 2 semaines, je rentre en France et retourne voir mon ostéo le plus vite possible, en espérant qu'il me règle enfin le problème. J'attendais ce rendez-vous à mon retour en France avec impatience, depuis des mois, car dans la mesure ou ma NCB n'était pas revenue, j'espérais qu'il puisse faire de même pour la sciatique. Quelques jours après la séance, les douleurs sciatiques sont diminuées, mais la NCB refait son apparition.. Puis, les douleurs sciatiques reprennent également..

Bref, voilà le long parcours qui m'amène à aujourd'hui, toujours dans l'interrogation de la cause de tout ceci, complètement désespérée d'en voir un jour le bout, et de voir ma NCB revenir ! J'ai 25 ans, je viens de terminer mes études, et je ne peux plus rien faire. Faire des courses ou conduire est une torture, je n'ose plus faire de sport (j'ai essayé de nombreuses fois et les douleurs paraissent s'intensifier, ou en tout cas ne diminuent pas), je suis en recherche d'emploi (depuis plusieurs mois, donc j'ai aussi eu bcp de temps pour me reposer et rien n'y fait..) et je crains de ne pas être capable de travailler à cause de ces douleurs. La seule chose qui me fasse un peu de bien et que je supporte (en dehors du fait d'être allongée, car heureusement, les douleurs ne m'empêchent pas de dormir et être allongée me soulage), c'est de faire de la marche à pieds. Mais après avoir essayé pendant plusieurs mois, ça ne m'a malheureusement pas du tout guérie. La situation devient de plus en plus compliquée pour moi à accepter et je ne sais vraiment plus quoi faire. Alors, si vous avez la moindre idée ou le moindre conseil, ou un témoignage à apporter, je serais ravie de le lire.
Je pense retourner voir mon généraliste bientôt en désespoir de cause, et tenter une autre séance d'ostéopathie, en espérant ne pas empirer les choses.

Merci et bon courage à ceux qui traversent la même chose.
Utile
+0
plus moins
Bonsoir,
Extrait de la charte de ce forum :
"Les questions posées doivent être courtes et précises et ne pas donner lieu à un long exposé d'une situation personnelle trop complexe, qui risquerait d'être à la fois mal expliquée et mal comprise. "
On en est loin hein ? mais j'ai bien tout lu et :
"rendez-vous à répétition chez le généraliste (qui en vient à me proposer des anxiolytiques !" et il n'avait pas tord
" un deuxième qui me massait en me disant que tout était dans la tête..."
Puis :
"Je vais voir l'ostéopathe une première fois, et après quelques semaines, ma NCB disparait !"
Ah la magie de l'effet placébo...
Bref tout ceci me fait penser à une éventuelle souffrance d'origine psycho somatique ou des troubles de conversion et il serait intéressant de faire le point avec un professionnel .
Oui je sais tu vas dire :
" j'ai toujours été d'un grand calme et dans la discussion raisonnée "
Qu'en pense tu ?
J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte
Publi-information
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Que pense tu de ma proposition ? a moins que ta question n'en soit pas une et que tu ne soit venue ici que pour exposer ta situation ?
Publi-information
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Publi-information