Signaler

Neuroleptique survivre apres l'arrêt du traitement

Posez votre question manori29 - Dernière réponse le 8 janv. 2017 à 18:51 par Andy31200
Bonjour ,
Il y a 7 mois j'étais angoissée à cause du bac, donc un membre de ma famille a appelé ma psychologue que je voyais quand j'étais petite qui lui a conseillé un psychiatre, et cette psychiatre a dirigé un membre de ma famille vers le cpoa. Un soir un membre de ma famille me dit qu'on va aller la voir mais elle m'a emmené au cpoa. Une fois la bas , j'ai vu un psychiatre mais que je ne trouvais pas compétent donc je suis sortie de la pièce et me suis dirigée vers l'infirmier et lui ai demandé où etait le medecin compétent. Donc ils m'ont gardé et ont cru que j'ai fais une bouffée délirante alors que non. Ils m'ont envoyé dans un hôpital où ils m'ont donné pleins de médicaments. Avant j'étais très énergique maintenant je ne me reconnais plus. J'ai pris 20 kilos à cause du médicament et j'en souvre.Donc j'ai décidé d'arrêter le traitement seul car je suis sure qu'il y a eu une erreur medicale , il y a 3 semaines , je prenais 15mg d'abilify , et j'ai pris la moitié pendant une semaine. J'ai peur que les effets secondaires du médicament restent toute ma vie comme l'apathie ou la somnolence ou encore les trous de mémoire. Merci pour vos réponses
Afficher la suite 
Utile
+0
plus moins
Bonjour,
Ce traitement ne peut être diminué que sous la supervision du prescripteur car risque d'effet rebond et rechute
Publi-information
Andy31200 33624Messages postés mardi 1 octobre 2013Date d'inscription ModérateurStatut 26 juin 2017 Dernière intervention - 8 janv. 2017 à 14:22
"mais je ne suis pas dans le déni de cette maladie c'est juste qu'il y a eu des malentendus et je suis certaine de ne pas avoir fait une BDA"
Tout et son contraire dans cette phrase, et :

" Donc ils m'ont gardé et ont cru que j'ai fais une bouffée délirante alors que non"

Donc, des médecins psychiatre ont diagnostiqué un BDA et toi, tu remet en cause ce diagnostic, ce qui arrive souvent car lorsqu'on est dans cet état on n'as pas conscience de sa morbidité.

Ce qui importe c'est que tu ne rechute pas et prend conseil auprès du prescripteur pour une baisse de l'Abilify
Répondre
manori29- 8 janv. 2017 à 14:40
Je vais rencontrer un autre psychiatre
Pouvez vous répondre à ma question, apres l'arrêt du traitement est ce que les effets secondaires persistent ?
Répondre
Andy31200 33624Messages postés mardi 1 octobre 2013Date d'inscription ModérateurStatut 26 juin 2017 Dernière intervention - 8 janv. 2017 à 14:46
Oui, ils s'estompent progressivement et c'est très bien de prendre un deuxième avis .
Répondre
manori29- 8 janv. 2017 à 15:46
Merci pour vos réponses
Répondre
Andy31200 33624Messages postés mardi 1 octobre 2013Date d'inscription ModérateurStatut 26 juin 2017 Dernière intervention - 8 janv. 2017 à 18:51
Mais de rien, sympa d'être repassé et donne nous des nouvelles.
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Publi-information