Le frère de ma copine est de plus en plus violent avec elle [Résolu]

Elurick 7 Messages postés vendredi 9 septembre 2016Date d'inscription 15 août 2017 Dernière intervention - 9 sept. 2016 à 00:43 - Dernière réponse : lekabilien 10712 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 16 décembre 2017 Dernière intervention
- 9 sept. 2016 à 11:23
Bonjour,
J'ai 18 et je vis une très bonne relation à distance avec ma copine, je m'entend bien en générale avec sa famille et même si c'est pas facile, on arrive à s'en sortir convenablement.
Mais voilà, le petit frère de ma copine, âgé de 3 ans de moins qu'elle était déjà assez violent que je l'ai connu et maintenant ça empire à un point tel que je me soucis beaucoup pour elle d'un point de vu psychologique mais aussi vital... Je tiens à préciser que suite à des problèmes psy mineur, les deux consultent des psychologues pour la vie quotidienne.
(J'éclaircierais aussi en disant que par violence je parle de la violenve verbale, très virulente mais aussi de la violence physique, plus rare mais des fois très grave)
J'ai peur que j'ai quelque chose à voir dedans, il a fait des repproches à ses parents concernant mon comportement lors de ma dernière visite. Hors je n'ai rien fait de mal...
Je suis plutôt du genre timide et introverti donc j'évite normalement de rentrer dans ce genre de conflits mais là j'ai vraiment trop peur pour elle, j'arrive plus à dormir et je manque de concentration en cours. Je ne sais pas quoi faire, aidez-moi je vous en supplie.
Merci d'avoir accorder de l'attention à mon problème.
Afficher la suite 

9 réponses

Répondre au sujet
Benjanoub 5 Messages postés vendredi 9 septembre 2016Date d'inscription 9 septembre 2016 Dernière intervention - 9 sept. 2016 à 03:31
0
Utile
1
Bonjour
ce jeune frère doit avoir 15 ans environ il est en plein dans le virage développemental et s"apprête à entamer la construction identitaire masculine il est mal dans sa peau face à des jeunes filles qui sont ses aînées alors qu-il cherche à s'approprier le cliché de "mâle dominant" envers sa sœur
Votre présence le gêne
Publi-information
Elurick 7 Messages postés vendredi 9 septembre 2016Date d'inscription 15 août 2017 Dernière intervention - 9 sept. 2016 à 07:03
Bonjour, merci de votre réponse mais que dois-je faire alors ?
Commenter la réponse de Benjanoub
begonie 81262 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 17 décembre 2017 Dernière intervention - 9 sept. 2016 à 05:23
0
Utile
1
Bonjour.

Ne connaissant pas l'histoire de vie ni l' histoire de santé de ta copine, ni de son frère, et en tenant compte du fait que frère et soeur consultent auprès de psychologues, il faut l'encourager à en parler avec le psychologue.
Publi-information
Elurick 7 Messages postés vendredi 9 septembre 2016Date d'inscription 15 août 2017 Dernière intervention - 9 sept. 2016 à 07:06
Bonjour, merci de votre réponse. C'est déjà ce qu'elle fait mais le psychologue n'es pas magicien, quelqu'un comme son frère qui n'avoue pas ses méfaits ou qui ne veut pas parler des choses qu'il fait ne peut pas être aider. Et c'est pour ça que je ne sait pas quoi faire.
Commenter la réponse de begonie
lekabilien 10712 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 16 décembre 2017 Dernière intervention - 9 sept. 2016 à 09:12
0
Utile
4
Bonjour
Il y a de grands absents dans cette histoire et non des moindre, les parents, que font-ils ?
Ce sont eux les seuls aptes a agir en conséquence selon la gravité de la situation.
Elurick 7 Messages postés vendredi 9 septembre 2016Date d'inscription 15 août 2017 Dernière intervention - 9 sept. 2016 à 10:32
Le problème vient du fait que les parents ne font pas grand chose quand ils les voient se battre ou s'insulter même très violaments (des mots comme: "salope, connasse et sale grosse..." Et à ce moment là j'étais présents et j'ai un peu gueuler)
J'ai essayer, moi, quand j'étais présent de demander à chacun de faire des efforts pour éviter les disputes mais en vain...
Je pense aussi que ma copine à peur de dire ce qu'elle ressent à ses parents pour ne pas qu'ils constatent un echec de leur éducation... Bref je ne sais plus quoi faire. Heureusement que certains jours sont plus calme que d'autre et que ça permet à ma copine de tenir le coup...
begonie 81262 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 17 décembre 2017 Dernière intervention - 9 sept. 2016 à 11:13
Re-bonjour

Tu peux t'informer en téléphonant au 3919, confidentiel et gratuit.
Les personnes au bout du fil te répondront et te conseilleront en tenant compte de la situation de violence intrafamiliale.

Voilà un lien pour ton information :
http://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/
lekabilien 10712 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 16 décembre 2017 Dernière intervention > begonie 81262 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 17 décembre 2017 Dernière intervention - 9 sept. 2016 à 11:23
Effectivement si les parents déclarent forfait tu ne peux te substituer a eux, cela ne peux que te créer des ennuis.
Si c'est vraiment grave oui il faut appeler comme le suggère bégonie, mais toi, du retrait pour ne pas déclencher pire envers toi, car tu es l'intrus qui se mêle de choses qui ne te regardent pas dans l'histoire familiale.
Elurick 7 Messages postés vendredi 9 septembre 2016Date d'inscription 15 août 2017 Dernière intervention - 9 sept. 2016 à 11:17
Merci je vais voir ce qu'ils peuvent me conseiller, j'espère que ça s'arrangera et que même avec le temps ils finiront par être très confidents.
Commenter la réponse de lekabilien
Publi-information