DIU en cuivre - La pose - retour sur expérience [Résolu]

sophielondon1 1 Messages postés mercredi 28 octobre 2015Date d'inscription 28 octobre 2015 Dernière intervention - 28 oct. 2015 à 13:42 - Dernière réponse :  Trouluf
- 28 juil. 2017 à 22:45
Bonjour les filles,

J'aimerais relancer un peu le sujet du DIU en cuivre et partager mon expérience.
J'ai pris la pilule pendant plus 8 ans (j'ai 25 ans). J'ai changé environs 5x de pilules au cours de ces 8 années. Prise de poids, migraine, règles irrégulières, acnée, sensation de gonflement et j'en passe.

J'ai donc décidé il y a quelques semaines d'arrêter définitivement ma pilule pour me faire pose un stérilet. J'ai opté pour le stérilet en cuivre car sans hormone - Nova T380 (qui convient parfaitement aux femmes n'ayant jamais eu d'enfant).

Voici mon retour sur expérience concernant la pose :

1 - Vous n'êtes pas obligé d'avoir vos règles pour la pose du DIU. Pour ma part c'était juste impossible de savoir quand j'allais avoir mes règles et surtout avoir un RDV à ce moment précis. La chose la plus importante c'est d'être surs a 100% que vous n'êtes pas enceinte.

2- Prendre des médicaments avant la pose : Pour ma part, j'ai simplement pris un Nurofen 1h avant la pose.

3- Le stress : Oui j'étais super stressé avant la pose car comme vous actuellement, j'ai lu beaucoup de commentaire négatif et horrible sur la pose d'un stérilet cependant j'étais déterminé à changer de contraception. Tanpis pour la peur, le stress et les éventuelles douleurs.

4 - J'ai eu la chance d'avoir un gynécologue (un homme car oui je préfère les hommes) géniale. Compréhensif et très rassurant. Il m'a expliqué étape par étape comment aller se dérouler la pose

La pose a duré 6 minutes chrono et je n'ai presque rien senti. J'ai ressenti une petite gêne, une sensation étrange dans mon ventre mais largement supportable. A la fin de l'intervention, j'étais persuadé que le médecin ne m'avait pas encore introduit le DIU. Et pourtant c'était déjà terminé.

La sensation dans mon ventre a continué quasiment toute la soirée. C'était inconfortable, j'avais du mal à trouver une position pour dormir mais c'était tout à fait supportable. Autre effet secondaire, j'avais l'impression que mon ventre avait un peu gonflé. En faite, c'est juste une sensation normale car votre uterus tente de rejeter ce corp étranger.

Je sais que les expériences sont différentes selon les personnes mais nous avons tendance à raconter nos expériences uniquement lorsqu'elles sont négatives.

Alors pour une fois, No stress les filles, pour certaines d'entre nous everythink it's all right. Et vous avez juste une super sensation de liberté aprés l'intervention. Adieu les hormones :)

Bon courage x
Afficher la suite 
1Messages postés mercredi 28 octobre 2015Date d'inscription 28 octobre 2015 Dernière intervention

6 réponses

Répondre au sujet
Utilisateur anonyme - 28 oct. 2015 à 15:31
+1
Utile
1
Bonjour

Merci de ton témoignage positif sur le diu (on ne dit plus stérilet car ça renvoie à des pensées négatives, stérilet = stérile)...

La meilleure contraception est celle que l'on choisi...

Par contre tu avais quoi comme contraception avant ? Car si hormonal, risques que tu ais un dérèglement hormonal quand même suite à l'arrêt... Sois pas inquiète si tu as des effets secondaires...

PS: Bonjour les filles, tu es sur un forum de santé-médecine... la plupart des intervenants sont issus du domaine médical... et y a pas que des filles... :P

Bien à toi

;)
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Publi-information
Bonsoir les gens,
j'ai posé le stérilet il y a un mois ( ou j'ai passé la pire journée de ma vie entre la pose et le reste de la journée et de plus je n'avais pas mes règles) j'ai du le retirer car il avait bougé.
Heureusement ça a été très rapide donc douleur supportable.
Je vais donc tenter à nouveau de le remettre à mes prochaines règles ( si elles veulent bien s'arrêter déjà ) mais j'ai peur
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Utile
3
Avant ma pose de stérilet j'ai parcouru des dizaines de forums pour tenter d'avoir un aperçu de ce qui pouvait m'attendre... Les expériences sont multiples et dépendent de chaque femme, mais on ne s'exprime pas assez quand tout se passe bien, ou plutôt bien. Alors je participe au retour d'expérience pour apporter ma pierre à l'édifice!
Après presque 10 ans de Diane 35 (pb d'acnee hormonale) et des tentatives d'aret ou de changement de pilule clôturés par des échecs (arrêt=acnée massive et changement = saignements permanents) j'ai voulu me débarrasser des hormones et laisser mon corps s'y faire en l'accompagnant par l'arrêt progressif de Diane (après pose du stérilet biens sur!).
Option : DIU cuivre pour nullipare (=jamais eu d'enfants). La pose à été un moment stressant, maximisé par l'attente qui s'est éternisée avec une heure de retard sur le RDV. Du coup, tendue, ça m'a fait mal sans être insupportable, mais c'etait vraiment désagréable... Le col de l'utérus est sensible et c'est pas l'endroit qu'on va trifouiller tous les jours... De plus le corps dans cette zone là est programmé pour refuser les corps étrangers, donc il fait son taff. Mais le temps de la pose est très court et si vous y allez en confiance et en étant préparée à ce que ce soit assez désagréable vous serez agréablement surprises.
C'est le reste de la journée qui met le plus en difficulté certaines d'entre nous, et c'est ce que j'ai expérimenté avec des contractions fréquentes et beaucoup dans les reins (donc envie "fantôme" d'aller à la selle en prime) mais avec amusement tout de même! Et puis le petit avant gout des dernieres semaines de grossesse c'est tres instructif, surtout quand Chéri est là, c'est le moment de le mettre en condition! Et selon l'intensité du refus par votre corps de cet objet étranger et votre sensibilité à la douleur ca peut varier grandement. Le spasfon aide à passer la douleur et puis il faut se dire que c'est normal et certainement la contraception la plus saine (ça n'engage que moi).
Les premières semaines j'ai continué à avoir des contractions intempestives régulièrement chaque jour jusqu'à n'en avoir qu'une à 17h (si si!) petit rappel que mon utérus n'avait pas encore totalement abdiqué. Dans cette période j'ai eu ma première vraie ovulation depuis des années...j'ai eu peur car ça faisait des sensation de vives piqûres d'aiguille sur un côté (côté de l'ovaire en action) et j'avais lu des histoires de rejet de stérilet qui avaient traversé l'utérus pour se balader dans le ventre et que je saignais un peu tout le temps... alors rdv illivo et écho, mais tout allait très bien.
Côté règles donc, comme je prenais une demie pilule de Diane chaque jour pour me sevrer sur six mois au moins, j'ai eu des saignements assez fréquents et irréguliers jusqu'à avoir mes règles deux fois dans le mois... Une semaine sur deux... Mais je ne peux pas dire avec certitude si c'est le fait de cette nouvelle dose d'hormones ou du stérilet, bien que je penche pour la pilule puisqu'en ayant essayé une micro-dosée par le passé, c'est ce qu'il s'était produit.
De plus, au bout de deux mois et demie j'ai perdu ma plaquette et j'ai décidé de ne plus rien prendre. Magie! Le cycle s'est rapidement régularisé sur une périodicité classique, plus de saignements, pas de règles particulièrement abondantes ou douloureuses comme l'évoquent certains témoignages.
Pour l'acnée RAS pour le moment (3 mois de stérilet dont un mois sans pilule), mais je ne me maquille que très rarement, ait troqué ma crème diadermine contre du gel d'aloevera bio, mange tres peu de viande (mais j'y vais sur le fromage ;) ), ne fume plus, et bois des infusions de bardane (attention la bardane a la particularité de favoriser les contractions, est contre-indiquée en début de grossesse et logiquement déconseillée après la pose du stérilet tant qu'il n'est pas encore tout à fait accepté!)
Je redoute encore un contre coup hormonal et plein d'acnée mais je ne retournerai pas à la pilule en si bon chemin! On redécouvre le rhytme de son corps, on se surprend de retrouver un caractère (pas toutes mais c'est mon cas) plus affirmé et un tempérament plus spontané que sous pilule, et on assainit son organisme avant une future grossesse!
Côté roulades sous la couette, la pose du DIU fait passer l'envie les premiers jours à cause des sensations désagréables (une montée d'excitation peut même augmenter la gène et eventuellement provoquer une contraction en rappelant la présence du DIU a son hôte) mais les cycles hormonaux se reveillant, on y gagne! Rien d'extravagant, vous ne deviendrez pas Xena la guerrière à l'assaut de la bête sauvage 5j/7 mais le corps redevient plus réactif et sensible que sous pilule et c'est fort appréciable.
Bref! Je suis ravie de ce changement, bien que la pose et l'adaptation puisse comporter des surprises désagréables pour certaines, vivez le comme une fiereté! C'est bio, c'est de la tranquillité d'esprit, c'est une libération!

Si certaines souhaitent que je les tiennent informées de l'évolution niveau acnée / peau, de l'arrêt de Diane 35, et de la transition hormonale en général, répondez à ce post, j'ai activé la notif' et je vous dirai ce qu'il en est, si ça peut vous aider dans la limite du possible puisque ce n'est que mon expérience.

Bonne transition à toutes!
Publi-information
Sourisverte2 14562 Messages postés jeudi 12 avril 2012Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - 6 janv. 2017 à 14:56
Salut

Merci de ton retour.

Tu as raison, on ne le dit pas assez quand tout va bien ;) et du coup quand on décide de se faire poser un diu, on ne trouve que du négatif... alors que pour la grande majorité il y a aucun souci...

;)
Absolument!
Et j'ajouterai ceci pour peut etre vaincre les dernières résistances et convaincre les écolo-sensibles (je crois qu'on est nombreuses à être motivées par la recherche de la solution la plus saine pour notre organisme et à s'intéresser à des alternatives responsables comme la cup par exemple)
C'est aussi un geste pour l'environnement : comme avec les antibiotiques, on évacue des hormones de synthèse via nos urines lorsque l'on est sous pilule. Ces hormones se retrouvent en bout de chaine rejettés dans la nature, dans les cours d'eau et particippent du dérèglement hormonal de certaines espèces de poisson en plus de poluer tout simplement le sol. À l'échelle de la planète et des années d'existence de la pilule c'est inquiétant...
Dans une démarche écolo le stérilet, à l'instar de la cup, est donc un acte militant de plus! ;)
Bonjour Alibbie,

Je vais poser mon DIU cet après midi après plus de 10 ans de Diane 35. Ma médecin ne m'a pas parlé d'arrêt progressif, je vais lui en parler. Coté acné tu en es où ?
J'ai un peu peur moi, surtout côté pilosité ... mais bon on verra bien les effets ! J'espère perdre du poids aussi ...
Merci pour ton témoignage.
Commenter la réponse de Alibbie
Publi-information