Signaler

Trouble lies au cannabis [Résolu/Fermé]

Posez votre question jaqueshenri - Dernière réponse le 9 sept. 2017 à 18:51 par Loli
Bonjour,
alors j'ai 24 ans et j'ai enchaine joints sur joints de 17 ans jusqu'a 22ans et je voudrais savoir si ces effets pourraient durer a long terme meme si jai arreter il y a deux ans pour trouble anxiete meme parano et surtout l'impression quand je fumais d'assister a un spectacle de la connerie humaine.
enfin bref je voudrai savoir si on peut regagner ses capacites intellectuelles ou ce que l'on a perdu l'on a perdu comme difficultes de concentration.......
merci de bien vouloir me repondre
Utile
+383
plus moins
salut la consommation de canabis est très préjudiciable à la santé pour plusieurs raisons,
* une perte progressive de motivation générale dans son épanouissement personnel.
* affaiblissement de son enthousiasme dans tout les domaine sauf à la consommation de cannabis.
* le THC a tendance a dilater les alvéoles pulmonaires, les produits toxiques s'enracinent plus profondemment
dans les poumons donc bien plus de dégats que le tabac.
* A terme perte du desir sexuel et de son activité, voire impuissance.
*prédisposition à un déréglement émotionnel.(surtout colère, tristesse et excès de pensées)
* le cannabis fait décoler l'esprit pendant plusieurs heures, voir plusieurs jours ou semaine pour les plus fragiles,
on est dans un etat second très léger qui réduit notre capacité de concentration, de sociabilité, de progression au sens large.
*tendance à la paranoia, voir à la schizophrénie pour les plus fragiles.(pendant l'effet directe de 5 à 7h00)
*tendance à générer progressivement des états dépréssifs qui empirent en privation de cannabis, la première semaine sans cannabis est très difficile pour le moral et le sommeil, cela finit par disparaitre.
Il faut décrocher du cannabis pour se rendre compte a quel point, notre vie était celle d'un esclave avant.
20 fois plus enthousiasme, d'energie, de liberté.
il faut compenser par une activité passionnante pour s'occuper, décider d'arreter dans un période stable, sans trop de soucis, c'est plus facile.
bon courage ce n'est pas facile mais jouable si tu le souhaites vraiment.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Publi-information
Utile
+67
plus moins
Pour ma part, j'ai 25 ans, je fume depuis 15 ans, tous les jours depuis 10 ans.

Tes poumons récupèrerons, en dix a quinze ans les dommage sont réparer
ta mémoire reviendra. surtout si tu t'entraine.
la paranoïa n'est exacerbe par le joint. cela fait partie de toi. Met toi au zen, apprend a te connaitre, tu te contrôlera mieux.

ps : Dr F explique bien les choses.

petit encart : (personnel, issue de mon expérience, de mes observation sur mon confrère fumeur et de mes lecture de journal scientifique.)

* une perte progressive de motivation générale dans son épanouissement personnel.
-> Faux et archi faux. En terme d'épanouissement personnel le cannabis aide a se developper, devenir creatif. Il est vrai par contre que l'ont a moin envie de travailler. C'est plus due a la fatigue physique induite par le joint. meme genre de fatigue que l'ont a apres une nuit blanche.

* affaiblissement de son enthousiasme dans tout les domaine sauf à la consommation de cannabis.
-> C'est le meme argument bidon que le precedent. meme reponse. La dependance au cannabis est virtuelle. Il n'y a aucune dependance physique et "l'entrave psychologique" est faible. ceux qui ne la tienne pas, je leur deconseille aussi l'alcool, le tabac, les somnifere, le valium etc car il sont tout aussi susceptible de tomber dependant (du a une faiblesse d'esprit sur ce genre de chose plus que due a la drogue elle meme)

* le THC a tendance a dilater les alvéoles pulmonaires, les produits toxiques s'enracinent plus profondemment dans les poumons donc bien plus de dégats que le tabac.
-> vrai. le tabac aussi. et la fume des pot d'echapement aussi. et tu croise plus de voiture que de clope par jours...

* A terme perte du desir sexuel et de son activité, voire impuissance.
-> Mon ex me forcait a fumer avant les rapports. Contrairement a l'alcool le canna rend endurant. Je suis actif (pour rester polis) durant des heures quand je suis high. L'impuissance qui peut etre induite vient du sujet, du manque de confiance en lui, pas du canna.

*prédisposition à un déréglement émotionnel.(surtout colère, tristesse et excès de pensées)
-> Le canna ne rend pas violent, au contraire. le melange alcool/cana rend violent, l'alcool rend violent (chercher le point commun vous trouverez un vrai fautif). Quand aux exces de pensee je vois pas en quoi c'est mauvais. Plus je pense ieux c'est...

* le cannabis fait décoler l'esprit pendant plusieurs heures, voir plusieurs jours ou semaine pour les plus fragiles,
-> a 10 ans un joint me tenait 2h. maintenant 30 minute maximum. Jamais plusieur jour. Ce n'est pas possible. Autant le substance est dans le sang, autant le corps n'y touche pas.

on est dans un etat second très léger qui réduit notre capacité de concentration, de sociabilité, de progression au sens large.
-> De concentration, faux. la concentration devient meilleur mais l'ont ne se focus plus que sur une chose. le multi tache est a eviter quand ont est high.
-> De sociabilite, faux. Je connait pas plus social qu'un joint. ca rassemble toujours. peu importe le milieu. Tester et approuver.

*tendance à la paranoia, voir à la schizophrénie pour les plus fragiles.(pendant l'effet directe de 5 à 7h00)
-> Les gens devenus parano "a cause du cannabis" ont deja une paranoia/schyzo latente qui peut tout aussi bien se reveller en jouant a des jeux video ou en regardant des fils au images tres rapide. Le cannabis n;est pas responsable dans ce genre de cas. Si l'ont interdit le canna pour ca alors interdiser les voiture (ca rend violent), le foot (ca rend violent), les films violent (ca rend meurtrier), la musique rock (meurtrier aussi) etc...

*tendance à générer progressivement des états dépréssifs qui empirent en privation de cannabis, la première semaine sans cannabis est très difficile pour le moral et le sommeil, cela finit par disparaitre.
-> Mise a part la depression (c'est aussi prouver que ca marche TRES BIEN contre le stress et la deprime) c'est vrai.

Il faut décrocher du cannabis pour se rendre compte a quel point, notre vie était celle d'un esclave avant.
-> en quoi je suis esclave ?

20 fois plus enthousiasme, d'energie, de liberté.
-> d'enthousiasme? Depend des gens.D'energie ? Pas vraiment dans mon cas. mais c'est courant. de liberté ? Je vois pas en quoi me priver de quoi que ce soit augmentera ma liberte. La liberte ne passe pas par la privation.

il faut compenser par une activité passionnante pour s'occuper, décider d'arreter dans un période stable, sans trop de soucis, c'est plus facile.
-> rien n'empeche d'avoir une activite passionnante en fumant (moi je joue a des jeu de roles papier, en fumant je suis bien meilleur maitre de jeu, dixit mes joueurs) mais j'approuve l'idee d'arreter de fumer (tout, pas que le canna) c'est toujours mieux, ou sinon de faire comme mois des periode a vide pour permettre au corps de recuperer.

Pour finir. fumer c'est un choix, qui comme tout les choix implique des risques. La seul qui compte c'est de faire attention a ce que nos choix n'implique pas des gens qui ne le souhaitent pas. C'est surtout ca qui compte.
Publi-information
Bloppppp!!!!- 28 déc. 2010 à 03:25
Les addictions au cannabis sa existe, commence par arreté apres tu pourras voir se qu'est la vie sans spliff (15 ans de fume, a 25ans sa craint grave mec :o). Tu dort plus la nuit, tu part au quart de tours pour une reflection de travers.. Et cette addictions tu la retrouve quand tu est le seul à arreter et que tu pars en soirée, en étant Sam et en regardant tes potes se mettrent bien.
Ton addiction c'est celle aussi de pas vouloir envoyé chié ton dealeur parsqu'il t'a fais galèrer 45m dehors pour 40 euros. Et quand tu dit que tu te prive de rien, tu oublis ta liberté de te deplacé, et ouai garçon, j'pence même pas que tu as passer ton permis?!? (corrige moi si c'est faux) et même si tu l'a, en y refléchissant tu serais près à perdre un permis à 1500e pour ton petards de la veille? Bref autant de chose que tu commence à comprendre quand tu arrete... Par contre j'avous que tous se que tu dit n'est pas faux, comme : la durée des effets, ou les troubles violent qui n'ont effectivement jamais été du au cannabis, mais à l'alcool.
Je ne donne raison à personne, il y a du pour et du contre dans les 2 articles.

Ps: J'ai arreter de fumer il y a plus de 6 mois, et j'ai fumer pendant 5ans
ganjahman- 15 févr. 2011 à 07:16
mouais t'es juste un drogué qui kiffe quoi
Utile
+52
plus moins
En tant que consommateur régulier ayant arreter puis repris, en m'étant poser tant de questions, c'est un sujet qui me tient a coeur.

J'ai commencer a fumer vers 13 ans arreter de 17 à 18 ans et j'en ai maintenant 20. Comme je l'ai dis je me suis souvent poser des questions par rapport a la consommation. J'ai donc décidé de l'étudier.

Le Thc agit sur deux récepteurs canabinoïdes. Le premier dans ton hippocampe (cerveau) qui agit sur ta perception (ce qui se remarque le plus) et va accentuer chaque émotions, bonnes ou mauvaises. il est aussi responsables des effets euphoriques et anti-convulsifs. Si tu es prédisposer a déclarer certaine maladie mentale (j'entends aussi paranoïa etc comme maladie ) il est vrai que le cannabis va les déclencher plus rapidement mais ne va en aucun cas les créer chez des personnes "saine".

Le deuxième se trouve dans la rate et aura plutôt un effet anti-inflammatoire, et possiblement d'autres effets thérapeutiques du cannabis.

Pour les personnes qui désire arrêter, un substituant est la meilleurs des solution a mon sens. En tout cas, cette technique me permet d'arrêter et de reprendre a ma guise sans problème.
Pour simplifier : tout nos plaisir sont régit par par une jauge de dopamine (hormone) lorsque l'on fait quelque chose de satisfaisant ou plaisant ( réussite d'un bricolage, un bon poulet,...) la jauge de dopamine monte. Ils y a un certain niveau que j'appelle "niveau de plaisir". lorsque la dopamine atteint ce niveau dans la jauge, nous sommes satisfait, heureux et content. Lorsque l'on consomme du cannabis, nous plaçons ce niveau de plaisir très haut, il faut donc plus de dopamine pour atteindre cette sensation de satisfaction. Lorsque l'on arrête de fumer, nous n'arrivons plus a produire assez de dopamine pour atteindre ce niveau ce qui explique que rien ne nous donne envies ni plaisir a part la consommation.

Pour réussir a surmonter cette différence, il vous suffit de trouver une activité qui suscite en vous autant de plaisir que de fumer et qui peut se réaliser pratiquement partout. Lorsque vous aurez envie de fumer, concentrez vous sur cette activité et faite la. Le manque disparait assez vite sans médicament, sans angoisse, etc.

Je vous souhaite a tous une exelente journée ;)
vagram- 24 août 2010 à 18:07
Pour simplifier : tout nos plaisir sont régit par par une jauge de dopamine (hormone) lorsque l'on fait quelque chose de satisfaisant ou plaisant ( réussite d'un bricolage, un bon poulet,...) la jauge de dopamine monte. Ils y a un certain niveau que j'appelle "niveau de plaisir". lorsque la dopamine atteint ce niveau dans la jauge, nous sommes satisfait, heureux et content. Lorsque l'on consomme du cannabis, nous plaçons ce niveau de plaisir très haut, il faut donc plus de dopamine pour atteindre cette sensation de satisfaction. Lorsque l'on arrête de fumer, nous n'arrivons plus a produire assez de dopamine pour atteindre ce niveau ce qui explique que rien ne nous donne envies ni plaisir a part la consommation.

J'avoue que c'est tres bien simplifier! J'ai jamais réussi a expliquer aussi bien ce que je ressentais! C'est assez dure de trouver une activité qui pourrait m'apporter autant de dopamine qu'un joint... J'ai l'impression que j'arriverai jamais a arreter, que rien m'interesse et que ca va etre bien dure de trouver un truc qui remplacera mon envie dfumer...

Tu parle de ''substituant'' apart l'activité qui devrait m'apporter de la dopamine tu connais pas un vrai substituant qui pourrait m'aidé a arreter...
J'aimerai savoir aussi apres combien de temps j'aurai envie de fumer ? Pcq si c'est pour souffrir toute ma vie du manque de cette sensation...

Je sais que le cannabis donne pas de dépendance physique ... Mais jpense que la dépendance psychique est déja énorme....
124- 26 oct. 2010 à 18:25
Spaah Une vie !
Elisa- 9 févr. 2011 à 22:22
Le sexe = plein de dopamines ! :D
Utile
+41
plus moins
comme me faisait remarquer un pote, le cannabis il y a ceux qui sont pour et ceux qui sont contre, le problème c'est que chacun a raison, c'est pour ça que c'est un sujet parfait pour s'engueuler...
Utile
+36
plus moins
"L'impression quand je fumais d'assister a un spectacle de la connerie humaine."
Pour assister à ça pas besoin de fumer, mais le cannabis peut aider à le constater. Perso, j'assiste au spectacle presque chaque jour dans la rue, et tous les soirs au 20h !
Utile
+22
plus moins
Salut, La beuh et le shite c'est un labyrinthe, ou l'on se perd, entre le bien et le mal.
Il nous bouffe, la preuve j'ai arrété depuis 1 mois, je fumais tous les jours, depuis 7 ans, j'en rêve toujours la nuit !
Beaucoup font sont éloge et la vénère, tant qu'il ne se rendent pas compte que cette substance la possède aucun danger !
A partir du moment ou les choses mauvaises t'attirent et te supplie, il faut faire très attention ! ( je parle en connaissance de cause !)
La consommation d'autres drogues en parallèle provoque la folie, l faut sortir de ce labyrinthe,
être plus fort que la substance, prendre de la distance, l'amour le pardon et la bière comme substitut !( la bière est de la même famille que le cannabis)
Dite vous que la vie vos d'être vécue et que ne c'est pas en fuyant qu'ont résout les choses !
Je dis bravo à ceux qui ont réussie à se stopper !
Et que dieu pardonne tous les pêché de ceux qui fume après jour et se détruisent malgré eu !
L'amour est aveugle !

Sur ceux bonne vie !
Capuche- 12 juil. 2010 à 09:56
Tabouerre , le cannabis est le bouc émissaire de tous ton passé ....c'est pratique hein ? Hé boy , je salue que t'aies arrêté si ça te nuisait mais s'il te plait , faudrait pas penser que tous ceux qui en consomment sont dans un état problématique . Ça c'Est toi qui aime abuser , pas le cannabis qui abusait de ta personne . Faut être prudent avant d'accuser la méchante drogue . Souvent le problême est au fond de nous tu sais . T'en fera bien ce que tu veux mais j'crois que t'aurais une introspection à faire éventuellement .
vagram- 24 août 2010 à 17:55
Capuche, je sais pas trop quel est ta consomation a toi mais perso ca fait que 2 ans que jfume quotidiennement du cannabis, jusqu'a 6-7 joints quotidien fumer solo quand je sors pas (c'est pire sinon) ... Jpeux te dire que l'hirondelle se trompe pas... C'est sous champi que jmen suis rendu compte que cette petite drogue qu'on juge souvent comme étant une drogue douce ou meme pire moi jconsiderai meme pas ca comme une drogue créant une dépendance sauf que la j'essaye d'arreter et jpense que a ca tout le temps j'y pense... J'ai arreter 2 semaine par obligation pas d'autre choix... Des que j'ai eu la possibilité d'en refumer un j'ai directement repris ma consomation de 6-7 par jours... Apres on peut toujours se voilé la face et se dire que le cannabis c'est pas graaaavee que c'est rien que c'est pas de l'héro ni de la C ni de l'exta ... Bref que c'est une drogue sans vrai risque ... Bah jpeux te dire que tu te trompes largemmmennt! C'est le premier pas vers ta déchéance et si jpouvais remonter le temps jferai pas les meme conneries... Jdis pas qu'il faut jamais essayer un joint... Jdis juste qu'il faut faire tres attention,
Utile
+14
plus moins
Le Cannabis peut rester jusqu'à 3 mois dans le corps et le cerveau, après ça il n'y a plus lieu de s'inquiéter.
Il laisse quelques traces au niveau des poumons bien entendu, mais rien de plus.

Par contre dis-toi que les troubles mentaux (à la base) ne sont pas liés au cannabis en soit :
- Soit tu as des problèmes psychologiques et dans ce cas le cannabis les accentuera (pendant une période de consommation et pas après).
- Soit tu n'as pas de problèmes psychologiques et dans ce cas tu aurais même pu fumer un tonne par jour, ça t'aurais pas rendu fou =)

J'en profite aussi pour te dire, même si tout les médecins, pharmaciens et chimistes du monde me contredirons, que le cannabis n'a pas que des points négatifs : Par exemple, il peut ouvrir des perceptions comme celle de l'imagination ou de la concentration (et pas forcément les diminuer comme tu as l'air de le croire), il peut aussi accentuer les capacités auditives ou visuelles momentanément... Ce qui en fait un avantage dans certain domaine... Ou même augmenter certaine sensation (lors de relations intimes par exemple).

Il agit aussi comme un sédatif, ce qui peut être fort utile pour les insomnies (certaines pharmacies vendent des dérives de THC par exemple)...

Je trouve qu'on ne cite pas assez souvent les qualités du cannabis... c'est pour ça que je t'ai fait une réponse "à ralonge" =P

Le meilleur conseil que je peux te donner si tu as des troubles mentaux, c'est d'aller voir un psychologue compétent et pas de te poser des questions sur le cannabis qui n'a probablement rien à voir avec tes problèmes...

A+
Capuche- 12 juil. 2010 à 09:35
La cannabis est démonisé par le système de santé pour aller chercher les toxicomanes illégaux et les attirer vers les psychotropes légaux . Il est également régulièrement déconseillé par les psychiatres et médecins parce qu'il est un substitut à un très grand spectre de médicaments : Anti-douleurs , antidépresseurs , calmants , anti-convulsif et j'en passe .

Bien sur , les médecins diront en général que je paranoïe mais demandez-vous pourquoi lors d'un procès , un psychiatre utilisera l'argument que le cannabis précipite un trouble mental pour expliquer un meurtre mais qu'ensuite , lorsqu'un patient se sort du système mafieux de pillules , un autre psychiatre vous dira que c'est normal puisqu'il consomme le cannabis et que celui-ci peut agir comme antidépresseur et régulateur d'humeure .

C'Est drole hein comme les discours sont contradictoires dans le domaine de la psychiatrie. J'ai été 10 ans dans ce bain là parce que j'souffrais seulement d'isolement et j'ai constaté que la démonisation du pot s'explique . Lorsqu'on comprend la gammique qui se trouve derrière ces compagnies qui sont devenus des pushers légaux ni-plus ni-moins, on se dit que les médecins ........ faut en prendre et en laisser .

Je seconde à AlorsLa , un psychologue serait indiqué . Va pas voir un psychiatre là , c'est pas un psychologue ça , c'est un spécialiste du patchage par les médicaments et de la déculpabilisation sociale sur le dos du terme MALADIE . Moi ça a scrappé ma vie et chuis pas le seul . Ce qu'il te faut selon moi c'est une réorganisation mentale , c'est tout . Ton cerveau est pas défragmenté et il doit se réorganiser . Parfois quand on consomme , on prend des habitudes de vie chaotiques et on doit se réparer lorsque ça a été trop loin.

Le pot laisse quelques séquelles mais en principe , les effets disparraissent rapidement lorsqu'on cesse d'en consommer . Je crois pas que la mémoire et les troubles de l'attention soient nécéssairement liés au pot mais j'crois que c'est possilbe. Tu sais , si t'Es lunatique en partant ....si tu consommes du Red Bull maintenant que tu ne fumes plus , t'as peut-être identifié le mauvais problême également .

Donnes-toi du temps et pratique avec les bonnes activités . Peut-être jouer de la musique si tu le fais pas déjà , c'est super bon pour pratiquer cette zone du cerveau . J'te conseillerai pas les mots croisés parce que j'trouve ça dole mais ....c'Est toi qui voit . Les jeux vidéos sont excellents aussi pour stimuler la mémoire .

J'espère que j'Ai aidé.
NOSTRESS- 4 sept. 2010 à 02:01
Je ris face au nombre d'idiots qui disent que le cannabis n'aggrave pas certaines maladies mentales...

Il y en a pour lesquels cette maladie ne se serait jamais révélé sans le cannabis. Et quand a ce qui est de l'arret de la maladie, BREF DEBRIEFING :


Mon grand frère a actuellement 35 ans, et sa skyzophrenie est apparue a 17, lorsqu'il consommaient m'a t'il dit l'équivalent de vos consommations.
Aujourd'hui, il est totalement incapable de faire quoi que ce soit, vit marginalement, a peur de l'entourage, bref il est a la rue, cette sensation de bad que certain ont ici, voila ou ca mene, et il n'a pas fumé depuis ses 22 ans. Paranoia, délire sur la perception des choses et j'en passe, (je suis pas wikipedia) attendent certains d'entre vous, pas tous, car il y a les "moi jsuis un ouf jbédAV ttE ma VIie si² é jé po dscouci le cana c kewl é en + c bn pour la santé" pour qui il n'y aura rien, mais a coté de ca, RDV dans 15 ans pour le bilan psychiatrique.

A bon entendeur, salut.
din1- 7 sept. 2010 à 02:38
comme tout drogue il faut se sentir bien dans sa tete et dans sa peau pour qu elle n ai pas de mauvais effet.
et comme toute drogue (reconnue) il ne faut pas tomber dans l exes. A chacun de connaitre ses limites.
trop de café peu rendre sur les nerfs et posé des probleme de digestion.....
trop de télé rend con....
klem- 4 nov. 2010 à 21:21
Le probleme, c'est que ceux qui raconte des conneries, pourissent l'éxistence du canna, je plussoie Signur, qui a démontré que pas mal de chose qui circule au niveau infos canna, c'est souvent faux.
Avant de critiqué quelque chose, faut d'abord avoir un minimum d'expérience. C'est pareil pour les bierre j'vais dire pfff la bierre c'est dégeulasse, ca fait grossir le bide, en plus on devient alcoolique, pis j'parles pas des éffets! Au diable le houblon!!
Nan mais sérieux une bierre ca se fait attendre, c'est un plaisir faut pas en abusé. Bah le Canna c'est la même chose, faut se faire plaisir avec mais pas tout le temps, et en plus on savoure tres bien un bon joint de weed a la fin de la semaine plutot qu'un pétard de shit dégueu qui te détruit la santé, fumé tout les jours.
Moi je dit que la nature en a fait une plante médicinale, l'état en a fait une drogue, les cons en ont fait une diabolisation.
Ne jamais s'avancer sur térrain inconnu.
little- 28 déc. 2010 à 12:03
cette drogue produit des effects differents selon les individus.Chaque personne etant unique l'effet produit par ce psychotrope reste unique, de rien jusqu'à destruction totale...
Plus le dosage est important plus les risques sont importants mais les effets nocifs sur certains individus peuvent se révéler a basse consommation.
Utile
+11
plus moins
bien sur que tu récupères toutes tes facultés, ce 'est pas irréversible d'autant plus quand on est jeune. J'ai été uen grande toxicomane j'ai décroché de tout, j'ai une vie géniale depuis alors cela vaut vraiment le coup
courgage
Utile
+6
plus moins
bonjour,
jsu alex jai 18ans et j était passioné par le canabis mes je fumer pas, je fumer des cigarete vite fait mes jté pas acroos et j'acheter pas jfumer par occasion, mais bon a la maison ma mere et mn oncle me soupsonent que fume des joints, alr que jai jamains fumer.et un soir je jouer au foot et mon cousin ma proposer d'aller fumer du canabis cétait ma 1er fois. 5minute apres jrigoler jrigolé baitement, et j'ai fait un batriple. depuit se jour la jai des trouble mentaux, jme sent a moitier foux pa foux, comme si je suis pas le meme que j'était avant, jai une haine intensse, un mal etre, tro jaloux,jsu tré agrsif, tout ses emotions je les cache aux font de moi meme, le probleme il sufit que je sent la fumer( cigarete, tabac,cannabis ect....) je voulet savoir si tout se troubles peuvent partir un jour??? alor que sa fait deja
1ans deja.....

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Publi-information