Posez votre question Signaler

Cancer generalisé [Résolu/Fermé]

zozo974 - Dernière réponse le 29 avril 2010 à 01:08
Bonjour,
Suite a une grande fatigue et des douleurs dorsales, je suis allé consulter mon médecin et j'ai passé une prise de sang puis un scanner qui mettent en évidence de nombreuses métastases : poumon droit, rein, foie.
Je revois mon médecin lundi pour composer un dossier et prendre rendez-vous pour commencer une chimiothérapie.
J'ai 44ans, je voulais savoir si j'avais une chance de m'en sortir, à ce stade très avancé de la maladie ?
Lire la suite 
Réponse
+22
moins plus
Bonsoir

Je suis desolee pour ce qui t'arrive....

Il est impossible de répondre a ta question... D'abord parce que nous ne sommes pas tes médecins, ensuite car nous n'avons pas les infos de ton dossier médical. Enfin, nous ne savons pas ce qui va etre décidé concernant ton protocole de soin...

Tu te doutes qu'un cancer métastasé est beaucoup plus grave qu'un cancer non métastasé.

Cependant, Je pense qu'aucun d'entre nous n'a la possibilité de te rassurer car nous ne pouvons pas te donner de réponses pour les raisons invoquées plus haut et pour les suivantes.

Il va y avoir encore beaucoup d'examens afin de déterminer le point de départ de ton cancer. A partir du moment ou la "carte d'identité" de celui-ci sera établie, son "agressivité" va être connue et en fonction de ça le protocole de chimio va être décidé par l'équipe médicale qui va te prendre en charge ...

Tu vas passer une batterie d'examens ensuite, pour faire un bilan complet pour cette chimio.

Ensuite on te posera une chambre implantable qui est un "petit" dispositif placé sous anesthésie locale sous la peau et relié a une veine de gros calibre afin de pouvoir brancher les perfusions pour la chimiothérapie.

En effet la chimiothérapie est toxique pour les petites veines, la faire entrer dans ta circulation par une grosse veine limite les effet secondaires locaux. De plus avec ce système, il y aura moins de douleurs et de difficultés pour poser les perfusions. C'est comme une petite boîte avec sur sa partie supérieure un emplacement pour piquer et qui est raccordée à la veine par un cathéter (tuyeau) : donc il n'y a "que" la peau à traverser.

Les effets secondaires de la chimio seront en fonction du type du traitement ...

Tu vas avoir plusieurs cures et ensuite un bilan intermédiaire (irm...) afin de juger de l'efficacité du traitement et de le réajuster le cas échéant.

Voilà ce que je peux te dire de sûr... Pour le reste, l'équipe médicale en charge ton traitement te répondra, c'est évidemment la mieux placé...

N'hésite pas à leur demander des réponses claires.

Si tu as d'autres questions concernant tes soins ,ou besoin de te confier, nous essaierons d'y répondre dans la limite de nos compétences ...

Bon courage a toi et garde malgré ce qui te frappe un moral fort, cela participe aux résultats des traitements

A plus si tu le souhaites

L'optimiste est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès.
Avoir de l'humour, c'est avant tout savoir rire de soi-même.

zozo974- 13 oct. 2008 à 06:41
Merci pour votre reponse.

Le moral je le gardes,cela fait 3 jours que je suis au courant de ma maladie, je dois prendre rendez-vous avec un oncologue lundi. Disons que c est ma femme qui ne l'a pas trop bien pris.

A chaque hoquet que j'ai ou gargouillement de l'estomac,elle panique, je me demande comment elle va réagir avec la chimio... Sinon je suis bien entouré et je ne me laisse pas abattre,c est dur car je suis dans le noir...

Voilà ce que me dit le scanner :

Au niveau hépatique :

- nombreuses images secondaires intéressant les différents segments du foie, la plus importante à droite de 71mm.
- Aspect normal de la rate et du pancréas,fonctionnement normal du rein droit.
- Néphrectomie gauche.
- Au niveau des chaînes ganglionnaires iliaques gauches, présence d'images arrondies supracentimétriques mesurant entre 11 et 20 mm,refoulant discrètement le pédicule vasculaire vers l'extérieur, en rapport avec des adénomégalies.
- Aspect normal des structures vasculaires.
- Pas d anomalie au niveau des fosses ischio-rectales.

Au niveau thoracique:
Présence de trois formations tissulaires d'allure secondaire, une lobaire inferieur droite postero-interne de 20mm, deux à gauche, une lingulaire interne de 22 mm et l'autre lobaire antéro-supérieure de 25mm.
- Absence d'adenomégalie au niveau mediastinal. Pas de lesion pleurale.
- En fenêtre osseuse, pas de lésion de type decelable.

Conclusion
Présence de trois formations tissulaires secondaires thoraciques, lingulaire et lobaire supérieure gauche et lobaire inferieure droite, mesurant entre 20 et 25mm; associés à de nombreuses localisations secondaires hépatiques, la plus importante hepatique droite de 73mm, intéressant l'ensemble des segments hépatiques.
Adénomegalies iliaques gauches , au nombre de deux, mesurant 11 et 20mm.

Voilà exactement le rapport de mon scan. Merci de votre reponse
llilo 1415Messages postés jeudi 3 janvier 2008Date d'inscription ContributeurStatut 9 mai 2009 Dernière intervention - 13 oct. 2008 à 21:03
Bonsoir zozo974

Ce que je comprends de ton scan (je suis infirmière...pas médecin) est exactement ce que tu en as dit metastases (lesions secondaires ...) poumon foie...et ganglions ..

Tu n'auras pas de complément de diagnostic sur ce site ...Il est impossible de le faire et surtout incohérent ...un diagnostic se pose par un médecin (je ne suis pas medecin je te le rappelle et en ligne tu peux avoir a faire a tout et n'importe qui ....;o() ),avec certes des exams complementaires mais egalement une auscultation.....

Les médecins qui vont s'occuper de toi, vont s'attacher a chercher le point de départ de ton cancer afin de mettre en oeuvre le traitement le plus adapté ....Les métastases seront gérées en même temps ...

Je comprends que tu sois perdu... Mais les reponses que tu recherches ne te seront données que par ton specialiste ....

N'hésite pas, je te le répète à re-demander si tu ne comprends pas ce que le médecin va t'expliquer . .car souvent le patients ressortent du rdv encore plus perdus car ils n'ont pas tout compris ....

Soit parce qu'ils sont tellement inquiets et anéantis qu'ils sont dépassés,soit parce que le médecin s'exprime dans son jargon médical et qu'il pense que le patient suit ....Tu ne parraitras pas idiot si tu demandes à ce que l'on te réexplique ... Au contraire, le médecin préfèrera avoir un patient qui a bien compris, c'est important pour la prise en charge car il en résulte une confiance qui est appréciable pour les deux parties,et un dialogue,primordial ...

Pour ta femme elle va vivre cette epreuve aussi difficilement que toi ...elle va peut etre t'agacer a s'inquiéter pour tout et n'importe quoi ...c'est humain ...parles lui en ....ne laisse pas la situation deriver ...la encore le dialogue est important ...

Mais ne la laisse pas de côté sous pretexte que tu veux la preserver ....si elle sait ce que tu ressents psychologiquement et physiquement ,elle ne sursautera pas au moindre bruit suspect ...ou autre ....
(Ah ces femmes .....si attachantes ...lol )

Donc tu as vu ou tu vas voir un oncoloque aujourd'hui ou lundi prochain ?
J'espère que tu seras moins dans le vague ....
N'hésite pas si nous pouvons t'apporter un peu de soutien ...ou des infos ...(meme si la pour ton diagnostic c'est impossible ,tu auras peut etre d'autres questions a poser auquelles nous pourrons repondre...)
A bientot....
sitelle_42 38Messages postés samedi 29 novembre 2008Date d'inscription 9 avril 2009 Dernière intervention zozo974 - 16 mars 2009 à 18:09
Pour te donner un peu de courage, j'ai une copine qui se bat depuis douze ans contre un cancer du sein, actuellement métastasé au squelette depuis quatre ans, et comme nous le savons depuis quelques semaines, aussi au poumon et aux bronches. Elle se bat, elle souffre, mais elle peint et elle écrit. Crois-moi, le mental fait pour plus que la moitié de la guérison. Elle, elle sait qu'elle va mourir, mais elle recule chaque fois l'échéance, et pourtant elle souffre beaucoup car elle ne supporte pas les morphiniques, et prend de l'Advil pour ses douleurs. Alors courage, et bats-toi.
zozo974- 11 juin 2009 à 08:13
apres 7 mois de chimio,obligé de faire une pause.suis sous morf,moral a zero,je voudrais bien correspondre avec des personnes qui sont aussi malade,histoire de se remonter le moral.je ne crois pas que j en aurai pour bien longtemps sur cette planete,mais je m accroche a la vie avec bcp d amour et d amitié dans le coeur. encore merci a tous zoran
logan1- 30 août 2009 à 19:22
Salut Zoran,
Je ne suis pas personnellement malade mais mon père l'ai, j'espère que mon message ne te paraitra pas trop déplacé.
Il a lui aussi un cancer mais qui est généralisé, je ne sais pas ce qu'il en ai pour toi.
Pour ce qui est du moral, je te souhaite beaucoup de courage, je vois ce que mon père endure et pourtant c'est quelqu'un de fort, je sais que ça ne doit pas être facil, ni pour ton entourage, j'espère juste que tu t'en sortira même si tu ne pense pas "que tu en aura pour bien longtemps sur cette planete".
Pour mon père c'est un peu différent, il n'est pas au courant que c'est généralisé, donc il essai de garder le moral.
Tu as une chimio médicamenteuse ou rayon?
Dans les deux cas c'est très difficil, je sais que tu peux penser que je n'ai pas ma place sur ce forum mais ce que tu m'as écrit m'as touché et donc j'espère que ce petit mot saura te réconforter un peu.
Ma mère a eu un cancer il y a quelques années, les medecins ont pensés qu'elle ne s'en sortirais pas et elle non plus, malgrès tout ça fait 4 ans qu'elle est encore avec nous et plus de signe de métastases.
Tout ce que je peux te dire c'est que je te souhaite la même chose.
J'espère que tu pourra garder confiance.
Voilà, une grosse pensée pour toi Zoran et vraiment, bon courage!
Publi-information
Réponse
+8
moins plus
Bonsoir à tous le monde,

Je m'appelle Yasmina et j'ai 17 ans. Je viens d'apprendre que mon papa a un cancer généralisé! Cela va faire 13 ans qu'il a eu son cancer de la bouche ect... Puis maintenant c'est tout les cancers qu'il a. Je me demande quand est-ce que-'on foutera la paix à ma famille. Mon papa à 51 ans, il les a eu le 28 Aout... Il est faible, fatigué, il ne mange plus rien. Sa me fait tellement mal, j'ai déjà perdu ma soeur et mon beau frère, je ne veux pas perdre mon papa. Je n'aie pas de vrai ami, la seule chose qui me donne l'envie de vivre c est ma famille. Nous sommes détruits depuis que nous savons cela... maman n'est pas bien... Il commence la chimio demain de 10h jusque 2h. puis 3 semaines après il doit y retourner, puis encore 3 semaines après. Et si il réagit à la chimio on continuera... J'espère qu'il va bien réagir...Si nan il ne lui reste plus que 6 mois à vivre, et la je sais bien que ma famille et moi n'arriverons plus a supporter la perte de la famille, je l'aime tellement. Quand on lui parle il ne réagit pas, quand on oblige a manger il rale... Je voulais savoir si c'était possible qu'il ne réagise pas a la chimio, car si il réagit il vivera plus longtemps. Vous savez je n aie que 17 ans et ma maman et mon papa sont mes amours, je donnerai ma vie pour eux ainsi que mes 4 soeurs,... Mon papa ne doit pas partir... C'est quelqu un de fort, il a un coeur de pierre, il n'a jamais pleurer, malgré ces cancers, monsieur veut continuer a travailler mais il n'y arrive plus... Demain après la chimio il va être comment? et si il ne veut pas manger?

Merci à vous. Je suis malheureuse, cela fait 3heures que je suis sur l'ordi et me renseigne... J'entends mon papa et maman ronfler... je veux pas les perdes, je pense que je ne supporterai pas !

ihg- 7 déc. 2009 à 21:57
Bonsoir Yasmina,
Je viens de lire votre histoire et suis très émue... car elle est un peu la mienne.
J'ai perdu maman subitement il y a presque 26 ans, j'en avais 12 et elle 34. Aujourd'hui, c'est papa qui est en fin de vie.
En 2006, suite à un blocage urinaire, les médecins ont diagnostiqué un cancer de le prostate, stade C... déjà à l'époque il présentait des métastases osseuses dans la région pelvienne. Un second blocage et cette fois c'est la vessie qui est touchée.
Une chimiothérapie est mise en place, papa réagit aussi bien que possible... c'est un soulagement.
Quelques mois passent et les problèmes ressurgissent... trois tumeurs au côlon et plus de six mois d'hospitalisation en 2008. L'inquiétude revient... le cancer se généralise...
Nouvelle acalmie en 2009, après un début d'année difficile, les traitements provoquant des insuffisances rénales. En juillet 2009, après 21 séances de chimiothérapie, les médecins décident de laisser son corps "au repos" pendant un mois afin de récupérer.
Début septembre, les douleurs reviennent plus fortes, plus importantes, la scintigraphie osseuse révèle une prolifération des métastases. Papa s'apprête, sans le savoir, à vivre la bataille la plus importante de sa vie. Je vois et ressens la gravité de son état, lui a toujours l'espoir qu'il vaincra, je le lui laisse croire.
Dix séances de radiothérapie plus tard, dix kilos perdus en un mois, les médecins le préparent doucement. Nous sommes le jeudi 3 décembre 2009... lui s'effondre. Nous nous parlons, je suis son exutoire depuis le début, je sens qu'une fois de plus quelque chose se casse en moi mais je n'ai pas le droit de faillir et de lui laisser entrevoir mon chagrin...
Aujourd'hui, lundi 7 décembre, un malaise et c'est le retour à l'hôpital, on ne parle pas de soins palliatifs mais je sais bien qu'elles sont les vertus de la morphine!!
Demain, nous ferons face ensemble à l'inéluctable...
Bon courage à vous Yasmina
ihg- 11 déc. 2009 à 22:29
Demain, nous ferons face ensemble à l'inéluctable...

Demain, c'est déjà aujourd'hui... lundi le médecin des urgences de la polyclinique Vauban de Valenciennes donnait 8 à 15 jours de vie à papa... il s'est éteint ce vendredi 11 décembre à 1h30... seulement après quatre jours.
Seul face à la mort, comme il l'était dans la vie puisque veuf... je suis effondrée de ne pas avoir pu être présente à ses côtés, lui tenir la main et lui redire combien je l'aimais.
Le seul soulagement que je retiens c'est que pendant les dernières heures de vie qui lui restaient, la souffrance de papa s'est dissipée grâce à l'internvention du Docteur Hejllara du centre hospitalier de ST Amand les Eaux, où papa avait été transféré faute de place à Vauban.

Pendant les trois ans et demi où papa a été malade, je n'ai rencontré que peu de médecins éprouvant de la compassion pour leurs malades et être à l'écoute de leurs proches. Ce docteur en fait partie, lui expliquant la souffrance de papa, il prend la mesure et décide de le soulager aussi vite que possible : pompe à morphine, Atarax (pour les angoisses) et un sédatif pour lui permettre de dormir en ces temps où le sommeil est aussi difficile à obtenir que la nourriture à avaler!!
Jusque là, on lui donnait la morphine sous forme de comprimés... surprenant puisque papa ne parvenait plus à déglutir... tout comme le repas servi le mercredi midi... jugez plutôt : escalope, salsifis et pommes de terre!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
je tiens ici à le remercier non seulement pour avoir soulagé papa mais d'avoir été aussi perplexe que moi quant à la prise en charge un peu légère de cette fin de vie.
Réponse
+5
moins plus
bonsoir
je vous souhaites tout d'abord beaucoup de courage car souvent l'evocation seule du mot cancer est sujet a moral a zero et c'est bien comprehensif et légitime...
je ne suis ni medecin ni meme infirmier mais j'ai lu pas mal de choses sur le sujet
j'ai eu un ami medecin cancerologue argentin qui faisait ses tres longues etudes en france, et avec qui j'ai pu pendant des années discuter tres librement et tres sincerement.
j'ai meme eu la possibilite de visiter son service et il m'a explique a chaque patient ce qu'il avait etc...
mais je me souvient de deux choses immensement importantes qu'il m'a dites et montrées :
1- le moral et l'envie de se battre est la meilleure aide aux medicaments connue a ce jour...
2- il faut toujours croire en soi jusqu'au bout car meme un medecin assiste a des miracles .. tel cet homme que j'ai vu de mes propres yeux en soins dans son service en pleine forme et qui 8 mois plus tot, sur l'avis concerté de 3 medcins, ne devait pas "passer" la nuit et qui le lendemain matin était en pleine forme et la sous mes yeux 8 mois plus tard semblait en relativement bonne etat de sante.. meme si.... et bien sur a ma question comment cela est il possible il m'a répondu : certainement parceque lui... il y croyait ... plus que son cancer, que nous et... il a été entendu....par quelqu'un

alors malgré l'horreur de ce mot cancer... je vais vous conseiller de faire ce que j'ai pu voir et apprendre... avoir confiance garder le moral... être bien entouré.... et si vosu avez vraimet envie de parler librement ... avec les autres de ce forum eh bien ... je suis la ....
je vous laisse egalement mon email si vous le souhaitez : christianrp1@voila.fr
courage abientot

Réponse
+4
moins plus
hello il faut garder courage ,j'attaque mon deuxieme cancer et c'est vrai que c'est difficile mais j'envoie ce message de courage a tous ceux et celles qui sont touches par la maladie ,gardons espoir de guerir et vivons l'instant present a fond ,bises

Réponse
+3
moins plus
Bonjour,

Je viens de lire tous les messages de ce thème, je suis d'accord avec ce qui a été dit, le courage, l'entourage, le bon moral est important pour le cancer. J'ai été concernée par la maladie, avec ma fille âgée à l époque de 2 ans et demi, je me retrouve un peu dans ce qui a été dit. C'est un véritable combat, avec des hauts et des bas, mais il ne faut pas que les bas durent trop longtemps. Il faut garder espoir, et cela nous donne une bonne leçon sur la vie, nous rend plus fort aussi, on voit tout autrement.

Il faut poser les questions au maximum, ne pas rester dans le néant, et se confier, comme ici pour ce forum, je le trouve intéressant. On peut essayer de se réconforter, de se soutenir, chacun a sa propre expérience et c'est important.

Je n'ai jamais voulu être suivie par un psy, je ne suis pas sûre que ceux qui ne sont pas touchés directement par la maladie ,ne comprennent pas bien le problème de l'interlocuteur, et ils ne sont pas tous compétents, à nous faire presque baisser les bras, mais bon, ce fut mon choix, j'ai même essayer de faire suivre ma fille part un pédopsy, ça n'a rien donné.

On garde touss des séquelles de la maladie ou tout autre épreuve difficile de la vie, mais on en ressort plus fort....zozo974, je te souhaite de garder le moral, d'être fort, d'être aimer, bats toi contre cette fichue maladie, bats toi pour l'envie de vivre, pour ta famille, pour tes passions, tes envies.....
saches que l'on est ici pour toi aussi, grosses bises, tiens nous au courant de ton parcours!!!!

Réponse
+2
moins plus
ma mère était atteinte d'un cancer du sein, il a guéri peut être 2ans après ils trouvent des métastases cancéreuse, elle se fait soigner et petit a petit les métastases, foie et poumon et des taches dans la tête, bref et là elle est partie 15 jours au maroc, et quand elle est rentrée plus de force dans le jambes, et mardi mon père l'emmène aux urgences et découvre que le corps a accepté les cellules cancéreuse comme cellule saine et a produis un oedéme au cerveau et l'ont transféré dans un centre anti cancéreux, et en une journée son état s'est aggravée, paralysie faciale du côte droite et elle parle a peine samedi ils l'ont mise sous assistance respiratoire mais bon les médecins a dis que dans ce cas là ca dépasse rarement 1 mois, voilà mon histoire, mais c'est très dur ma mère n' a pas encore 68 ans, j'ai du mal a réaliser et n'est pas au courant qu'elle va mourrir personne ne lui a dis.

Réponse
+2
moins plus
merci à toi pour ton message, ma mère ne méritait pas ça, là elle dort de plus en plus dans la journée, alors je ne sais pas si c'est un signe mais c'est dur et j'essaye de m'y préparer.mais voilà c'est comme ça qu'on le veuille ou pas. Et, c'est une saleté cette maladie.

Réponse
+1
moins plus
Bonsoir Zozo974,

Garder le moral et si vous avez besoin d'écoute ou d'encouragement, sachez que nous sommes là ! Courage et battez-vous .....

Ma Tendre Maman a fait une biopsie aujourd'hui et commence à prendre ce jour de la morphine. Nous aurons les résultats courant de la semaine prochaine, nous sommes angoissées et essayons d'être fort devant elle mais c'est dur. J'en arrête là l'émotion est trop forte.

Courage et Enormes Bisous

Réponse
+1
moins plus
merci, mais tu sais elle est dans un centre anti-cancéreux, et tu sais ce sont les médecins qui mettent pour les produits je sais qu'elle a des corticoïde et nourris par transfusion et sous assistance respiratoire, je sais mais ce matin elle était lucide mon père me l'a dis, mais bon comme j'ai dis plus haut il faudrait un miracle pour qu'elle guérisse, et les médecins ont dis qu'elle ne passera pas un mois et que c'est grâce a l'assistance respiratoire que le cerveau est oxygéné, bref, elle est beaucoup entourée mais mon père ne lui a pas dis pour son état était grave et qu' elle ne passerait pas le mois, voilà il veut la protéger mais je suis sure qu'au fond d'elle elle le sait mais elle nous protège aussi mais c'est dur, je te tiens au courant, et merci a toi

rouma73- 24 juin 2009 à 23:23
salut, pour mon père il a plutôt préféré être ou plutôt"mourir chez lui" pour ses metastases, on ne sais plus mais c'est d'après son état critique un peu partout, il est squelettique, pas se serum mais il mange comme un oiseau des gouttes de bouillons par exemple (3 cuillères à peu près au dejeuner et qq miettes le soir) tout doit être en purée ou liquide, c'est vraiment un état insupportable à vivre pour lui et surtout pour ma mère qui lui fait presque tout ça elle est trop fragile en ce moment moral à zéro moi et mes deux frères on a des familles heureusement que j'ai un petit frère qui l'aide énorméments dans ces taches "insupportables", on prie dieu presque toute la journée qu'il ne souffre plus car à ce stade comme tu l'a déjà dit il faut un miracle!... donc on aimerais bien être présents avec lui dans ses derniers moments, sinon je vis ma vie avec une grande tristesse j'ai 3 enfants et j'aime pas les faires transmettre ma peine bonne chance à toi aussi et soyez sure que même si elle ne vous parle plus ou ne vous vois plus bien elle est consciente de vous et de votre père et c'est bien pour elle je suis de tout coeur avec toi et je sais de quoi tu penses
zazou74- 26 juin 2009 à 18:19
bonjour moi ce ma maman qui a70 ans quii est sur la fin d un cancer du coon dont avant cancer des ovaires puis du peritoine aintenant cela s est generalise je viens de apprendre aujourdui elle sous morfine depui 6 mois ne mange plus moi je suis loin 650 km de son domicie j ai du mal a assumer j y pense tous le temps mais elle veut mourir che elle je suis de tout avec ses personnes qui ont cette meme maladie et qui souffre je pense fort aeux et courage
Réponse
+1
moins plus
bonsoir pour commencer je suis désoler de ce qui t'arrive perso ma sœur a été diagnostiquer il y as 8 mois d'un cancer métastaser ca as commencer au poumon puis au cerveau et puis la colonne vertébral et aujourd'hui les médecins nous on dit qu'il ne lui rester que quelques jours malgré la chimio la radiothérapie etc elle as ete diagnostiquer trop tard j'espere vraiment que pour toi ca sera diffèrent bon courage

Réponse
+1
moins plus
NON JE SUIS DESOLER MAIS VOUS ALLER DEVOIR FAIRE DE LA CHIMIO COMME MON PERE EST SA NE SERRE A RIEN SA RISQUE D ALLER JUSTE UN PEUX MIEUX OU MEME PIRE

Réponse
+1
moins plus
bien jai ma couzine ki vien recement de décéer d'un cancer génralisé les chance me semble maigre voire nul.

Réponse
+0
moins plus
à toi aussi je te souhaite toute mes condoléances, mais bon, je m'y préparais depuis 1 mois et je me dis que là où elle est elle ne souffre plus mais je suis sûre qu'elle veille sur nous de là où elle puisse être et je sais qu'elle a connu mes enfants, qu'elle a bien profité d'eux, elle les a vu grandir, car j'ai un frère qui a 3 enfants qui habitent pas loin a 15 min,de route et elle voyait ses enfants 2 ou 3 fois par an, mes enfants aussi ont connu leur super mamie.c'est le mektoub, on peut rien y faire et c'est une sale maladie.
C'est très dur mais je pense à mon père, et je dois prendre soin de lui, j'ai 4enfants, je dois m'occuper d'eux et rester solide.Mais je serais toujours présente ici.Si tu veux et si tu as une adresse msn on peut se l'échanger.
A plus tard et gros bisous et courage à toi aussi.

Réponse
+0
moins plus
Bonjour,

Tout d'abord, je souhaite bon courage à toutes les personnes touchées par la maladie ou qui on dans leur entourage une personne malade.

J'espère pouvoir redonner un peu d'espoir en vous disant ceci:

J'ai une voisine qu'il y a trois ans à été diagnostiquée avec un cancer du sein... après plusieurs chimios et une ablation du sein, les médecins se sont aperçue qu'en fait elle souffrait d'un cancer généralisé d'un type très difficile à déceler.

Elle est donc repartie chimio. Je ne connais pas tous les détails de son rétablissement, ce que je sais c'est qu'aujourd'hui elle est guérie. Bien sur il y a des séquelles que le temps n'effacera jamais mais elle se remet et pense même à faire de la chirurgie pour son sein... elle dit qu'elle est encore trop faible et que son corps la rebute encore trop pour repasser sur la table d'opération tout de suite mais elle y pense. Elle à 39 ans.

J'espère que vous aussi garderez espoir parce que le moral est très important et le soutien des proches également.

Réponse
+0
moins plus
bonjour je suis désolé pour toi mais je sais que le fois est une organe qui se regénaire et qu'a l'hopital Chalemoine il opère le fois il peuvent enlever le 3/4 et d'ici un an il est redevenu au complet.Pour se qui est des rein il peuvent aussi opérer mais si'il peuve opérer le poumon droit tu as dde bonne chance de t'en sortir mais si le poumon n'est pas opérable tu recevera de la chimio pour avoir plus de temps .
Ma belle soeur a un cancer du poumon gauche et sa ne s'opère pas il lui donne de la chimio pour qu'elle puisse vivre un an si non elle aurait trois mois mais le poumon gauche tu as de bonne chance d'être opérer car tu n'a pas deux ovéole c'est le gauche qui les a.
Bonne chance et prend courage je vais prier pour toi et ta famille tiens moi au courrant car je ne sais pas si tu es croyant mais Dieu fait encore des miracles en 2010 Bonne chance

Ce document intitulé « Cancer generalisé » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.