Surdose de paracétamol(Dafalgan), Risque ? [Fermé]

geoffreyvp - 25 avril 2013 à 16:11 - Dernière réponse : joraline 27999 Messages postés dimanche 6 mai 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 10 janvier 2018 Dernière intervention
- 8 avril 2015 à 13:58
Bonjour a tous,
voila une amie a moi m'a avoué, quelques minutes après, avoir ingéré 8 grammes de Dafalgan.
Je l'ai directement fait vomir pour essayer de contrer le probleme, faire recracher ses comprimés (Elle y est arrivé apparemment 1/4h après l'absorption de ses comprimés).

J'aimerais savoir si il y a un véritable risque suite a cela, sachant que ca s'est produit il y a 24h , et que il n'y a pas eu de véritable effets indésirables ?
Je serais tenté d'aller faire une prise de sang avec elle , mais je ne sais pas si l'utilité y serait.

Merci beaucoup de vos prochaines réponses, et je suis ouvert aux conseils.
Geoffreyvp
Afficher la suite 

8 réponses

geoffreyvp - 25 avril 2013 à 16:55
+10
Utile
2
Merci pour ces infos , mais j'ai deja trouvé toutes ces infos.
Ma question est plutot si le fait d'avoir vomis dans les 15 minutes pourrait contrer les effets secondaires risqués ?

Personnellement , je ne crois pas que elle aura un quelconque probleme, mais on est jamais trop sur
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Publi-information
Ben tu sais dans les situations comme cela, tu appelles le centre anti poison, ils te renseignent...
Je vais chercher le numéro , merci du conseil (étant encore mineur, on va dire que j'ai pas l'experience de ses situations)
Dontrata_94 3 Messages postés mercredi 8 avril 2015Date d'inscription 8 avril 2015 Dernière intervention - 8 avril 2015 à 13:55
+4
Utile
1
Bonjour à toutes et à tous,

Tout d'abord je voudrais vous informer que je suis un jeûne homme de 20 ans. Je dois vous avouer que je n'ai jamais pensé qu'un jour je m'inscrirais sur un forum concernant la sante et que je demanderais des informations en rapport avec le médicaments paracetamol. Bon, bref, je vais vous expliquer ma situation...


En ce moment je ressens de fort maux de tête et on m'a conseiller de prendre du paracetamol, mais au fait apres avoir fais quelque petite recherche sur internet pour m'informer a propos de ce medicaments, j'ai pu lire que au fait qu'en cas de surdosage, c'est à dire plus que 4g par jour ca pouvait etre dangereux. Moi ca fait 5 jour d'affilée que je prends 8 à 10g de paracetamol par jour. Pouvez vous me conseiller que dois je faire, car la je commence panique. Si jamais je n'ai aucun symptome comme des nausée ou des vomissements, rien du tout.

Merci.
Publi-information
joraline 27999 Messages postés dimanche 6 mai 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 10 janvier 2018 Dernière intervention - 8 avril 2015 à 13:58
Bonjour,

Merci de créer une discussion concernant ton problème personnel plutôt qu'empiéter dans une discussion ne te concernant pas directement.

Celle ci date de 2013 et va se fermer.
Utilisateur anonyme - 25 avril 2013 à 16:53
Je suis désolée pour ce lien qui ne fonctionne pas.

Merci DCI et excuse à geoffreyvp.
DCI 62460 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 10 janvier 2018 Dernière intervention - 25 avril 2013 à 16:49
+3
Utile
Bonjour,

RAF, ton lien ne fonctionne pas...

Pour info (extrait du Vidal)

Surdosage Dafalgan

=> Symptômes :
Nausées, vomissements, anorexie, pâleur, douleurs abdominales, apparaissant généralement dans les 24 premières heures.
Un surdosage, à partir de 10 g de paracétamol en une seule prise chez l'adulte et 150 mg/kg de poids corporel en une seule prise chez l'enfant, provoque une cytolyse hépatique susceptible d'aboutir à une nécrose complète et irréversible, se traduisant par une insuffisance hépatocellulaire, une acidose métabolique, une encéphalopathie pouvant aller jusqu'au coma et à la mort.
Simultanément, on observe une augmentation des transaminases hépatiques, de la lacticodéshydrogénase, de la bilirubine et une diminution du taux de prothrombine pouvant apparaître 12 à 48 heures après l'ingestion.

Conduite d'urgence :

Transfert immédiat en milieu hospitalier.
Prélever un tube de sang pour faire le dosage plasmatique initial de paracétamol.
Évacuation rapide du produit ingéré, par lavage gastrique.
Le traitement du surdosage comprend classiquement l'administration, aussi précoce que possible, de l'antidote N-acétylcystéine par voie IV ou voie orale, si possible avant la 10e heure.
Publi-information