Posez votre question Signaler

Allergie aux sulfites [Résolu/Fermé]

pascalou - Dernière réponse le 6 oct. 2009 à 06:45
Bonjour, après avoir fait plusieurs tests chez une allergologues, il s'avère que je suis allergique aux sulfites. Je me suis déjà fait opéré il y a 12 ans pour une polypose nasale qui a failli mal tourner, jusqu'à ces jours-ci personne n'a été capable de déceler cette allergie malgré tous les médecins que je suis allé voir et je ne veux pas retourner sur le billard pour me faire enlever une polypose car je suis en pleine crise actuellement.
Si vous êtes dans ce cas, avez vous trouvé un traitement qui fasse que ces réactions soient moins violentes.
Merci.
Lire la suite 
Réponse
+31
moins plus
Bonjour,

Bienvenue dans ce calvaire que personne ne connait si ce n'est ceux qui en souffrent.

Je suis moi même allergique aux sulfites, c'est mon allergologue qui a trouvé le pourquoi de comment avec des analyses de sang (j'ai eu la "chance" de tomber sur elle car elle souffre de la même chose) Il n'y a aucun traitement possible ni aucune désensibilisation possible.

Pour ma part c'est une vraie galère, j'ai du mal à trier mes aliments car on en retrouve partout, et les conservateurs en question ne sont pas toujours bien indiqués sur les produits !

Le pire étant pour moi la consommation d'alcools, je ne bois plus jamais rien, le dernier demi verre de vin rouge m'ayant occasionné un oedème de Quincke. Alors attention de pas faire n'importe quoi pour se "tester" comme j'ai pu le lire...

Voici une liste qu'un allergologue pourra te fournir, attention on retrouve des sulfites dans les aliments, les médicaments, les alcools, etc

Sulfites / métabisulfites : E220 à E228 (Europe)
Autres noms utilisés pour les sulfites : Acide sulfureux, agents de sulfitage, Bisulfite de potassium, métabisulfite, sulfite, Bisulfite de sodium, dithionite, Dioxyde de soufre

Liste non exhaustive des aliments et boissons pouvant contenir des sulfites :

- Bière, cidre, vins (alcoolisés ou non)
- céréales, semoule de mais, fécule de maïs, craquelins, muesli
- charcuteries
- condiments (moutarde (oui je confirme), cornichons, ketchup, etc.)
- féculents
- fines herbes séchées, épices, thé
- fruits confits, cristallisés
- fruits et légumes en conserve ou congelés
- fruits et légumes séchés
- confitures, gélatines, sirops aux fruits, marmelades, mélasse, pectine
- grignotines (bonbons, chocolat, barres aux fruits, croustilles...)
- jus / concentrés de citron ou lime
- jus de fruits ou légumes
- poissons (crustacés, mollusques...) --> mon allergologue m'a expliqué qu'ils en mettaient dans la glace ou ils posent le poisson frais
- Pommes de terre, frites congelées, déshydratées, en purée, pelées, pré coupées...
- produits à base de soja
- produits de boulangerie (biscuits, pains, gâteaux, gaufres)
- raisins frais, laitue
- sirops de sucre
- vinaigre, vinaigre de vin, moutarde
- vinaigrettes, jus de viande, guacamole, sauces, soupes, mélanges à soupe

ATTENTION
Énormément de médicaments et solutions anesthésiantes etc contiennent des sulfites ! Tu peux obtenir les listes complètes auprès des chu

J'ai pu observer personnellement que les produits les plus agressifs sur mon organisme sont les vins, vinaigre, cornichons, moutarde, certains yaourt 0% contenant des fruits, les céréales, les épices, le thé, certains jus de fruits, la purée, les fruits et légumes séchés (pruneaux etc)...et bien d'autres !

Ne fais pas l'apprenti sorcier, seul un bilan sanguin et un bon allergologue permettra de savoir si tu es allergique ou non.

Perso cela m'occasionne selon mes abus ou non : oedèmes, brulures d'estomac violentes, diarrhées, nausées (avec ou sans vomissements) j'ai aussi pu constater pas mal de migraines et par moment de l'asthme. Sympa quoi au quotidien ;-) pas une semaine sans être malade, fut un temps c'était quotidien.

Voilà j'espère t'avoir aidé un peu mais celui qui répondra le mieux à tes questions sera un bon allergologue.
Je te souhaite bon courage, et ne t'amuse pas avec le vin, j'en ai fait la douloureuse expérience !

A bientôt.

Pour plus d'informations sur l'intolérance ou l'allergie aux sulfites : http://sante-medecine.commentcamarche.net/...

clere- 8 oct. 2008 à 21:00
oh non, ne t'inquiète pas, je ne ferai pas de test toute seule. j'en fais bien assez sans le faire exprès. je suis très souvent patraque. avec le pain et aussi aujourd'hui peut-être avec des dattes bio sous vide. je dis peut-être car si je mange une petite quantité d'une chose dont je n'ai pas l'habitude, j'ai seulement des doutes. j'en avais acheté une fois dans un marché à Marseille en vrac et je les avais bien supportées. il parait que c'est le seul fruit sec qui ne serait pas traité aux sulfites.
je suis allée voir mon homéo hier et il n'est pas trop chaud pour des anti-histaminiques. il préfère me donner des médicaments homéo pour traiter mon terrain trop réactif. après, je retournerai voir l'allergoloque. tu parles de tests sanguins. j'aimerais que tu m'en dises un peu plus. j'ai entendu parler de tests qu'on colle dans le dos et de provocations avec des doses de sulfites au chu d'Angers. donc, ton test est différent et sûrement moins dangereux.
je connaissais cette liste, trouvée sur internet, mais elle est loin d'être complète. je vais beaucoup mieux, mais bizarrement plus on enlève de choses avec sulfites, plus on a de réactions. pour le moment, c'est surtout mon nez qui se pince et se bouche, mes gencives ( tout gonfle) et aussi des douleurs a certaines articulations. ça fait une inflammation. mais je suis moins fatiguée. je crois que quand j'aurai réglé le problème du pain, farine ou levure ou les deux??? ça ira assez bien. sauf qu'il faut toujours cuisiner et que ce n'est pas trop facile de voyager, sauf en inde. si tu veux qu'on se dise le nom des produits qu'on a trouvés qui sont clean pour nous. en tous les cas, merci pour ton grand mail. bonne soirée.
p.s.: j'ai été très déçue par les allergologues. pourtant cette fois-ci, j'avais choisi un type qui est président d'une assoc qui dit prendre en charge l'ensemble des problèmes qu'on peut rencontrer. tests, aliments. et je n'ai rien trouvé d'intéressant. il m'a fait pour 230 euros de tests, tous négatifs et malgré la grande liste de plaintes de ma part, m'a renvoyé chez moi avec seulement un anti-histaminique. l'avant-dernier allergologue m'avait prescrit du magnesium, pensant que j'avais de la spasmophilie. je pense quand même que pas tout le monde a ce genre de chose, il faut être surement très sensible même à l'intérieur. mais ce ne sont pas des problèmes fantômes.
Publi-information
Réponse
+26
moins plus
Polyposes/rhinites/réactions asthmatiformes + intolérance aux sulfites et/ou aspirine = maladie de Widal

Réponse
+19
moins plus
Je souffre d'allergies chimiques et,entre autres,d'allergie aux sulfites.Je parle bien d'allergie et non d'intolérence.
Il faut faire la différence:
-l'intolérence est une maladie quantitative:tout dépend de la quantité absorbée,
-l'allergie est une maladie auto-immune pouvant entraîner la mort (choc anaphylactique).Une seule molécule
suffit à déclencher la crise.(encyclopédie Quillet).
La permission accordée par la Commission Européenne de ne pas mentionnée la présence de sulfites dans les
aliments si leur taux est inférieur à 10mg par kilo ou litre,convient au premier groupe,mais est complétement
néfaste au second.On ne sait jamais si l'aliment que l'on avale en contient.Pour imposer le respect dû aux
malades,il faudrait être très organisé pour la faire abolir.Aussi j'ai fini par ne plus me plaindre au "corps médical"
dont je n'ai rien à attendre(expérience personnelle),et depuis 2005 j'écris aux fabricants alimentaires ou médicaux
pour leur demander si je peux consommer leurs produits sans problème pour moi.
Ce fut une démarche payante,et,à condition de bien respecter les interdits,je vis CHEZ MOI,sans crise.
J'ai constitué deux listes:un classeur noir pour les aliments interdits,un classeur blanc pour ceux autorisés.
Je pourrais vous en faire bénéficier mais je ne sais pas si j'ai le droit de mentionner le nom des aliments,et de
leurs fabricants sur Internet.
En suivant ce mode de vie alimentaire,mais valable aussi pour les médicaments et les produits d'hygiéne,j'ai vu
mes réactions allergiques disparaître.A savoir:
-visage enflé,plein de plaques rouges qui démangent comme d'énormes piqûres de moustiques,je suis défigurée
et rien ne me calme,même pas la cortisone
-éternuements,yeux qui pleurent que les anti-hitaminiques ne calment pas
-oesophagites,troubles intestinaux,et pour finir un énorme prurit à l'anus!!!!
Dans le cas du vin c'est dans les 5 à 10 minutes que le phénomène se déclenche très violemment.
Je tiens de mon allergologue que cette allergie n'est pas une allergie cutanée de contact,mais une allergie par
voie orale.Donc pas de tests possibles et sans cette preuve elle est facilement contestée.Les fameux tests sous
perfusion sont des placebos.Ils ne prendraient pas ce risque.
Comme il faudrait rentrer à l' hôpital plusieurs jours pour faire un test"sur le vif",cette allergie a été mise dans
les "maladies orphelines" car cela coûterait trop cher.Pas rentable.
Comme je vous l'ai déjà dit ,chez moi je vis bien,mais au-dehors cela devient un cauchemar,même dans la
famille ou chez les amis.Certains sont vexés croyant que c'est une critique pour leur propre alimentation,d'autres
se sont éloignés de moi(trop contraignant) Résultat:on m'évite.Je ne suis pas l'invitée mais l'évitée.
Je suis retraitée et je me retrouve très seule et très isolée à cause de cette allergie
Voilà donc mon plus gros problème aujourd'hui:solitude et isolement

Mais nous en reparlerons si vous le voulez-bien.Pour aujourd'hui c'est assez!!!!!! A+

clere- 18 sept. 2009 à 13:11
je vous comprends, moi aussi, je me sens très seule et un peu désespérée. même en famille, c'est dur d'expliquer ce qu'on ressent.
je suis allée faire ces tests sulfites a l'hôpital ste marguerite à marseille. je pense vraiment qu'ils utilisent les produits et non un placebo. ça n'aurait aucun sens autrement. à part estimer que les patients sont tous fous et les confondre.
je n'ai pas de problème avec les sulfites. du coup, je bois de temps en temps un peu de vin rouge. avant comme je n'en buvais que quand j étais invitée, je ne savais pas ce qui me faisait mal parmi toute la nourriture. il y a tellement de possibilités avec les conservateurs.
je vis assez bien avec une nourriture très basique. mais de temps en temps, je dérape et les ennuis commencent (petites crises de boulimie qui s'expliquent très bien) et puis aussi en déplacement. sauf en inde où je trouve de la nourriture non transformée.
il y a deux ans, j'allais très mal, problèmes de douleurs inflammatoires, mains, hanches, dos, cervicales, pieds. aussi les gencives, difficulté à respirer, plus des aphtes. sans prendre de médicaments, aujourd'hui, je vais beaucoup mieux. mais je ne peux pas dire que les médecins m'ont aidés. j'étais persuadée qu il fallait que j'enlève la cause. en achetant ma nourriture très localement, en discutant avec les producteurs, en achetant souvent bio, j'ai bien avancé. de temps en temps, je fais une cure de curcuma et scrofulaire, sous forme de sirop épais qu on trouve en pharmacie, c'est un très bon anti-inflammatoire.
il faudrait être chimiste pour comprendre ce qui nous agresse..
ComaPaca- 6 oct. 2009 à 06:45
CLERE votre témoignage est intéressant,

comme tous ici, atteints par des maladies de civilisation, inflammatoires, Fernand Widal, asthme allergique, allergies diverses simples ou croisées, fibromyalgies, arthrites, gastrites, colites, ....bronchites, ... avez vous après vos recherches personnelles ou à l'aide de soignants, comme pour moi, un pneumologue m'a mise sur la piste de l'allergie aux sulfites, et un autre médecin m'a conseillé le régime hypotoxique, sans gluten, également, oui, c'est un challenge !!!!

et cela fait réfléchir aux mauvaises pratiques agricoles et agro-alimentaires quasi quinquagénaire dont nous sommes les "héritiers", malheureux
pour ne pas dire le mot victime,

ce régime on l'appelle également régime ancestral, ou régime anti-asthmatique, ou régime anti-cancer

(aide réelle pour éviter les rechutes lors des rémissions),
Réponse
+8
moins plus
Polyposes/rhinites/réactions asthmatiformes + intolérance aux sulfites et/ou aspirine = maladie de Widal. Incurable (s'aggrave même avec l'âge) mais aténuable avec régime d'éviction (sans sulfites), lavage nasal régulier et spray à la cortisone type Flixonase.

H- 12 avril 2009 à 17:54
Bonjour,
Je viens de lire les messages de tous
Je suis dans le même cas, polypes allergie : sulfite, aspirine, exéma, opération naso sinusienne.
Bref un Fernand Widal
Par contre je n'avais pas remarqué le lien entre les gencives et l'allèrgie, effectivement j'ai également des gonflements.
Pour ma part dans les soins, je fais également un peu de course à pied, j'ai remarqué que çà me soulage pas mal les sinus. (loin des pots d'échappements).
clere- 22 avril 2009 à 12:57
du nouveau depuis la dernière fois. j'ai trouvé des tests sulfites à faire à marseille à l'hôpital saint-marguerite. mais malheureusement, ils m'avaient donné un rendez-vous début avril avec le mauvais service. donc, attente de nouveau jusqu'à fin mai. l'allergologue que j'ai rencontré ne m'a pas trop bien traitée. elle pense que j'ai une idée fixe, que les intolérances aux sulfites sont tellement rares...je n'étais pas très contente. j'espère que ça se passera mieux avec la prochaine.
je me suis posée la question sur la polypose. j'ai les sinus qui enflent, mais pas tout le temps. donc le nez souvent bouché. quand on a des polypes, c'est constant ? merci de me répondre.
encore une question, comment a t on détecté votre allergie aux sulfites,( question pour tout le monde qui lira ce mail).
Pacht 33Messages postés mardi 6 mars 2007Date d'inscription 20 juillet 2015 Dernière intervention - 4 mai 2009 à 19:12
Pour répondre à ta question Clere

Ma meilleure amie lit dans un magazine que l'allergie aux vins peut-être dangereuse, donc elle me dit moi je serais de toi j'irai voir qqun...
Ni une ni deux, je vais chez une allergologue et la en discutant avec elle me fait un premier diagnostic, elle est persuadée que j'ai une intolérance aux sulfite.
Elle me fait prise de sang et tests cutanés dans le dos..
Et la je ressors avec une panoplie d'allergie Sulfites, Benzoates, Tomates, Noisettes et j'en passe! Plus la Tartrazine qui est un colorant....
Et je lui ai demandé comment faire pour ne plus avoir ça, elle me dit que je dois éviter de consommer ces produits ou du moins en petite quantité.. depuis ce jour 9 Novembre 2007 je ne consomme plus ces produits mais j'avais déjà au début évité certains aliments comme les crustacés etc....
Aussi, elle m'a déjà annoncé que dans 2 ans donc cette année je pouvais déclencher des allergies aux métaux etc...
Alors je ne vous dis pas. C'est devenu une vraie plaie pour moi de manger et pour les autres de me faire à manger.
Je ne vais que dans les endroits ou l'on fait des grillades! Car je n'ai pas trop confiance aux gens... tellement peur d'être malade. Car quand je suis malade, je le suis pendant une semaine!!! Quand tu es étudiant ca passe mais quand tu travaille et bien c'est pas génial je ne peux pas me permettre ca!
Voilà un peu le topo
--


Pacht -----> Laëtitia


Excusez moi pour les fautes! :-)
Réponse
+5
moins plus
salut
si tu est allergiques aux sulfites le seul moyen de ne plus etre malade est de ne plus consommer aucun aliments qui en contient et la c'est dur j'y suis moi meme obligé

Réponse
+3
moins plus
me suis faitoperer d´une polypose il y a 10 ans les polypes sont revenus avec perte de l´odorat il n´y a qu´une solution pour regler se probleme traitement de 5 jours de solupred 3 cachets le matin (cortisone) l´odorat revient les polypes disparaissent traitement pouvant etre effectue 3 ou 4 fois par an sans consequences particulieres ceci avec l´aval de mon medecin de cure a challes les eaux

Réponse
+3
moins plus
Je crois aussi associer une intolérance aux sulfites. Je souffre de fybromyalgie et je me demande si ce n'est pas partiellement relié. Cette semaine j'ai passé presque toutes mes soirées au travail ou enfin, partiellement. Par contre j'ai eu moins de douleurs articulaires et d'enflures de toutes sortes. Hier c'était un petit samedi resto avec apéro et bonne bouteille de rouge au souper. Je me suis levée ce matin avec toutes mes douleurs aux articulations, les mains très enflées, le bas du dos qui me faisait terriblement mal, le nez bouché. Je me demande si ce n'est pas relié. J'ai fait l'association en me rappelant que sur la bouteille hier j'avais lu que ce vin contenait beaucoup de sulfites. Je n'ai pas eu mal de la semaine n'ayant bu aucun alcool (apéro, verre de vin au souper quotidien) et ce matin.... bang, tout est de retour incluant la migraine. Quelqu'un aurait-il fait cette association fybro-sulfites avant moi?
Merci

Réponse
+3
moins plus
NONORE53, les allergies et intolérances touchent le système digestif, respiratoire, gravement,
évite de te faire manipuler par ces allergologues "à la noix de charlatan", ils contribuent rarement à la prévention des allergies, c'est pas leur but évidemment, s'il n'y a plus d'allergiques, ils n'ont plus de taf, sérieusement,

En cuisine ,en boulangerie, patisserie, minoterie, cimenterie, et autres endroits saturés de C.O.V, poussières, micro particules chimiques nocives, spores, (champignons) moisissures autrement dit, et autres élément organiques, allergènes comme les déjections d'acariens, de blattes, de pigeons, etc.... il n'est rare de se retrouver fatigué,
allergique à plusieurs allergènes voire malade sans le soupçonner, l'alimentation,moderne industrielle (additifs, conservateurs , graisses trans,et autres addiftifs chimiques, pesticides, ), la liste est hélas trop longue, (mercure, cadmnium, hormones, et autres joyeusetés dans la chaîne alimentaire) ne peuvent que nous affaiblir, à l'extérieur pollution à l'ozone, aux fumées de combustion diverses, (tabagisme passif) très toxique, oui, je dis bien, la fumée tabagique est plus toxique que vous l'imaginez en général, C.O.V. de produits ménagers industriels, sprays, particulièrement, parfums de synthèse très utilisé en France,nous agressent insidieusement et surement,
DONC, en résumé, du BON SENS, pour renforcer votre système immunitaire, bonne alimentation saine de saison, de l'agriculture raisonnée ou biologique, éviter les médicaments et vaccins inutiles, pathogènes,
à chaque problème de santé , une bonne prise en charge globale , éviction des allergènes, repos, diététique, cures climatiques, ou thermales également, réhabilitation respiratoire ou cardiaque, prévention du diabète,
du cancer, etc...
trop long à lire?? mais non, comme vous voulez, c'est à peu près l'essentiel, éviter les aggravations c'est encore plus important, parce que se retrouver avec de graves problèmes de santé tels que des maladies allergiques c'est
encore plus long à supporter , et même trop souvent fatal,

des milliers de décès par an,

Reposez- vous, soignez -vous, mettez -vous au vert, )à l'air pur des montagnes, .....au sport

Réponse
+2
moins plus
vous dites que vous avez fait des tests pour les sulfites. je croyais que ce n était pas possible. si vous pouviez me répondre...je vous en remercie d'avance. je voudrais aussi savoir si les anti-histaminiques sont efficaces pour ce type d intolérance..

marc49- 28 sept. 2008 à 10:04
les sulfites sont contenus dans pratiquement tout ce qui est en conserve mais n´amene que peu d´inconveniant
par contre dans les boissons alcoolisees il suffit pour mon cas de boire deux bieres ou vin blanc le plus souvent et cela declenche une rhinite ecoulement purulent nz bouche cela provoque chez moi une perte de l´odorat pendant 2 a trois jours parfois suis oblige de prendre du solupred pour recuperer en fait les anti hystaminique n´ónt aucun effet sur se probleme enfin sur moi la meilleure facon en fait de savoir si vous etes allergiques aux sulfites est de boire deux verres de vin blans ou champ si vous avez une reaction inflammatoire c´est que vous y etes allergique par commodite j prends matin et soir deux gouttes de nasonex ou rhinocort dans chaque narine il faut savoir que ses problemes sont souvent lies a des polypes suis deja opere mais il y a deja une repousse le mieux faire une fois par an une cure challes les eaux ou aix les bainscela soulage tres bien
au plaisir
caramel amer 1Messages postés samedi 29 août 2009Date d'inscription 29 août 2009 Dernière intervention - 29 août 2009 à 12:15
peux-tu lire toi aussi le message de "caramel amer" du 27 aôut,n°41.Merci.A+ de te lire
Réponse
+2
moins plus
Bonjour

et bien je me joins à vous... je suis allergique aux sulfites mais également Benzoate! Be oui pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer!!!!
Pour ma part je n'OSE plus rien manger de peur d'avoir des effets (Nausées, vomissement, diarhées, déglutition difficile, gonflement au niveau du visage et rhinite) c'est pas mal je trouve

J'ai rendez vous prochainement avec une spécialiste en nutrition elle a déjà guérri une personne qui était allergique aux différentes protéines. Je croise les doigts...mais j'avoue que si y a pas de solutions je vais être deçue...

Je ne consomme plus les produits contenant du sulfite mais également du benzoate... suis très malade avec la tomate, les crustacés, les oignons etc.... Pas évident quand je suis invitée à diner chez les gens!!!! d'ailleurs j'évite.

Si jamais c'est positif et bien je viens vous dire quoi!!! avec des détails

Bisous à vous et j'espère vivement que l'on trouvera une solution!!!!

defrost999- 6 mai 2009 à 04:23
Moi je suis intolérant aux sulfites et j'aimerais connaitre à vous tous qu'ils le sont aussi vos symptômes et aussi combien de temps qu'il commence après l'ingestion de l'aliment coupable .
Pour ma part, cela fait depuis janvier 2008. Cela a commencé avec le vin, migraine intense avec nausée et vomissement. Les symptômes débutaient 4 à 6 heures après l'ingestion. Au début, cela durait que 1 à 3 heures selon la sévérité. Plus tard dans l'année, une gorgée de vin suffisait à être néfaste . J'ai donc arrêter la consommation de vin. En cours de l'année 2008, mon intolérance c'est aggravé, bières, gâteaux, desserts, biscuits, pâtisseries, sauce en cannes ou en sachet. Maintenant tout ce qui contient la moindre traces de sulfites ou un de ses dérivés me donne les symptômes décris. Ma dernière intolérance remonte à quelques jours et mes symptômes ont durés presque 2 jours. C'est vraiment rendu fou fou fou !

Si quelqu'un, quelque part connait la solution miracle !

À noter que je n'ai pas d'autres problèmes de santé quelconque si ce n'est que quelques fois, j'ai des petits blocages oesophagiens lors des mes premières bouchées d'un repas.

Bonne chance à tous
clere- 6 mai 2009 à 14:18
contrairement à vous, je ne bois jamais, donc pour arriver aux sulfites, j'ai bien bataillé. pour le moment, je n'ai aucune preuve que c'est ça. mais je ne peux plus manger ce qui visiblement en contient. je le sens peut-être 20 mns après. les sinus qui gonflent. des douleurs aux tendons, cou, pouces, pieds (je pensais articulations et puis je pense que c'est plus les tendons. je ressens comme une crise de goutte), ou plus grave,l'impression de mal respirer, la poitrine serrée, les battements du coeur qu'on ressent jusqu'au bout des doigts... au début, il y longtemps, je n'avais que de l'urticaire et de l'eczéma. en faisant très attention à ma nourriture, je vais à peu près bien. je mange mon pain, mon levain. celui du boulanger me faisait gonfler les sinus. beaucoup de nourriture ramassée dans la campagne, asperges, poireaux, brocolis sauvages me permettent de tester. les amandes non traitées, que je ne peux pas manger même bio. j'achète mon lait de chèvre dans une ferme bio. hier, j'ai mangé des olives noires, de très bonne qualité et je suis malade. sinus, surtout le droit, douleur à l'oeil, cou raide et toujours en cas de problème, une grande fatigue. je supporte les bananes bio cuites. pas complétement les oranges et kiwis. mais en attendant les fruits de saisons, pas le choix. si vous avez des idées...
si je peux vous aider, je le ferai avec plaisir. j'ai beaucoup avancé en allant en inde ( huit fois) car là-bas, j'ai très peu de problèmes., mais quand je rentrais j'avais une énorme fatigue et des vertiges pendant trois semaines.
munapi defrost999 - 23 mai 2009 à 17:00
Je confirme tes symptômes; lorsque je buvais du vin, un processus progressif se mettait en route : douleurs dans la nuque, mal de tête modéré, écoulements nasaux, mal de tête sévère avec douleurs autour des yeux, nausées, vomissements. Le moindre mouvement du corps provoque des lancements dans la tête tout à fait insupportables.
Je confirme le délais de 4 à 6 heures pour arriver aux vomissements; quelques heures de la nuit permettent alors de retrouver une relative quiétude.
Cela fait 20 ans que j'ai ces symptômes de façon rare (après avoir bu du vin, mais pas chaque fois que j'en buvais à l'époque) puis de plus en plus régulière, mais il n'y a que quelques années que je vise avec quasi-certitude les sulfites. Au départ, on pense qu'on réagit un peu trop au vin, mais quand les mêmes symptômes apparaissent sans le vin, on se dit que ça vient d'autre chose... Les raisins secs peut-être, mais ils ne sont pas tous traités aux sulfites (on peut les reconnaître à l'œil nu)... alors on avance à tâton !

J'ai trouvé que les médecins à qui j'en parlais ne prenaient jamais la chose très au sérieux. Maintenant, quand j'ai eu une crise, je vais voir mon ostéopathe "viscéral" qui par ses manipulations me remet un peu mieux sur pied que si je ne faisais rien. Il me dit travailler surtout à la jonction ileo-caecale (?) pour "éliminer les toxines".

Depuis qu'il est imposé de faire figurer la présence de sulfites sur les emballages (à partir d'une certaine quantité) je fais plus attention, mais je suis certain que tous les aliments sulfités ne sont pas étiquetés ainsi.
Lorsque je buvais du vin, l'effet était assez rapide, mais je pense que l'on peut accumuler des plus petites doses et ne ressentir les effets ultimes que plus tard, sous l'effet d'une dose "minime".
Je craignais une crise (vomissements) depuis le week-end dernier car je ressentais des raideurs dans la nuque (sensations proches du torticoli) et elle est arrivée ce jeudi. Je ressens toujours les douleurs et j'espère que mon prochain rendez-vous ostéopathe me fera le plus grand bien !

Je terminerai en parlant de l'effet social du problème qui me freine dans certaines de mes sorties de peur d'ingérer "à l'insu de mon plein gré" des sulfites et d'en connaître les conséquences décrites !
defrost999- 25 mai 2009 à 00:19
Merci pour ta réponse !
clere munapi - 1 juin 2009 à 18:44
juste une petite question...j'adore les raisins secs. mais comment tu fais pour savoir s'ils sont traités aux sulfites?
tu as l'air de dire que c'est évident. moi, je trouve que c'est évident que tout est traité. de toutes façons, ce sont des raisins et ils contiennent naturellement des sulfites. en plus.
Réponse
+1
moins plus
Bonjour,
Je suis moi aussi sujet au probleme de polype.J'ai subi une intervention il y a maintenant 2ans qui ma reduit les problemes mais je suis toujours contraint de prendre moi aussi un traitement a base de solupred pendant 5jours (maxi) et ceux deux fois par an.(mon orl ne veut pas plus de 2fois par an)
Le reste de l'année je suis censé prendre tous les matins du nasacort (goute pour le nez) qui doivent normalemant donner le meme resultat que le solupred mais de maniere locale donc moins risqué.en effet solupred et nasacort sont tous deux des corticoides.
Ce n'est que dernierement en indiquant a mon orl que la consomation d'alcool meme tres limité me provoquait instantanement une crise d'ecoulement nasale,qu'il m'a indiqué que cela pouvait provenir de la presence de sulfites dans l'alcool.
J'ai rdv cette semaine chez un allergologue pour faire des tests dont celui aux sulfites.
Je croise les doigts pour que ca ne soit pas ca car apres recherche il s'avere que les sulfites sont present dans une quantite de produits alimentaires vraiment consequente.
Je vous donnerais les resultats.

caramel amer- 29 août 2009 à 11:45
peux-tu lire "caramel amer" du 27 aôut 2009,n°41.A+,merci
Réponse
+1
moins plus
merci marc pour cette réponse rapide. j'ai fait plein de tests en juillet, tous négatifs, mais pas celui-la. comme, plus haut, on parle de tests pour les sulfites, je voulais savoir s'ils existaient vraiment ou si c'était juste des tests de provocation. je suis sure a 99% d'avoir ce problème, malheureusement. mais mon allergologue ne m'en a pas parlé, alors que les canadiens le placent en bonne position dans leur liste.
je n'ai pas les mêmes réactions que vous. pour ma part, j'ai les muqueuses qui gonflent mais pas de polypes: le nez, les gencives, la langue qui se fissure, des aphtes, les oreilles qui se bouchent...plus bien d autres problèmes encore...urticaire, eczéma...commencé il y a presque 20 ans.
vous parlez des conserves, mais il y a des sulfites dans beaucoup de choses. le vin, ce n'est pas mon plus gros soucis car j'en bois très rarement, mais je ne peux pas boire de bière. plutôt tout le reste. même des légumes qui en contiennent naturellement, comme les betteraves rouges, le raisin et la laitue. je viens de passer 9 mois a écrire tout ce que je mangeais et buvais et j'ai découvert une liste impressionnante. j'ai été obligée de faire ce travail car je commençais à me paralyser. gros problème après un mariage, des dragées et de la nougatine. maintenant, je suis très basique. j'ai trouvé quelqu'un qui me vend du lait de chèvre car je ne pouvais plus utiliser celui du commerce, même bio. il reste le pain, la levure et la farine bio qui ne me conviennent pas parfaitement. je suis désolée d'apprendre que je ne suis pas seule dans mon cas. si vous ou d'autres voulaient discuter avec moi, j'en serai ravie. je me sens vraiment isolée. je vous souhaite une bonne journée.

marc49- 28 sept. 2008 à 17:29
il me parait evident que tu devrais faire le test d´allergie aux sulfites tes sympthomes d´allergies sont tres important comme tu les decris trouver des produits ne contenant pas de sulfites n´est pas evident pour mon cas personnel comme je te l´ai dit je ne fais des reactions qu´en buvant biere ou vin mais ton probleme semble plus grave il serait bon de faire une desensibilisation le mieux est de demander a ton medecin de t´envoyer chez un pneumologue afin de faire un bilan sanguin complet je te souhaite beaucoup de courage
marc49- 28 sept. 2008 à 17:35
encore un mot au sujet du vin blanc essaies d´en boire deux verres si tu fais une reaction type allergie tu sauras sans avoir besoin de faire le test que les sulfites sont la cause de tes problemes
si tel est le cas ne manque pas de m´en informer
Réponse
+1
moins plus
Bonjour,
Je suis atteint de la maladie de Widal, dont les caractéristiques principales sont : allergie aux sulfites et à l'aspirine, crises d'asthme, polypose des sinus. J'ai été opéré des sinus 2 fois, avec perte de l'odorat la 2ème fois, et les polypes ont repoussé moins de 6 mois après. Les cures thermales ne sont pas inutiles mais pas vraiment probantes. Le solupred à répétition crée des problèmes d'effets secondaires de la cortisone. C'est mon médecin traitant qui m'a conseillé de faire une fois par mois pendant 8 jours des pulvérisations avec une machine à aérosols, avec un mélange composé de : célestène, mucomystendo et chlorure de sodium. J'ose dire que cela m'a "sauvé la vie", car dès les premières séances les polypes sont "domestiqués", et après les 8 jours je me sens parfaitement bien pendant environ 3 semaines, avant de recommencer. Il n'y a pas d'effets secondaires et j'ai retrouvé une vie normale.

clere- 6 mai 2009 à 18:59
el gringo, une question.
j'ai fait une radio des sinus. mais j'ai appris que ce n'était pas suffisant pour voir des polypes.
si j'avais des polypes, j'aurais toujours le nez bouché? là, c'est juste après certains repas. mais j'ai très souvent la narine droite bouchée. surtout au réveil. j'ai l'impression que je n'ai pas une polypose mais j'ai besoin d'être rassurée. merci.
Réponse
+1
moins plus
un bonjour amical à tous "ces compatriotes de l'allergie", dont je suis, à mon actif:, en deux ans à peine, plusieurs hospitalisations en service plus séjours en soins intensifs, et urgences plus 2 comas prolongés pour allergies, en réanimation (dur, très dur!)
les sulfites, oui, sont mal connus et donc mal diagnostiqués, ils sont présents comme vous l'avez constaté, dans la médication et l'alimentation industrielle, ce qui nous fait bien réfléchir pour vivre plus sagement,
une alimentation de base, composée de produits naturels, exempts de micro particules nocives, autant qu'on peut dire (est ce possible avec la pollution aérienne des fumées toxiques industrielles, pesticides et tabagiques notamment?)
de légumes , légumineuses, et fruits de saison, locaux, apportent une nette amélioration
mon commentaire, on a très peu d'aide médicale adaptée, donc il faudrait que les malades, les allergiques s'écoutent plus et s'entendent bien pour s'informer mutuellement, comme vous le faîtes, c'est super,

A Bientôt,

Réponse
+0
moins plus
oh, non, je ne ferai pas le test avec du vin blanc, je déteste. je préfère être malade avec quelque chose que j'aime bien. je voulais savoir s' il existe des tests autres, à faire chez un allergologue. je ne suis pas arrivée a comprendre. mes problèmes correspondent à la liste dans produits contenant des sulfites. fécule de pomme de terre, amandes... pour vous, je ne comprends pas. je croyais que quand on avait une intolérance aux sulfites, il ne fallait plus en consommer. et vous ne parlez que de l'alcool. pas de troubles avec l'alimentation? racontez moi...

marc49- 30 sept. 2008 à 08:06
ce que je voulais dire c´est qu´en buvant un verre de vin blanc si tu as une reaction type allergie cela voudrait dire que tu as un probleme avec les sulfites pour mon cas personnel je n´ai pas de probleme d´allergie a l´alimentation simplement aves les cornichons en bocal la je fais une rhinite nez bouche ecoulement purulent il suffit donc de se connaitre et ne pas manger ce qui provoque une reaction de se type en fait que manger tel est la question
Réponse
+0
moins plus
J'avais eu toute une série de tests cutanés complétés par des analyses de sang (hématologie : phenotype et immunoallergologie --> TDBH, complétées par un test de "dégranulation des basophiles humains" et allergenes métabisulfites.)
voilà ce qui est noté sur ma dernière analyse, je peux pas t'en dire plus.

Perso j'évite seulement ce qui me rend le plus malade parce que sinon on a pas fini vu la liste...elle n'est peut etre pas complète mais perso ça me suffit on sait qu'il y en a partout de toute façon...j'avais eu un "traitement" journalier anti allergique à prendre pour calmer les symptomes mais je l'ai arreté (je sais pas bien faut que j'y retourne).

tu parles d'inflammation des gencives, j'avais pas pensé j'ai souvent ce soucis aussi, sans doute lié. S'il n'y avait que ça...

Je pense que chaque organisme a ses propres réactions, à voir s'il s'agit d'intolérance ou réellement d'allergies, et à quel degré. S'il n'y a que le pain à te rendre malade, ça parait bizarre qu'il s'agisse d'une allergie aux sulfites, mais bon à voir avec ton allergologue.

Bonne journée et bon courage

clere- 9 oct. 2008 à 16:04
mais non, mais non, le pain est la dernière chose que j'ai du mal a toucher. j'ai enlevé beaucoup de choses de mon alimentation en 19 ans.
ce qui me fait le plus de mal, ce sont les poissons surgelés, les crevettes, les fruits secs et a coques. les fécules de pommes de terre, les tomates séchées, les charcuteries sous vide, les betteraves rouges ( pleines de sulfites naturelles) et aussi les pommes hors saisons. j'évite les fruits exotiques aussi. je ne supporte plus le lait et les yaourts même bio et natures.
je me nourris d'oeufs, de viande fraiche, poissons frais, surtout quand je suis en bord de mer. légumes, riz, des pâtes, pommes de terre. lait de chèvre acheté à la ferme bio du coin. fruits de saison. plus de thé, seulement des tisanes faites avec des choses que je ramasse moi-même: verveine, tilleul, romarin., thym.
j'ai aussi un problème, je ne supporte pas le sel. vendredi, je vais essayer un fromage de chèvre sans sel. j'ai testé la fleur de sel et maintenant, un gros sel bio gris d'atlantique et une plaque d'eczéma refait surface. comme avec la fleur de sel. traité aux sulfites ou moi allergique aux sels???
je parlais de mes gencives, oedème, j'ai fait des tests chez le dentiste car j'allais souvent en inde mais il n'a rien trouvé.
en ce moment, je n'ai pas trop de problèmes. mais j'ai eu beaucoup d'aphtes et même la langue fissurée.
quel était ton traitement journalier? ça m'intéresse.
j'irai faire un bilan sanguin bientôt. je te remercie. j'aime bien pouvoir échanger. mon homéo m'a donné du manganèze en ampoule et voila, je ne le supporte pas, pourtant, on avait bien regardé avant la composition. et aussi des doses de 9 ch de nuxvomica, sulfur et psorinun, à prendre tous les 4 jours. j'aime bien me soigner avec ça. au moins, je le supporte. bonne journée.
clere- 11 oct. 2008 à 13:19
je ne sais pas si tu as eu mon mail dans ta boite car je l'ai reçu comme si je m étais écrit à moi-même. mystère. mais il est quand même sur le forum.
Réponse
+0
moins plus
vous êtes sûr que c'est une fibromalgie? je croyais que j'avais des problèmes aux articulations et depuis peu je pense que c'est un problème de tendons car j'ai souvent ça aux tendons d'achille et là, je constate bien sûr qu'il n'y a pas d'articulation. aux autres endroits, ce n'est pas très facile de savoir, comme le cou, le bas du dos, les pouces,les pieds, la hanche...
je suis allée à l'hôpital sainte marguerite à marseille dans le service allergo. je confirme, on fait bien des tests de provocation aux sulfites. des doses différentes sous perfusion pour pas prendre de risques. j'y vais le 8 juillet en hospitalisation de jour. de 8h à 14h environ. je mets tous ces détails car j'ai eu du mal à trouver un endroit pour ces tests et ça peut simplifier la vie de certains. l'allergo que j'ai rencontré a bien voulu m'écouter. c'est rare. je n'ai pas très envie d'avoir ce genre de problèmes puisqu'il n'y a pas de remède, mais si c'est négatif, je ne sais pas ce que je vais faire car mes symptômes existent bel et bien.
je vais partir en vacances et je suis morte de trouille car depuis que j'enlève le maximum de choses mauvaises pour moi, je réagis de plus en plus vite.

Réponse
+0
moins plus
bonjour tout le monde.
je viens de lire ces quelques messages en cherchant des infos de sulfite, et je voie que beaucoup de monde soufre de même symptôme, c'est idem pour moi, ce n'est que depuis deux ans environ que je me suis aperçu que divers douleurs provenaient de l'alimentation. Vous parlez de sulfite mais je dirais que tout nos divers problème ne proviennent pas que de sulfite mais d'une diversité de produit inadapté à l'homme, même ceux qui ne ressentent pas de problème ne passent pas pour autant à coté de dégradation de leurs personne, dans un monde où nous somme empoisonné et je ne suis pas parano.
Je me suis aperçu que s'était les fruits qui me donnait de sévère pincement quelque par du genre hémoroide, une barquette de fraise entière par exemple c'est l'horreur, idem banane etc, ceci à cause de traitement conservateur, de nombreuse alimentation sont contaminées de produit provoquant des maladies, ensuite il suffit à la science de mettre des noms au maladies, et voilà qui fait marcher le commerce de la médecine et médicament qui ne résolvent en rien aux problèmes.
C'est malheureux qu'en notre hère ont ne puissent pas manger que du frais.
Il va falloir trouver une solution et la seule à laquelle je pense et d'en faire l'information, que le peuple cesse de consommer toutes alimentation en boîte où toutes alimentations qui se conservent assez longtemps comme par hasard, ceci pour casser le système.

Réponse
+0
moins plus
sulfite=soufre=souffrance
c'est vrai qu'il faut en parler mais nous sommes tellement peu nombreux à ressentir les symptômes des aliments. même les allergo ne nous prennent pas au sérieux. dans ma famille, j'ai l impression d'être une malade imaginaire. on aurait tendance à m'envoyer voir un spy. de l'extérieur, c'est stupéfiant d'être intolérant à autant de choses. quand j'ai commencé à marquer sur un cahier ma nourriture et mes boissons, je n'en revenais pas.
le problème pour nous, est de savoir si un aliment est mauvais à cause de l'histamine qu'il déclenche ou des produits de traitement. les fraises par exemple.
il faut absolument enlever de son alimentation les fruits et légumes des super-marchés. trouver de petits producteurs en qui on a confiance. j'apprends beaucoup en discutant avec eux. c'est même pas une histoire de bio ou non, car il y a beaucoup de choses bio qui viennent de loin et que je ne supporte pas . il faut essayer de consommer des produits de saison, du local. comme on faisait autrefois.
je mange des bananes bio, c'est pas parfait. je les fais souvent cuire. je n'arrive pas à savoir ce qui est le mieux, le cru ou le cuit. j'ai l'impression que c'est le cuit. je tâtonne beaucoup, mais j'avance. je supporte très moyennement les oranges. l'hiver, il n'y a pas trop de choix. mais sur ce genre de fruits, pas d'hésitation, du bio. quand je fais une intolérance, le lendemain, je suis très fatiguée.
même si on ne peut pas trop faire avancer une façon plus saine de se nourrir, on peut s'aider sur ce genre de forum. il faut énormément de temps pour tester chaque aliment et je serais vraiment très contente d'avoir de l'aide et d'en donner aussi.

nonore 53- 23 juin 2009 à 20:58
salut
moi aussi je suis allergiques aux sulfites et je doit etre hospitalisé au mois de novembre pour faire des teste de provocation sous surveillance medicale cela m'inquiète un peu
j'ai de l'urticaire sur tous le ventre et le dos meme dans le cou ca me fatigue toutes ces crises
je suis toujours malade car je travail en cuisine alors une fois de temps en temps je suis en arret car je tiens plus
enfin faut garder le moral
pas besoin- 9 juil. 2009 à 21:56
Bonjour Nonore 53,

Je ne veux pas être désagréable mais je veux seulement attirer votre attention :

Je viens de déclarer ce syndrome (Fernand Widal) avec allergie aux sulfites. Dernièrement, j'ai pu discuter de ce pb avec un allergologue dans un milieu privé. Il m'a prévenu qu'avant 'ils' testaient l'allergie ou intolérance aux sulfites avec un masque et diffusion de SO2... Plusieurs ont décédés sur la table. Je sais, c'est pas drôle. Mais je préfère vous avertir.

A votre disposition, bien cordialement.

Daniel
clere nonore 53 - 10 juil. 2009 à 20:24
non, ne vous inquiétez pas. je suis allée faire ces tests sulfites il y a trois jours. j'ai eu une perfusion au cas où...j'y suis restée de 8h à 14h. une petite dose à boire toutes les demi-heures. 5 ou 6 doses, je ne sais plus. j'en ai discuté avec l'allergologue. elle dit qu'il n'y a aucun risque.
je n'ai pas eu de réaction. donc, pas de problèmes de sulfites, mais après, j'ai eu un repas, une tranche de jambon et un fromage et là, réaction. je n'ai rien réglé, même si c'est bien de n'avoir rien à faire avec les sulfites.
ça fait deux jours que je mange comme tout le monde et de nouveau, eczéma. bonne soirée.
Réponse
+0
moins plus
Bonsoir c'est sympa de savoir que je ne suis pas un cas isolée ! alors pour ma part à l'heure ou je vous cause ma crise est à son comble ! ça fait 5 ans que je suis dans le cercle infernale de la cortico-dépendance impossible de m'en défaire ! polypes nasal athme l'enfer absolu ! je peux tout simplement dire que j'étouffe et carbure avec 20 % de respiration et encore dans les grands jours ! après vous avoir lu j'ai seulement compris maintenant que c'est dans la nourriture que le problème existe merci à vous je vais fermer la bouche et ne plus manger ! mon problème en fait c'est que j'ai très mal vécu l'arrivé de cette maladie je dansais j'étais une bonne vivante et je me suis vue régréssé dramitiquement et violement d'un coup ! ce fut pour moi un vrai choc ! du coup j'ai fais comme ci je n'avais rien entre 2 séances de cortisone au passage j'ai pris 15 kg avant de me faire opérer trop d'asthme ! alors pour ça alors ils ont mis le paquet en cortisone avant de m'opérer d'une polypose stade 4 ( huter après 3 ans ! bref grace à ce forum j'ai mieux compris qu'il fallait que je mange autrement donc merci à vous et à vos témoignages !
P.S : outre que je fais l'alergie au vin ! une fois j'ai pensé qu'en prendre un peu ne serait pas dramatique j'ai eu une attaque de bouveray le coeur s'est mis à battre à 230 véridique j'ai eu droit au pompier et tout et avec ça je viens seulement de comprendre la gravité du sulfite c'est dire combien j'ai la tete dure !!

Ce document intitulé « allergie aux sulfites » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.