Intolérance au gluten (maladie coeliaque) - Symptômes

Septembre 2016

L'intolérance au gluten est devenue en quelques années un sujet qui semble concerner un pourcentage important de la population. Pourtant les véritables intolérance au gluten sont heureusement rares. Le point sur les symptômes, le diagnostic et le traitement de l'intolérance au gluten.


Définition

L'intolérance au gluten ou maladie coeliaque est une malabsorption intestinale provoquée par une intolérance à la gliadine, protéine contenue dans le gluten, présent dans de nombreuses céréales.
Le gluten attaque et détruit les villosités des parois du duodénum, revêtement interne de l'intestin grêle, empêchant ainsi une assimilation des aliments. Cette maladie provoque ainsi une inflammation chronique de l'intestin provoquant une malabsorbtion de nombreux nutriments.

Moins de 1% de la population souffre de la maladie coeliaque. Elle touche davantage les adultes que les enfants. Les premiers signes font leur apparition à 40 ans. 20% des personnes ne sont diagnostiquées qu'après 60 ans. Les hommes sont moins affectés que les femmes (environ 1,5 à 2 fois moins). Toutes les tranches d'âge sont touchées par cette pathologie, mais les enfants de 6 mois à un an et les jeunes adultes de 20 à 40 ans sont les plus touchés. Près de 70% des personnes atteintes d'une intolérance au gluten sont des femmes. L'intolérance au gluten touche ainsi 3 femmes pour un homme.

L'intolérance au gluten, encore appelée maladie cœliaque, est une maladie compliquée à diagnostiquer car ses symptômes sont très divers et ne sont pas liés spécifiquement à cette maladie. La maladie cœliaque est une affection digestive due à une intolérance au gluten, une protéine présente dans certaines céréales : orge, avoine, blé, seigle... Il s'agit d'une maladie auto-immune qui peut toucher aussi bien l'enfant que l'adulte. La présence d'une enzyme, protéine permettant les réactions chimiques, en excès, entraîne une destruction des cellules de l'intestin grêle et d'autres réactions spécifiques. S'ensuit une mauvaise absorption de certains nutriments apportés par l'alimentation, dont le gluten.

Facteurs de risque

La présence de certaines maladies dans la famille représente un facteur de risques. comme le diabète, les maladies auto-immunes et le psoriasis.

Symptômes

Les symptômes varient selon que la maladie se déclare chez l'enfant ou chez l'adulte. Chez les nourrissons et les enfants en bas âge les symptômes n'apparaissent qu'après l'introduction des farines contenant du gluten : diarrhée classiquement décrite comme graisseuse, fatigue, douleurs abdominales. Lors de l'évaluation des courbes de croissance, une cassure dans l'évolution est remarquée. Chez les adultes en revanche il existe fréquemment des formes sans symptômes francs, voire complètement asymptomatiques, mais dans le tableau typique, on retrouve des douleurs abdominales et des diarrhées.

Enfant

L'intolérance au gluten, peut survenir à tout âge, notamment chez l'enfant au moment de la diversification alimentaire, à partir de 6 à 8 mois environ. Les symptômes peuvent survenir au cours des quelques semaines suivant l'absorption de gluten dans les biberons du bébé.

Les manifestations abdominales peuvent être proches de celles de l'adulte : épisodes de diarrhée alternant avec une constipation, vomissements, ballonnements intestinaux, abdomen volumineux et douleurs abdominales apparaissent le plus souvent.

Ces manifestations peuvent être plus ou moins importantes, se succéder, ou parfois même ne pas survenir pendant plusieurs semaines. Le diagnostic devient alors plus difficile. Une cassure de la courbe de croissance responsable d'un retard de croissance et d'une petite taille peut dans ce cas alerter les parents et le médecin. Un retard pubertaire chez des enfants plus âgés peut également s'observer. Un bon développement psychomoteur peut également être affecté par l'intolérance au gluten. La présence d'un abdomen un peu plus volumineux associé à cette cassure de courbe peut également être significatif de l'intolérance au gluten.

Fatigue, anémie, irritabilité, troubles de l'émail dentaire peuvent accompagner les manifestations de l'intolérance au gluten.

Un dosage sanguin recherchant la présence d'anticorps spécifiques du gluten comme l'anticorps anti-transglutaminase oriente déjà le diagnostic de l'intolérance au gluten. Une biopsie de l'intestin grêle confirme le diagnostic. Un régime strict sans gluten permet de constater l'amélioration rapide des manifestations ainsi que la reprise du poids, le gain de taille et une amélioration de la forme de l'enfant.

Adulte

Chez l'adulte la maladie coeliaque se traduit par des manifestations intestinales (douleurs abdominales, amaigrissement, diarrhée, ballonnements et fatigue, ainsi que d'autres manifestations éventuelles comme une dépression, de la tristesse, une dermatite herpétique, parfois de l'arthrite, de l'anémie, une aménorrhée, des fausses couches, ou encore une stérilité.
Des symptômes comme l'épilepsie, des douleurs osseuses, une ostéoporose, une hépatite, ou encore une thyroïdite et des carences en vitamines (A, D, E, B12, K), fer, folates, calcium, magnésium peuvent être constatés.

Diagnostic

Pour confirmer le diagnostic, une prise de sang peut mettre en évidence la présence d'anticorps spécifiques de la maladie. Le recours à un examen endoscopique utilisant une caméra pour aller visualiser l'intérieur de l'intestin grêle est indispensable pour confirmer le diagnostic : la fibroscopie oeso-gastro-duodénale. Elle montre des signes caractéristiques, et permet de réaliser des biopsies, prélèvements de tissus qui seront analysés.

Sérologie

La recherche d'anticorps anti endomyosum, anticorps antigliadine et d'anticorps anti transglutaminase. Le bilan biologique chez l'adulte : dosage du fer, du calcium, du magnésium, des folates, des transaminases...

Biopsie intestinale

La biopsie, effectuée au cours d'une fibroscopie, permet de rechercher l'atrophie villositaire: elle est l'examen indispensable pour effectuer le diagnostic avec certitude, même si la sérologie est positive (présence d'anticorps).

Efficacité du régime sans gluten

L'efficacité du régime sans gluten sur l'amélioration et la disparition des manifestations et sur la restauration des villosités intestinales (entre 12 et 18 mois) est un élément confirmant le diagnostic de l'intolérance au gluten.

Traitement

Le traitement s'appuie sur l'élimination totale et définitive des Aliments contenant du gluten. De nombreux produits alimentaires, notamment ceux destinés aux nourrissons, sont aujourd'hui disponibles sans gluten. Il n'existe pas d'autres traitements de la maladie coeliaque. Le malade doit également veiller à demander des menus sans gluten lorsqu'il se restaure à l'extérieur ou en voyage. C'est une contrainte de tous les instants.

Complications

L'intolérance au gluten peut, évoluer vers des formes plus sévères si un régime strict sans gluten n'est pas respecté. Les complications les plus fréquentes sont les conséquences d'une mauvaise absorption des nutriments dans l'intestin, comme les protéines, les vitamines, les minéraux et les lipides.

Ostéoporose

L'ostéoporose est une maladie fragilisant les os en diminuant leur résistance exposant ainsi les personnes touchées au risque de fracture. Une perte osseuse suivie d'une fragilité osseuse est ainsi constatée. Cette perte osseuse est provoquée par un déséquilibre entre la résorption et la formation osseuse. Une modification de l'architecture osseuse.

Anémie

Le fer étant mal absorbé comme de nombreux nutriments, ses réserves dans l'organisme diminuent provoquant ainsi une anémie. Apparaissent alors une grande fatigue, une perte de poids, un essoufflement, un manque d'appétit, une pâleur, une tachycardie...

Malnutrition

Les nutriments étant mal absorbés dans l'intestin, une forme de malnutrition peut apparaitre et provoquer une fatigue, une faiblesse musculaire, un amaigrissement et des carences alimentaires

Autres complications

Une intolérance au lactose, une arthrite et la survenue de lithiase urinaire peuvent s'observer.
Des épisodes de diarrhée chronique, un lymphome intestinal, des troubles de la fertilité chez l'homme et la femme peuvent également apparaitre.

Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :

Pour en savoir plus



Crédit photo : Martine Wagner - Fotolia.com

A voir également :

Publi-information
Publi-information
Ce document intitulé « Intolérance au gluten (maladie coeliaque) - Symptômes » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.