Posez votre question »

Pilules de 4ème génération : Jasminelle, Yaz et Zoely

Février 2016


Zoely, Jasminelle et Yaz font partie des contraceptifs oraux de 4ème génération. A l'image des pilules de 3e génération, elles peuvent être associées à un risque accru d'accident thromboembolique artériel ou veineux, en plus d'autres effets secondaires et indésirables communs à ce type de contraceptif.

Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé

Pilules de nouvelle génération (ou 4e génération)

Zoely, Jasminelle et Yaz font partie des contraceptifs oraux estroprogestatifs (COEP) les plus récemment commercialisés. Ils sont parfois présentés comme des contraceptifs oraux de 4e génération, selon les classifications proposées.

Lire également :
les différences entres pilules de 1re, 2e, 3e et 4e génération.

Indications

Comme tous les contraceptifs oraux, Zoely, Jasminelle et Yaz sont des médicaments empêchant les grossesses non désirées et sont prescrits dans ce cadre. D'après la Haute Autorité de Santé, aucun argument ne justifie de préférer les contraceptifs récents (dont font partie Zoely, jasminelle et Yaz ) oraux aux contraceptifs de 1re et 2e génération.

Risque accru d'accident thromboembolique

Selon la Haute Autorité de Santé, les COEP de nouvelle génération contenant de la drospirénone (progestatif) présentent un surrisque thromboembolique par rapport aux contraceptifs oraux de 2e génération. Les pilules Yaz et Jasminelle sont donc directement concernées par ce risque accru, comme les autres contraceptifs oraux de nouvelle génération contenant de la drospirénone (Belanette, Convuline, Drospibel, Jasmine, Rimendia, EE/drospirénone Biogaran et Biogaran Continu).

Recommandations de l'Académie de médecine

Pour limiter les risques associés aux pilules contraceptives combinées, l'Académie de médecine préconise de réduire leur usage chez les femmes de plus de 35-40 ans et chez les femmes obèses. Elle recommande de ne plus les prescrire en premier recours en raison d'un risque accru de thrombose veineuse par rapport aux pilules de 2e génération. Les pilules de 2ème génération doivent donc dont être prescrites en première intention sauf contrindications bien sur. Il est également important de rappeller que la contraception oestroprogestative est la cause la plus fréquente de thrombose veineuse chez les femmes en âge de procréer et que ces thrombroses peuvent se compliquer d'embolie pulmonaire, un accident responsable de 10 décès par millions d'utilisatrices de contraception par an. Les médecins prescripteurs doivent donc rechercher les facteurs de risque de thrombose lors d'une première prescription de pilule en interrogeant la patiente sur ses antécédents personnels et familiaux, sur sa consommation de tabac, en surveillant sa tension, en effectuant un bilan lipidique et une glycémie. D'autre part, il est important d'informer les patientes des risques de thrombose et de leur en expliquer les manifestations ainsi que les complications possibles.

Prudence

Si vous prenez déjà une pilule de 3ème ou 4ème génération, finissez d'abord votre plaquette et voyez avec votre médecin pour envisager un autre type de contraception.

Lire également

Pilules contraceptives : risques pour la santé
Risque de thrombose et pilules de 3ème génération : précisions du CNGOF
Liste des pilules de 3e et 4e génération.
Liste de pilules de deuxième génération.

Zoely

Composition

Zoely est un contraceptif oral monophasique (dosage identique dans tous les comprimés), composé d'oestrogène naturellement présent chez la femme (estradiol) -ce qui fait la particularité de ce médicament- et d'un progestatif dérivé de la progestérone (acétate de nomégestrol).

Effets secondaires

Les plus fréquents (liste non exhaustive): acné, bouffées de chaleur, dépression, irritabilité, modification de l'appétit et des règles (diminution ou disparition), nausées et maux de tête, perte de libido, prise de poids, sécheresse vaginale, tension des seins.

Jasminelle et Yaz

Composition

Jasminelle et Yaz sont composées de drospirénone (progestatif) et Ethinylestradiol (dérivé de synthèse de l'estradiol).

Effets secondaires

Les plus fréquents : acné, douleurs abdominales, maux de tête, prise de poids, saignements entre les règles, seins douloureux, troubles des règles. D'autre effets indésirables sont moins fréquents comme l'augmentation de l'appétit,les fourmillements, une éruption cutanée, une inflammation ou une sécheresse vaginale, une modification de la libido, de la nervosité, une perte de poids, une réaction allergique, des troubles digestifs, des troubles du sommeil ou, encore, des vertiges.

Notre dossier pilule contraceptive

Dossier pilule contraceptive

Gratuité et confidentialité pour les mineures

La pilule contraceptive est gratuite depuis décembre 2012 pour les filles de 15 à 18 ans. Une garantie de confidentialité est également acquise. La prescription de contraceptifs est protégée par le secret professionnel.

En savoir plus

Pilules contraceptives : risques pour la santé
Risque de thrombose et pilules de 3ème génération : précisions du CNGOF
Liste des pilules de 3e et 4e génération

Fin du remboursement des pilule de 3ème génération

L'ANSM a décidé de ne plus remboursé les pilules de 3ème et 4ème génération depuis mars 2013.

Pour aller plus loin

Dossier pilule contraceptive
Diane 35: risques pour la santé Contraceptifs oraux estroprogestatifs : préférez les «pilules» de 1ère ou 2nde génération (PDF), Haute Autorité de Santé

Publi-information
Publi-information
Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Pilules-de-4me-gnration-jasminelle-yaz-et-zoely.pdf

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du

A voir également

Dans la même catégorie

Zoely, Yasminelle y Yaz: píldoras de cuarta generación
Par Carlos-vialfa le 18 janvier 2013
Publié par sante-medecine. - Dernière mise à jour par GabiJolie
Ce document intitulé « Pilules de 4ème génération : Jasminelle, Yaz et Zoely » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.