Grossesse môlaire - Diagnostic et traitement

Septembre 2017

La grossesse môlaire (ou môle hydatiforme), parfois simplement appelée môle est une masse développée au sein de l'utérus de la femme issue de la couche superficielle du placenta.


Définition

La grossesse môlaire est suspectée lors symptômes de la grossesse, mais beaucoup plus criants : des pertes génitales sanguines importantes, des nausées ou vomissements. Un dosage de BHcG, hormone de la grossesse, retrouve un taux anormalement élevé et une échographie permettra de confirmer le diagnostic. La mole doit être évacuée de l'utérus par aspiration.

Mole (unité)

La môle ne doit pas être confondue avec la mole qui est une unité de mesure chimique correspondant à une masse moléculaire. Elle correspond à la masse de 6.022 multiplié par 10 puissance 23 (1 avec 23 « 0 » derrière) molécules d'une substance. Elle est utilisée en médecine dans certaines mesures biologiques comme dans le dosage de la créatininémie qui s'exprime en millimole par litre de sang.

Diagnostic

Le diagnostic est généralement fait au 1er trimestre de grossesse par la présence de métrorragies inexpliquées ainsi que par examen radiologique (échographie pelvienne endovaginale) et biologique (dosage hCG totale sérique), histopathologique (dosage d'hCG totale sérique) à distance de la fin d'une grossesse arrêtée ou d'une fausse-couche spontanée « pour s'assurer de sa normalisation ».

Traitement

Le traitement d'une môle hydatiforme complète (MHC) ou partielle (MHP) consiste en une évacuation utérine par aspiration sous contrôle échographique ou une hystérectomie si môle avérée et « si la patiente considère comme accompli son projet parental ».

Suivi

Un suivi est recommandé par le CNGOF après évacuation :
  • par échographie pelvienne endovaginale, 15 jours près l'évacuation pour exclure une rétention. En présence d'une rétention, le CNGOF recommande une seconde évacuation ;
  • par dosage hCG totale sérique jusqu'à l'obtention d'un résultat négatif puis un dosage mensuel pendant 6 mois en cas de MHP et pendant 12 mois en cas de MHC.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Grossesse môlaire - Diagnostic et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.