Vaccin contre la grippe

Novembre 2017

La grippe reste la première cause de mortalité par maladie infectieuse en France et dans le monde.



Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :

Risques d'attraper la grippe

Le vaccin préparé à partir de virus tué ne peut en aucun cas provoquer de grippe. Une petite réaction fébrile accompagnée d'un état grippal peut survenir le lendemain, manifestations cédant en 2 jours au maximum.

Qui vacciner ?

Les personnes âgées de plus de 65 ans ou celles atteintes de maladies chroniques sont celles qui sont les premières concernées par le vaccin. Mais le vaccin antigrippal est également conseillé à la majorité des adultes ainsi qu'à la plupart des enfants, notamment ceux atteints de pathologies respiratoires.

Gratuit pour qui ?

Les personnes de plus de 65 ans bénéficient de la gratuité du vaccin contre la gripp, ainsi que les femmes enceintes et ceci quel que soit le trimestre de la grossesse. Le vaccin est également gratuit pour les enfants et adolescents étant âgés entre 6 mois et 18 ans et ayant un état de santé qui nécessite un traitement prolongé en raison d'une pathologie chronique.
Peuvent également bénéficier de la gratuité les personnes et les enfants à partir de 6 mois, atteintes de certaines maladies chroniques parmi lesquelles:


L'entourage familial des nourrissons âgés de moins de six mois présentant des facteurs de risque de grippe comme les prématurés, notamment ceux porteurs de séquelles à type de broncho dysplasie et les enfants atteints de cardiopathie congénitale, de déficit immunitaire congénital, de pathologie pulmonaire, neurologique ou neuromusculaire ou d'une affection de longue durée.
Les personnes obèses présentant un indice de masse corporelle (IMC) égal ou supérieur à 40 kg/m2 et les personnes séjournant dans un établissement de soins de suite ainsi que dans un établissement médico-social d'hébergement quel que soit leur âge. D'autre part, les professionnels de santé libéraux, comme les médecins, infirmieres, sage-femmes....qui sont en contact régulier et prolongé avec des personnes à risque de grippe important.

Le vaccin ne protège pas pour toute la vie

Il est nécessaire de refaire le vaccin chaque année en raison de la modification du virus d'une année sur l'autre. En effet, cette modification entraîne une composition différente du vaccin.

Les personnes ayant reçu un vaccin anti grippe gratuit l'année précédente, peuvent se faire délivrer le vaccin par la pharmacie et se rendre chez une infirmière sans avoir besoin de consulter son médecin. Pour trouver une infirmière, adresser vous à votre médecin ou à votre pharmacien.

Réactions au vaccin

La vaccination contre la grippe est bien tolérée. Elle peut provoquer quelques réactions peu sévères comme une inflammation au niveau de l'injection.

Personnes allergiques à l'œuf

Les personnes allergiques à l'œuf doivent prendre l'avis de leur allergologue avant de se faire vacciner car le vaccin est fabriqué avec des protéines d'œuf et peut représenter une contre-indication.

Délai d'efficacité du vaccin

Une quinzaine de jours est nécessaire afin que la protection du vaccin soit efficace. Il est indispensable de se faire vacciner avant l'apparition des premiers cas.

Efficacité du vaccin

Le vaccin assure une protection de 70 à 90% environ.

Attraper la grippe malgré le vaccin

Il est ainsi possible d'être atteint de la grippe même en ayant été vacciné car le vaccin ne protège que contre certaines souches de la grippe : mais les manifestations seront moins violentes et les complications moins fréquentes.

Pharmaciens autorisés à effectuer le vaccin

Les pharmaciens sont désormais autorisé à effectuer la vaccination contre la grippe.

Les idées reçues sur le vaccins de la grippe sont encore très tenaces et parfois même dangereuses ..Vous allez voir avec le vaccin contre la grippe

Idées reçues

Le vaccin de la grippe est plus dangereux que la grippe

Beaucoup de personnes considèrent encore qu'il est plus dangereux de se faire vacciner que d’avoir la grippe : cette idée reçue est fausse: les effets secondaires des vaccins sont connus et bénins et il est bien plus dangereux d’avoir une grippe que de se faire vacciner.La plupart des effets secondaires du vaccin sont situés à l’endroit de l’injection(douleurs, inflammation...) et durent 2 jours maximum .Ils peuvent être plus généraux avec de la fièvre, des maux de tête et des douleurs musculaires par exemple, mais restent toujours bénins et transitoires, d'une durée de 48 heures maximum. Le risque de survenue d’effets secondaires sévères liés au vaccin comme un choc anaphylactique, réaction allergique la plus sévère ou un syndrome de Guillain Barré, maladie neurologique touchant les nerfs périphériques reste très inférieur aux risques de complications, directement liées à la survenue de la grippe elle-même. Rappelons que ces complications concernent essentiellement les enfants de moins de 2 ans, les adultes de plus 65 ans et les personnes atteintes de maladies chroniques, cardiaques, pulmonaires, rénales, hépatiques, sanguines et diabète. Peuvent survenir des épisodes d' infections pulmonaires avec pneumonie sévère, diverses de type pneumonies ou une .aggravation de la maladie chronique pré existante. Il est plus rare de voir évoluer la grippe vers une méningite ou une myocardite.

J'ai été vacciné l’année dernière donc je n’ai pas besoin de me refaire vacciner cette année

Cette idée reçue est encore fausse: en effet la composition du vaccin contre la grippe saisonnière est actualisée tous les ans car d’une année à l’autre, les virus qui circulent évoluant continuellement.La composition du vaccin contre la grippe est donc revue chaque année selon les recommandations actualisées de l'OMS. afin d’y inclure les souches de virus qui devraient circuler le plus pendant la saison de la grippe. Ainsi, même si vous avez été vacciné l’année précédente, vous ne serez pas protégé l’ année d’après.

Les traitements homéopathiques sont aussi efficaces que les vaccins contre la grippe

Faux bien sur. Seuls les vaccins grippaux ont une efficacité démontrée dans la prévention de la grippe et ne peuvent en aucun cas être remplacés par un traitement homéopathique.

Quand faire le vaccin ?

Effectuer le vaccin le plus rapidement possible avant l'arrivée du virus. D'autre part, se faire vacciner le plus précocement possible permet d'éviter d'être confronté à une rupture de stock du vaccin.

Gratuité du vaccin


Pour en savoir plus


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Vaccin antigrippal - Efficacité, gratuité et risques » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.