Hypertrophie bénigne de la prostate - Symptômes et traitement

Juin 2017

L'hypertrophie bénigne de la prostate ou HBP désigne une augmentation anormale de la taille de la glande prostatique chez l'homme. Le terme hyperplasie bénigne de prostate est également utilisé. Elle est très fréquente chez les hommes après 50 ans et peut causer une pression sur la vessie et sur l'urètre, responsable de troubles de la miction. Elle entraîne des envies fréquentes d'uriner, la nécessité de forcer pour débuter l'évacuation des urines, un jet faible, des gouttes retardataires. L'hypertrophie de prostate se diagnostique à l'aide du toucher rectal qui évalue la taille et la consistance de cette glande. Des traitements médicamenteux peuvent permettre de réduire le volume de la prostate, et d'autres autorisent une réduction des symptômes.


Définition

L'hypertrophie de la prostate, aussi appelée hyperplasie bénigne de la prostate ou HBP correspond à une augmentation du volume de cette glande exclusivement masculine. Elle touche les hommes en général à partir de 50 ans. La prostate est une glande située sous la vessie et dont la fonction principale est de sécréter un liquide participant à la fluidité du sperme. L'hypertrophie de la prostate ne doit pas être confondue avec le cancer de la prostate : ce sont deux pathologies totalement différentes ; l'HBP n'est pas un état pré-cancéreux. Elle est cependant souvent responsable d'une gêne physique. De même cette hypertrophie ne doit pas être confondue avec une prostatite, inflammation de la prostate d'origine infectieuse.

Symptômes

Les symptômes de l'hypertrophie de la prostate varient d'une personne à l'autre :
  • des envies d'uriner fréquentes ;
  • des besoins urgents avec des fuites parfois ;
  • un retard à l'initiation de la miction, la nécessité de pousser pour la débuter ;
  • un jet urinaire faible et intermittent ;
  • une miction plus longue ;
  • une baisse de force à l'éjaculation.

Diagnostic

L'hypertrophie de la prostate est suspectée devant ces signes et un toucher rectal peut confirmer le diagnostic. Des examens complémentaires peuvent s'ajouter, un examen cytobactériologique urinaire, une prise de sang avec dosage de l'antigène spécifique de la prostate ou PSA. Une échographie des voies urinaires peut aussi être pratiquée, afin d'évaluer plus précisément le volume de la prostate. La débitmétrie mictionnelle est un examen permettant d'évaluer les difficultés lors de la miction.

Traitement

Il n'existe pas de traitement permettant de soigner la maladie. Un traitement médicamenteux à base d'alphabloquants réduit les difficultés urinaires. D'autres médicaments, les inhibiteurs de la 5-alpha-réductase a pour effet de diminuer le volume de la prostate et donc les symptômes en rapport avec la compression que la prostate exerce. En cas de retentissement sur la qualité de vie malgré ces traitements, une intervention chirurgicale peut être décidée. La plus fréquente est la résection transurétrale de la prostate où il s'agit de cureter une partie de la prostate. Une autre technique vise à enlever la partie hypertrophiée par ablation chirurgicale.

Prévention

S'il est impossible d'éviter l'hypertrophie de la prostate, il existe néanmoins des moyens pour en prévenir l'aggravation et le retentissement. Ce sont des gestes simples, à pratiquer au quotidien, comme réduire la prise de boissons le soir et pratiquer une activité physique régulière.

Vidéo

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Hypertrophie bénigne de la prostate - Symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.