Hernie discale - Symptômes et traitement

Avril 2017

La hernie discale est une lésion du rachis caractérisée par le déplacement d'une partie d'un disque intervertébral. Elle peut entraîner une compression d'un nerf passant à proximité et des douleurs dans toute la zone innervée par ce nerf. Cette pathologie survient, dans la plupart des cas, entre 30 et 50 ans.


Définition

La hernie discale est une affection qui touche les disques situés entre les vertèbres. Ces disques exercent un rôle d'amortisseur. Ils permettent d'atténuer les chocs et de favoriser la mobilisation au niveau de la colonne vertébrale. Ils jouent également un rôle dans l'alignement des vertèbres les unes entre les autres. La hernie discale apparaît comme une saillie anormale, c'est-à-dire une extériorisation d'un disque intervertébral.

Hernie discale L4 L5

Dans le cas de la hernie L4 L5, c'est le disque situé entre les 4ème et 5ème vertèbres lombaires qui est concerné. C'est une des hernies discales les plus fréquentes de par les forces de tension qui existent à ce niveau de la colonne vertébrale. Cette hernie est responsable de douleurs en regard de la zone de ces vertèbres et la compression d'un nerf passant à proximité peut causer des sensations douloureuses à type de fourmillements ou d'engourdissements, appelées paresthésies, le long du trajet de ce nerf.

On parle souvent de sciatique où la douleur se prolonge le long de la cuisse, de la jambe et parfois jusqu'aux orteils. Des antalgiques ou anti-inflammatoires, voire des injections locales de corticoïdes permettent de contrôler les douleurs, mais le recours à la chirurgie est parfois envisagée.

Symptômes

La hernie discale se manifeste par une douleur intense située dans la zone de la hernie. La douleur peut s'étendre en direction d'une zone d'un membre, car elle peut comprimer un nerf passant à proximité. Dans certains cas cependant, la hernie ne provoque aucun symptôme. Les localisations les plus fréquentes se situent au niveau des vertèbres les plus basses, notamment les disques situés entre les 4ème et 5ème vertèbres lombaires et entre la 5ème lombaire et la première sacrée. En cas hernie cervicale, celle-ci peut ainsi être responsable d'une névralgie cervicobrachiale avec sensation de fourmillements appelés paresthésies, notamment au niveau de la nuque pouvant aller jusqu'au bras. En cas d'atteinte au niveau des dernières vertèbres lombaires, la symptomatologie pourra être celle d'une sciatique avec douleurs lombaires pouvant se prolonger au niveau de la cuisse et jusqu'aux orteils sur le trajet du nerf concerné.

Vidéo

Les précisions de la journaliste santé Claire Gabillat :

Diagnostic

Le diagnostic est suspecté sur la description des douleurs par le patient, leur localisation et l'examen clinique. Des examens complémentaires sont prescrits, comme une radio du rachis au niveau de la zone douloureuse, un scanner ou une IRM. Ces examens permettent de confirmer le diagnostic et de localiser la hernie.

Traitement

Le traitement est basé sur le repos, l'administration d'antalgiques, d'anti-inflammatoires, de décontractants musculaires. Dans certains cas, des infiltrations sont réalisées. Le traitement souvent est associé à quelques séances de kinésithérapie. Une intervention chirurgicale peut être envisagée en cas d'atteinte sévère.

Opération chirurgicale

En cas d'absence d'amélioration par un traitement médical et de persistance de grandes douleurs, une opération chirurgicale peut être envisagée. La laminectomie, effectuée sur la colonne vertébrale est destinée à retirer une partie de l'os vertébral appelé lame vertébrale et de pouvoir ainsi enlever la hernie pour décomprimer le nerf. Une autre technique qualifiée de microchirurgicale permet d'être moins délabrante et d'espérer autant que dans la laminectomie, la disparition des symptômes douloureux. Dans certains cas néanmoins et même malgré une opération correctement réalisée, les signes cliniques peuvent persister.

Prévention

La survenue d'une hernie discale peut être prévenue par l'application de quelques précautions : préserver le dos lors des activités ou lors du port de charge lourde (éviter de se plier vers l'avant, plier les jambes et se relever doucement), pratiquer des sports "doux" pour le dos : natation ou cyclisme par exemple.

Vidéo

Les précisions de la journaliste santé Claire Gabillat :

En savoir plus


Source photo: Wikipédia

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Hernie discale - Symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.