Cellulite - Peau d'orange et capitons

Août 2017

On désigne souvent les capitons par le terme de « cellulite ». En médecine, ce terme désigne non pas la peau d'orange mais une inflammation (le plus souvent d'origine infectieuse) des tissus profonds sous cutanés. Le terme de capitons ou de peau d'orange est donc plus approprié. Cet aspect irrégulier de la peau des cuisses et des hanches, spécifique aux femmes est lié à la conformation et à la répartition des cellules graisseuses, ainsi que celle de l'eau et des fibres collagènes (fibres profondes sous cutanées). Ceci est aggravé par des facteurs hormonaux (contraception...) et circulatoires (insuffisance veineuse, varices...).


Définition

La cellulite définit initialement une inflammation de tissu, quel qu'il soit, mais ce terme est principalement utilisé pour les inflammations concernant le tissu cutané. Le terme cellulite est généralement utilisé (à tort) pour parler de la stéatomérie : aussi appelée peau d'orange, il s'agit d'un dépôt de graisse survenant préférentiellement au niveau des fesses, des hanches ou des cuisses. Préjudice esthétique parfois, elle serait améliorée par les massages drainants et la liposuccion qui aspire ces graisses et constitue un potentiel recours.

Traitement

Également appelée lipodystrophie superficielle, cette disgrâce esthétique touche majoritairement les femmes qui tentent de lutter contre les capitons. Peu de solutions s'offrent pourtant à elles. En effet, la plupart des traitements proposés sur le marché n'ont fait la preuve que de leur inefficacité. Seules la perte de poids, associée à un régime alimentaire sain, et la liposuccion s'avèrent relativement efficaces.


Il existe de nombreux soins médicaux ou chirurgicaux. Leur dénominateur commun est le régime amincissant médicalement controlé et le sport (exercices permettant de muscler les fesses et les muscles). Les crèmes vendues dans le commerce sont le plus souvent à base de caféine et d'actifs drainants peuvent aider mais il ne faut pas non plus en attendre des miracles.
Les traitements médicaux peuvent parfois apporter une aide : citons parmi ceux-ci la cellulo lipolyse, le drainage lymphatique et ses dérivés (palper rouler...), le laser, la mésothérapie, les ultrasons... La chirurgie quant à elle est le plus souvent axée sur la liposuccion ou la lipoaspiration

Remède naturel

Orthosiphon

Communément appelée "moustache de chat" en raison de ses feuilles dentées, l'orthosiphon est une plante pérenne originaire d'Asie du Sud-Est. Elle est employée en phytothérapie pour son action diurétique et son action protectrice sur le foie, ainsi que pour ses propriétés décongestionnantes et circulatoires.

Les feuilles d'orthosiphon peuvent être utilisées sous forme de tisane ou d'EPS pour favoriser le traitement de la cellulite, grâce à leur action drainante.

Guarana

Le guarana est plante originaire d'Amazonie, qui peut mesurer jusqu'à 12 mètres de long, possède plusieurs propriétés médicinales : elle est traditionnellement utilisée pour améliorer la concentration et pour faciliter la perte de poids.

Les graines de guarana, concentrées en caféine, peuvent être utilisées sous forme d'EPS pour favoriser la lipolyse et la dégradation des graisses en cause dans la cellulite. Elles ont également une action favorable contre la rétention d'eau.

Caralluma

Le caralluma est une plante originaire d'Inde, apparentée au cactus, qui est traditionnellement utilisée pour modérer l'appétit et pour son action désaltérante.

En tant que modérateur de l'appétit, le caralluma, qui est disponible sous forme d'EPS, peut aider à limiter la consommation excessive de graisse et lutter ainsi contre la cellulite.

Reine-des-prés

La reine-des-prés, reconnaissable par son odeur distinctive évoquant le médicament, est traditionnellement utilisée sous forme d'EPS dans le traitement symptomatique du rhume et pour soulager les douleurs articulaires légères.

Egalement disponible sous forme de tisane, elle possède des propriétés drainantes et agit contre la rétention d'eau, et la cellulite qui peut en être la conséquence.

Si les symptômes perdurent ou s'aggravent, il faut alors consulter rapidement son médecin traitant.

Pour en savoir plus

A voir également


Publi-information
Publié par Dermatologue.
Ce document intitulé « Cellulite - Peau d'orange et capitons » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.