Greffe du foie - Transplantation hépatique

Janvier 2017

La greffe de foie ne peut être proposé que pour les tumeurs de petites tailles. Les résultats sont particulièrement encourageants : le taux de récidive à 5 ans est d'environ 15%. Les délais d'attente sont par contre très longs, compte tenu de la pénurie de donneurs.


Définition

La cirrhose est une pathologie chronique qui entraîne la destruction progressive des cellules hépatiques du foie. La cirrhose est due, dans la majeure partie des cas à l'alcoolisme, ou à des inflammations du foie (hépatites). La cirrhose peut également être secondaire à d'autres pathologies (maladie de Wilson, hémocromatose...) ou à un traitement médicamenteux. A un stade avancé, les cellules du foie ne sont plus fonctionnelles et l'organisme souffre des fonctions manquantes habituellement exercées par cet organe.

Transplantation hépatique auxiliaire

Il existe plusieurs types de transplantation hépatique. La greffe auxiliaire du foie consiste à greffer la moitié d'un foie sans retirer le foie malade du patient. Ce type de transplantation est surtout indiqué en cas de maladie hépatique sévère telle que l'hépatite fulminante, lorsque les médecins estiment que le foie natif du patient peut encore guérir. A long terme, l'objectif est de retirer la partie greffée si le foie du patient est parvenu à guérir. Le retrait du greffon permet ainsi d'interrompre les traitements immunosuppresseurs.

Diagnostic

La greffe de foie est envisagée dans les cas suivants :
  • certains cas de cancers hépatiques ;
  • cirrhose avec insuffisance sévère des cellules du foie ;
  • cirrhose secondaire à une hépatite (B ou C en général).


Le bilan hépatique (bilan sanguin) est perturbé. L'indication de greffe du foie est posée par le médecin (en général gastro-entérologue), en fonction des examens effectués, lorsque le foie n'est quasiment plus fonctionnel. C'est à un stade avancé de la maladie, évalué par différents critères cliniques et biologiques côtés par le score de Child-Pugh, que la greffe sera envisagée.

Traitement

La greffe est effectuée après un long processus. Il faut trouver un donneur d'organe. Il doit être compatible avec le receveur. La greffe de foie est une opération chirurgicale lourde. Le nouveau foie est implanté au receveur. Le principal risque, après l'intervention, est le rejet. Un traitement immunosuppresseur est administré post-intervention, afin de minimiser ce risque.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 4 septembre 2016 à 12:05 par Jeff.
Ce document intitulé « Greffe du foie - Transplantation hépatique » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.