Gastrite chronique et aiguë - Causes, symptômes et traitement

Septembre 2017

La gastrite est une inflammation de la paroi ou muqueuse de l'estomac. C'est un phénomène qui peut être ponctuel, dû à une bactérie ou un virus, mais il est bien plus souvent chronique.


Définition

La gastrite correspond à une inflammation de la muqueuse de l'estomac.

Notre vidéo


Gastrite aiguë

La gastrite aiguë correspond à un épisode transitoire. Elle est plutôt rare et disparaît après traitement.

Gastrite chronique

La gastrite chronique, en revanche, est une inflammation qui perdure et va s'installer. Elle est due la plupart du temps à une infection chronique par une bactérie, hélicobacter pylori ou une origine auto-immune à cause d'anticorps agressifs de l'organisme. D'autres causes plus rares comme d'autres infections, des médicaments comme les anti-inflammatoires ou une agression biliaire peuvent être en cause.

Gastrite antrale

On parle de gastrite antrale lorsque l'inflammation concerne l'antre gastrique, la partie stomacale qui se situe juste avant le pylore. Elle peut résulter du stress, d'une infection, d'une consommation excessive de caféine ou d'alcool, d'un repas trop riche en graisses ou d'une radiothérapie. Les inhibiteurs de la pompe à protons (Inexium ®, Mopral ®) permettent de réduire l'acidité gastrique. La prise d'antibiotiques est nécessaire en cas d'infection.

Gastrite atrophique

La gastrite atrophique est une inflammation de la paroi interne de l'estomac associée à une perte des glandes présentes au niveau de l'épithélium, la couche superficielle de la paroi de l'estomac. Elle entre dans la catégorie des gastrites chroniques, et est le plus souvent irréversible. Les symptômes sont des douleurs à l'estomac, des nausées, vomissements, une baisse d'appétit et des problèmes de digestion. La cause la plus fréquente de gastrite atrophique est la maladie de Biermer, due à une agression de la muqueuse gastrique par des auto-anticorps. La bactérie Helicobacter pylori également impliquée dans de nombreuses gastriques chroniques, peut parfois être responsable d'une gastrite atrophique. L'atrophie des glandes diminue les capacités d'incorporation des différents nutriments par la paroi de l'estomac.

Gastrite virale

On distingue plusieurs formes de gastrite selon la cause responsable, la durée et la nature des troubles présentés. La gastrite virale est provoquée par un virus. Il se transmet dans la plupart des cas par l'ingestion d'eau ou d'aliments contaminés. Il n'existe aucun vaccin permettant de traiter ou prévenir la gastrite virale. Une bonne hydratation et une bonne hygiène sont essentielles (bien se laver les mains, laver les fruits et les légumes, etc.) pour prévenir l'infection.

Gastrite à helicobacter pylori

Environ la moitié de la population mondiale est infectée par la bactérie Helicobacter pylori, principale cause de développement de l'ulcère gastroduodénal.

La gastrite apparaît quelques jours après ingestion de la bactérie. S'en suit une installation progressive d'une gastrite chronique. Elle se prolonge de nombreuses années et toute la vie chez la majorité des patients. Elle disparaît en cas de disparition de la bactérie suite à un traitement ou en cas de perte spontanée de l'infection.

Gastrite érosive

Il existe plusieurs types de gastrite selon la cause responsable, la partie de l'estomac touchée, les troubles présentés et la durée de l'inflammation. La gastrite érosive est une gastrite chronique, elle est plus longue et plus difficile à traiter que les gastrites aiguës. Elle se caractérise par la présence de petites ulcérations sur la paroi de l'estomac. Elle est appelée ainsi car elle est due à l'érosion de la muqueuse de l'estomac. La sécrétion excessive d'acides gastriques liée au stress et à l'alcoolisme est souvent mise en cause.

Gastrite fundique

La gastrite fundique est une des formes de gastrite chronique. Cette maladie est une inflammation de l'intérieur de l'estomac touchant le fundus, c'est-à-dire la grosse tubérosité de l'estomac à sa partie initiale. Elle présente les caractéristiques d'une gastrite atrophique, c'est-à-dire l'atrophie de la couche superficielle de la paroi de l'estomac, avec en plus une destruction des glandes normalement contenues dans la paroi. Ceci conduit à une diminution de l'absorption des nutriments et notamment de la vitamine B12 ce qui engendre parfois une maladie de Biermer. Cette maladie est notamment responsable d'une anémie corrigée par l'injection de vitamine B12 tous les mois.

Gastrite érythémateuse

La gastrite érythémateuse se caractérise par un érythème, c'est-à-dire par une rougeur sur la muqueuse stomacale. Cette forme de gastrite est très souvent associée au stress. Le traitement repose principalement sur la prise en charge de la cause responsable, à savoir le stress. Un anxiolytique tel que Lysanxia® peut être prescrit pour combattre l'anxiété. La durée du traitement varie généralement entre 8 et 12 semaines.

Causes

En cas de gastrite chronique, l'origine est bien principalement due à une infection durable à une bactérie appelée Helicobacter Pylori, ou d'origine auto-immune, c'est-à-dire secondaire à l'agression de cette muqueuse par des anticorps de l'organisme.

Symptômes

Les malades présentant une gastrite chronique ne présentent que rarement des symptômes. Parfois ils vont se plaindre de brûlures d'estomac, en particulier pendant ou après le repas, surtout si des aliments "agressifs" pour l'estomac ont été ingérés, mais aussi de sensation d'inconfort sur la partie supérieure de l'abdomen, de ballonnement, de nausées et de vomissements.

Gastrite chronique active

Chez la majorité des patients infectés, la gastrite chronique active est modérée, asymptomatique, et sans maladie associée digestive.

Diagnostic

Le médecin va prescrire des examens complémentaires : une fibroscopie gastrique, notamment. La fibroscopie consiste à introduire un appareil endoscopique (par la bouche), afin de visualiser la paroi de l'estomac. Un prélèvement de liquide gastrique va permettre de mettre en évidence l'équilibre chimique (hyper ou hyposécretion de chlore). Le prélèvement de cellules par plusieurs biopsies à différents endroits de la muqueuse va permettre de préciser les causes et l'origine de la maladie. Pour la gastrite d'origine auto-immune, des dosages sanguins d'anticorps sont également intéressants.

Traitement

Dans le cadre de la gastrique par infection par helicobacter pylori, une éradication de cette bactérie est discutée et pourrait avoir un bénéfice pour empêcher la survenue de complications à type d'ulcère. La gastrite auto-immune justifie une surveillance avec examen endoscopique et biopsies tous les 3 ans, car l'évolution vers un cancer est parfois possible. Ce type de gastrite étant responsable parfois d'une anémie dite anémie de Biermer par diminution de l'absorption de la vitamine B12 au niveau des cellules de l'estomac, l'injection de vitamine B12 tous les mois permet de prévenir cette baisse des globules rouges.

Complications

La principale complication de la gastrite est l'ulcère gastrique qui peut aboutir à une hémorragie digestive. 2 patients infectés sur 10 développent des complications digestives :

Dyspepsie

L'infection à Helicobacter pylori représente une des causes de la dyspepsie. Celle-ci peut apparaitre après une endoscopie digestive : le terme de dyspepsie fonctionnelle ou non ulcéreuse est alors évoqué, et peut être associée à une gastrite chronique à H. pylori.

Lymphome gastrique

Le lymphome gastrique est une tumeur maligne rare qui guérit après traitement anti-infectieux. 60 à 90% des malades ont une rémission complète après éradication de H. pylori, mais on constate 3 à 13% de rechute après 5 ans. L'éradication de H. pylori prévient le cancer gastrique et « diminue la récidive de cancer en cas de résection gastrique partielle pour cancer superficiel ».

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Gastrite chronique et aiguë - Causes, symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.