Dystonie musculaire - Symptômes et traitement

Janvier 2017


Définition

La dystonie est un trouble neurologique moteur caractérisé par un trouble du tonus musculaire. Elle se manifeste par des contractions musculaires involontaires et prolongées engendrant des attitudes anormales. Ce symptôme n'apparaît pas au repos, mais survient lors des mouvements volontaires. Les causes de cette pathologie sont essentiellement héréditaires. Il existe plusieurs types de dystonie : la dystonie peut être primaire, dont l'origine est génétique ou sans cause retrouvée, ou secondaire à une autre pathologie comme un AVC ou un traumatisme cérébral. Par ailleurs, la dystonie est classée en fonction des parties du corps touchées. Ainsi elle est dite focale, lorsqu'elle touche une seule partie du corps, segmentaire, lorsqu'elle touche plusieurs parties du corps, et généralisée quand tout le corps est affecté.

Symptômes

Les symptômes diffèrent en fonction de la nature de la dystonie, en voici une liste :
  • une gesticulation anormale et des troubles du mouvement ;
  • des crampes et des spasmes musculaires involontaires ;
  • la difficulté à trouver une position confortable pour les bras et les jambes ;

En général, les symptômes s'améliorent avec le repos, mais s'aggravent en cas de stress.

Certaines dystonies ont des noms particuliers : c'est le cas du blépharospasme qui désigne la contraction involontairement de la paupière supérieure, ou du torticolis spasmodique qui correspond à une dystonie cervicale, avec muscles du cou contractés et douloureux. D'autres dystonies peuvent également concerner des muscles utilisés très fréquemment comme ceux de la main pour la dystonie de l'écrivain.

Vidéo

Les précisions de la journaliste santé Claire Gabillat :


Diagnostic

La dystonie est diagnostiquée par un interrogatoire précis et un examen clinique notamment neurologique, approfondi. Une prise de sang ou une IRM du cerveau sont nécessaires pour éliminer d'autres causes possibles de dystonie comme un AVC par exemple. Enfin, pour localiser de façon précise les muscles impliqués dans la dystonie, un électromyogramme (EMG) est parfois pratiqué. Il enregistre l'activité électrique des muscles au repos ou en mouvement et décèle donc les anomalies.

Traitement

La dystonie ne se guérit pas. Les traitements qui existent permettent simplement d'en soulager les symptômes en diminuant les mouvements anormaux, les contractures et les douleurs. Ils n'ont le plus souvent qu'un effet partiel et transitoire. Il s'agit le plus souvent de traitements médicamenteux, mais les injections de toxine botulique peuvent améliorées les symptômes dans certains cas.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 25 juin 2015 à 11:32 par hfanet.
Ce document intitulé « Dystonie musculaire - Symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.