Dilatation des pupilles

Août 2017


La dilatation des pupilles est un réflexe normal en cas de faible luminosité. Elle permet de capter ainsi le plus de rayons lumineux possible et d’augmenter les capacités de vision dans la pénombre. En dehors de ce cas, si elle est survient brutalement ou s’accompagne de troubles du comportement, une prise en charge en urgence est indispensable.

Définition

La dilatation de la pupille, appelée mydriase, se manifeste par l'agrandissement pathologique du diamètre de la pupille, petit point noir situé au centre de l'oeil. La pupille est l'orifice par lequel la lumière pénètre. Deux muscles la contrôlent : le dilatateur, qui comme son nom l'indique, la dilate et le sphincter qui la contracte. C'est la paralysie du sphincter qui provoque une mydriase ou des phénomènes de spasmes du dilatateur. Cette dilatation pathologique de la pupille peut toucher un seul oeil ou les deux yeux. Ce phénomène peut être provoqué par la prise de certains médicaments, comme l'atropine et certaines gouttes pour les yeux appelés collyres mydriatiques (utilisés pour faciliter un examen ophtalmologique) ou encore dans certaines pathologies neurologiques. Il existe cependant une dilatation normale de la pupille en réaction à une luminosité peu importante pour capter le plus de rayons lumineux possible et augmenter les capacités de vision dans la pénombre.

Symptômes

La mydriase se manifeste cliniquement par la dilatation d'une ou des deux pupilles.

Vidéo

Les précisions de la journaliste santé Claire Gabillat :



Diagnostic

En fonction de l'atteinte d'un seul oeil ou des deux, les diagnostics suspectés seront différents. Une mydriase bilatérale avec peu de réactions à la lumière (constriction) dans un contexte de troubles du comportement voire de coma fera évoquer une souffrance cérébrale importante. Cela se voit dans le cas d'arrêt cardio-respiratoire, mais également dans le cas d'intoxications à des drogues comme la cocaïne ou à des médicaments comme les antidépresseurs ou l'atropine. Une prise en charge en urgence est indispensable en cas de troubles du comportement ou de coma. Une atteinte unilatérale est plutôt en faveur d'une cause ophtalmologique comme une paralysie du sphincter: un examen ophtalmologique sera pratiqué.

Traitement

Le traitement varie en fonction des causes de la dilatation de la pupille. Le traitement de la cause permet généralement un retour à la normale.

Prévention

Le seul cas de dilatation qu'il est possible de prévenir est celui causé par des médicaments. Dans ce cas, il est indispensable de bien lire la notice des médicaments pour en connaître les effets secondaires.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Dilatation des pupilles » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.