Syndrôme du côlon irritable

Février 2017

Cette maladie bénigne se manifeste par des troubles digestifs divers, dont on ne sait pas encore expliquer l’origine. Elle est également difficile à soigner mais n’entraîne aucune complication, même sur le long terme.


Définition

Le syndrome du côlon irritable (noté SCI) est une pathologie digestive qui cause des douleurs abdominales et des difficultés de digestion chroniques. Concrètement, le bol alimentaire circule soit trop rapidement (diarrhée) soit trop lentement (constipation) dans le tube digestif sans qu'aucune cause ne soit réellement identifiée. Ce syndrome est sensiblement identique aux colopathies fonctionnelles ou syndrome de l'intestin irritable (SII). Il concerne essentiellement les femmes et est relativement fréquent dans les pays occidentaux où environ 15% de la population est concernée.

Causes

On ne connaît pas les causes précises d’une colopathie fonctionnelle. Le facteur psychologique est souvent avancé. Ainsi, le stress socioprofessionnel ou familial pourrait être un déclencheur de la maladie.
Les spécialistes suspectent également une anomalie dans le fonctionnement neuromusculaire du côlon et de l’intestin grêle, mais sans certitude.

Symptômes

Les manifestations du SCI sont variables, mais essentiellement d'ordre digestif. Les plus fréquemment retrouvées sont :
  • des crampes abdominales soulagées par l'émission des selles,
  • des ballonnements (sensation de ventre gonflé),
  • une constipation ou une diarrhée, parfois en passant de l'une à l'autre,
  • des envies de déféquer pressantes ou au contraire inexistantes,
  • un ventre bruyant.

Diagnostic

La présence de plusieurs des symptômes cités ci-dessus pendant 6 mois consécutifs fait évoquer le diagnostic de syndrome du côlon irritable. Il n'existe aucun test permettant de diagnostiquer cette pathologie, c'est donc par élimination qu'on arrive à poser le diagnostic. Les examens réalisés servent simplement à écarter d'autres pathologies. Par ailleurs, on sait que le SCI est fréquent chez les personnes souffrant de fatigue chronique de maux de tête, de douleurs lombaires, de palpitations ou d'insomnie.

Traitement

Des mesures diététiques sont recommandées avec l'exclusion des aliments fermentescibles comme le chou pour empêcher la sur-production de gaz ou permettre d'augmenter sa ration alimentaire en fibres et enfin bien s'hydrater pour diminuer la constipation. L'objectif principal du traitement du syndrome du côlon irritable est de soulager les symptômes. Les antispasmodiques peuvent être utilisés pour réduire les douleurs.

Prévention

Il n'existe aucun moyen de prévenir l'apparition du syndrome du côlon irritable dans la mesure où on ne sait pas avec précision ce qui le déclenche.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 13 octobre 2016 à 12:46 par Jeff.
Ce document intitulé « Syndrôme du côlon irritable » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.