Colite aiguë - Causes, symptômes et traitement

Mars 2017


Définition

La colite aiguë est une inflammation de la muqueuse du côlon. En France, les colites aiguës représenteraient entre 1 et 10% des cas annuels de diarrhée aiguë pris en charge médicalement.

Causes

La colite aiguë peut avoir plusieurs origines, à commencer par une infection virale, bactérienne ou parasitaire. Elle peut aussi avoir une origine médicamenteuse. Ce sont généralement les laxatifs ou les antibiotiques qui peuvent générer ce type de colite. Elle peut être due à un traitement par radiothérapie (lorsqu'on traite un cancer grâce à des rayons), on parlera alors de colite radique. Enfin, elle peut être provoquée par une ischémie, c'est-à-dire à une diminution de la vascularisation de la paroi intestinale.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :


Symptômes

Plusieurs symptômes sont susceptibles de faire évoquer une colite aiguë, en particulier une fièvre de plus de 38,5°C associée à des diarrhées qui peuvent être accompagnées de sang avec parfois des difficultés à déféquer, à des maux de ventre importants (locaux ou généralisés), à un amaigrissement marqué et à une fatigue. Lorsqu'un tel tableau clinique est retrouvé, on est en présence d'une colite aiguë grave.

Diagnostic

Le diagnostic repose sur l'anamnèse, c'est-à-dire l'interrogatoire du patient. Les symptômes décrits vont orienter le praticien vers le diagnostic de colite aiguë. Cette hypothèse sera confirmée par la réalisation d'une coloscopie. Cet examen peut être complété par une biopsie (un prélèvement de la muqueuse afin de l'analyser), une prise de sang qui permettra de retrouver un nombre de globules blancs, une vitesse de sédimentation et un taux de protéine C-réactive élevés, ainsi qu'une analyse des selles (coproculture ou examen parasitologique des selles). Une radiographie abdominale, appelée ASP pour abdomen sans préparation, pourra également être prescrite.

Traitement

Le traitement de la colite aiguë est essentiellement médicamenteux. Le médecin prescrit généralement des antibiotiques ou des antiparasitaires destinés à lutter contre les colites d'origine infectieuse. Lorsqu'on a affaire à une colite aiguë grave, on procède à une surveillance médicale en milieu spécialisé avec ASP quotidien, jeûne de 48 heures, perfusion pour hydratation. En revanche, les colites dues à un traitement par radiothérapie devront être prises en charge chirurgicalement par ablation d'une partie du côlon. De même lorsque le traitement médical a échoué ou que des complications apparaissent, seule la colectomie est envisagée.

Prévention

Les principaux conseils de préventions qui sont donnés pour limiter les crises de colites aiguës sont d'abord alimentaires. Il est en effet recommandé de limiter la consommation de plats épicés et d'épices en général (moutarde, curry... ), de mastiquer avec application les aliments et de boire en quantité. Il est également conseillé d'éviter le stress autant que faire se peut, de manger à heure fixe et d'éviter les médicaments irritants comme les laxatifs.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Colite aiguë - Causes, symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.