Colite - Symptômes, causes et traitement

Juillet 2017

La colite est un des motifs de consultation les plus fréquents. La colite traduit l'inflammation du colon. Au niveau du colon, peuvent exister des diverticules, sortes de petits renflements de la muqueuse, qui peuvent s'enflammer : c'est la diverticulite. Cette inflammation localisée du colon génère des douleurs à la partie basse gauche de l'abdomen ainsi que de la fièvre. Les colites à proprement parler sont des inflammations chroniques du colon, représentées essentiellement par deux pathologies assez proches : la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique. Les signes cliniques sont assez similaires : diarrhée, douleurs abdominales, saignements extériorisés par l'anus. L'examen du colon par endoscopie est indispensable pour différencier les deux diagnostics et mettre en place les traitements. Ceux-ci sont également proches et font appel à des corticoïdes, des immunosupresseurs ou la chirurgie.


Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :

Définition

Une colite est une inflammation du côlon. Une colite peut avoir un grand nombre d'origine. On distingue les colites aiguës des colites chroniques. Les premières se rencontrent généralement suite à une infection par un virus, une bactérie ou un parasite ou en cas d'intoxication médicamenteuse (prise excessive de laxatifs ou d'antibiotiques) ou suite à une radiothérapie (colite dite radique). Elles peuvent aussi être secondaires à des troubles de la vascularisation du côlon. Les colites chroniques, quant à elles, ont une origine souvent plus complexe à déterminer. Parmi leurs causes citons a maladie de Crohn, le syndrome du colon irritable encore appelé colopathie fonctionnelle ou la rectocolite hémorragique.

Symptômes

Les principales manifestations de la colite aiguë sont les épisodes de diarrhée et les douleurs abdominales. Dans certains cas, la colite aiguë peut être plus sévère: celle-ci est suspectée en cas de diarrhées sanglantes contenant des glaires, de la fièvre, et d'un état général altéré. La colite chronique se manifeste par des douleurs abdominales, des diarrhées, des saignements digestifs, une fatigue et une perte de poids, mais aussi des symptômes propres à la maladie chronique inflammatoire notamment des fissures et ulcérations autour de l'anus pour la maladie de Crohn.

Diagnostic

Le diagnostic des colites repose sur les symptômes décrits par le patient et les résultats des examens médicaux. Le principal examen permettant de diagnostiquer une colite est la coloscopie surtout lorsque celle ci évolue depuis plusieurs semaines ou s'accompagnent de manifestations plus sévères. Au cours de cette exploration, il est courant de pratiquer une biopsie (c'est-à-dire un prélèvement de la muqueuse du côlon) qui permettra, après analyse, de déterminer l'origine de l'inflammation.

Traitement

Le traitement des colites aiguës dépend de leur origine. En cas de colite chronique associée à une maladie de Crohn, on prescrira des corticoïdes et des médicaments à base de dérivés salycilés. Des immunosuppresseurs peuvent également être utilisés pour éviter le recours néanmoins fréquent à une intervention chirurgicale. En cas de rectocolite hémorragique à quelques variantes près, les mêmes traitements sont utilisés.

Prévention

Les principaux conseils de préventions qui permettent de diminuer le nombre et l'intensité des crises de colites sont de limiter la consommation de plats épicés, et d'épices en général comme la moutarde ou le curry, les fritures, les crudités, les haricots secs, les fèves et les lentilles, les choux, les aliments trop gras, le café, le thé, les boissons à base de cola, les boissons gazeuses et l'alcool, de mastiquer avec application les aliments, de manger à heure fixe, d'éviter les médicaments irritants comme les laxatifs, et comme dans de nombreuses pathologies, d'éviter le stress. Dans la maladie de Crohn, l'arrêt du tabac semble être bénéfique, de même qu'un régime sans fibres.

En savoir plus

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Colite - Symptômes, causes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.