Déchirure musculaire - Claquage - Causes, symptômes et traitement

Septembre 2016

Bien connue des sportifs, la déchirure musculaire est une blessure qui n'est pas limitée aux athlètes de haut niveaux. Consécutive à un choc ou à un effort physique trop intense, cette lésion musculaire est généralement très douloureuse et doit être pris en charge rapidement afin d'éviter les complications et les récidives.


Définition

Une déchirure musculaire, également dénommée claquage correspond à la rupture de continuité des fibres musculaires qui composent le muscle. Telles les fibres d'un tissu, elles se déchirent lors d'une sollicitation trop importante et brusque. Survenant dans la majeure partie des cas pendant un effort physique intense, elle provoque une douleur intense, une immobilisation. Un hématome plus ou moins important peut se former suite à la déchirure.

En cas de claquage, les fibres musculaires se déchirent et peuvent entraîner parfois leur rupture. En général, le claquage concerne les muscles des membres, comme les biceps, les muscles des mollets ou les quadriceps au niveau des cuisses.

Cuisse

Le claquage de la cuisse est un des plus fréquents, en particulier chez les footballeurs qui vont souvent se léser les ischio-jambiers (les muscles situés à l'arrière de la cuisse) lorsqu'ils vont mal contrôler leur shoot. Généralement sans gravité, le claquage de la cuisse peut léser des vaisseaux sanguins et entraîner une hémorragie. Le traitement consiste essentiellement à appliquer de la glace et à laisser les muscles au repos.

Mollet

Une déchirure musculaire du mollet est une rupture d'une ou plusieurs fibres musculaires du muscle du mollet, le triceps sural. On parle aussi de « claquage du mollet ». La douleur est très vive, brutale, et peut être accompagnée de l'apparition d'un hématome (un « bleu »). Le muscle est hors d'usage, rendant la marche difficile, voire impossible. Les déchirures au mollet arrivent principalement lors d'une activité sportive et sont favorisées par l'absence d'échauffement préalable.

Il est indispensable de garder le membre immobile, d'appliquer localement de la glace sur le mollet puis de suivre un traitement d'antalgiques en gardant au maximum le muscle au repos.

Causes

Les principales causes du claquage sont l'échauffement insuffisant, une blessure mal soignée, un effort violent ou excessif, ou une fatigue musculaire. Le claquage survient fréquemment à la suite d'une contraction musculaire intense ou à un choc direct sur un muscle contracté.

Symptômes

La déchirure musculaire va engendrer une sensation de craquement, de claquement, pendant l'effort ainsi qu'une douleur vive et intense, puis une immobilisation brutale. Le claquage va entraîner un arrêt immédiat de l'effort. Il est alors impossible à la personne de mobiliser le muscle ou la zone atteinte.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.


Diagnostic

Le diagnostic est en général assez aisé à poser. L'effort physique intense est interrompu suite à la déchirure musculaire et l'examen clinique met en évidence la douleur et l'impossibilité ou tout du moins la difficulté à mobiliser le muscle atteint. Le diagnostic peut être confirmé par une échographie de la zone ou un scanner si nécessaire, mais cela s'avère généralement pas nécessaire.

Traitement

Le traitement nécessite un repos prolongé sur plusieurs semaines avec arrêt des activités physiques, l'administration de traitements antalgiques (afin de soulager la douleur), ainsi que des séances de rééducation (lorsque le muscle est "guéri"), afin de réapprendre à remobiliser ce dernier en douceur. L'activité sportive pourra être reprise, après avis médical. Cependant, pour les athlètes de haut niveau, notamment, elle devra être progressive et demandera du temps, avant de reprendre le sport (compétitions) de manière plus intensive.

Prévention

La prévention passe par la pratique d'un échauffement adapté, avant de commencer la séance d'exercice physique. L'échauffement permet de préparer le muscle à l'effort qu'il va fournir. Maintenir une bonne hygiène de vie au quotidien : alimentation équilibrée, se reposer suffisamment (et par là même, reposer les muscles), boire, avant, pendant et après l'effort. Ces règles de vie permettent d'éviter les blessures, en général. Penser également à s'étirer après l'exercice. Cela permet de décontracter les muscles, qui seront ainsi bien préparés pour les séances futures.

A voir également :

Publi-information
Publi-information
Ce document intitulé « Déchirure musculaire - Claquage - Causes, symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.