Choc septique

Octobre 2017




Le choc septique correspond à la diminution brutale de la circulation sanguine, l'insuffisance circulatoire aiguë, provoquée par une infection bactérienne.Il s'agit de la forme la plus sévère de la réponse inflammatoire. Le choc septique est donc provoqué par la présence de bactéries dans le sang ou par la présence de microbes à l'intérieur de tissus habituellement stériles.

Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé


Causes

La physiopathologie du choc septique est liée à une cascade biologique qui entraîne cette inflammation excessive associée à une défaillance circulatoire aiguë. L'infection initiale va provoquer une hypotension (par vasodilatation et augmentation de la perméabilité des vaisseaux). Ainsi, les organes vont être inégalement alimentés en sang. Cela se traduit par la dysfonction de certains organes et l'apparition des troubles circulatoires caractéristiques d'un choc septique.

Symptômes

Un choc septique entraine un choc qui entraine une hypotension artérielle, survenant de manière brutale chez une personne présentant une température supérieure à 38 5, mais également parfois chez des patients en hypothermie avec une température inférieure à 35 degrés. Surviennent également une pâleur, des frissons, une tachycardie, une accélération du rythme respiratoire, une oligurie, diminution de la quantité d’urine émise , une froideur et une cyanose des extrémités, des troubles de la conscience voire un coma, une augmentation de la fréquence respiratoire. D'autres signes sont en faveur de l'origine septique du choc comme des frissons, une fièvre ou au contraire une hypothermie,..ou une infection qui a été identifiée ou suspectée.

Diagnostic

Le diagnostic du choc septique est effectué en recherchant les germes dans le sang. Des prélèvements sanguins sont réalisés et le sang est mis en culture (hémocultures) pour identifier la bactérie en cause. Cependant, en fonction de la violence du choc, diagnostic et traitement seront menés simultanément.

Traitement

Un patient atteint de choc septique doit être pris en charge en urgence dans un service de soins intensifs. Le traitement dépend de la nature, de la cause et de l'intensité du choc septique. Dans un premier temps, le médecin dispense des perfusions pour augmenter le volume circulant dans les vaisseaux sanguins. Si ce remplissage est insuffisant, on peut avoir recours à d'autres médicaments de l'urgence comme la dopamine ou la noradrénaline. En cas de choc profond, le patient pourra être intubé. Parallèlement, on administre en urgence au patient des antibiotiques, traitement qui sera secondairement adapté en fonction du germe identifié sur les hémocultures. En cas de choc septique violent, le patient peut être admis en soins intensifs.

Prévention

L'infection bactérienne doit être prise en charge en urgence en milieu hospitalier afin de débuter un traitement antibiotique le plus rapidement possible. D’autre part, il faut bien sur redoubler de vigilance en salle d'opération avec une asepsie stricte et le respect de règles d'hygiène élémentaires.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Choc septique » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.