Le choc anaphylactique

Février 2017

Réaction allergique exacerbée, le choc anaphylactique est un syndrome clinique grave, qui met en jeu le pronostic vital. Son incidence exacte n’est pas connue mais on estime que le risque est environ de l'ordre de 1% de la population générale.


L'anaphylaxie décrit un tableau symptomatique rencontré lorsqu'un sujet présente une réaction allergique importante. Le facteur allergisant (allergène) provoque une réaction anaphylactique après un deuxième contact avec le sujet (le premier contact provoque une sensibilisation à l'allergène). Ce phénomène entraîne de graves symptômes qui doivent être rapidement pris en charge par une équipe médicale car ils peuvent entraîner la mort du sujet.

Définition

Le choc anaphylactique est provoqué par une réaction allergique très violente, c'est d'ailleurs la plus sévère des réactions allergiques, pouvant entraîner la mort. Il peut être provoqué notamment par des aliments comme par exemple des fruits de mer, le lait de vache et l'arachide, mais aussi par les piqûres de guêpes ou d'abeilles, certains antibiotiques, le latex ou encore des produits utilisés pour une anesthésie locale ou générale.

Symptômes

Les symptômes d'un choc anaphylactique reprennent l'ensemble des signes cliniques d'un choc d'apparition brutale, et secondaire à un contact avec une substance ayant causé ces symptômes. Apparaissent des démangeaisons, un urticaire, un œdème du visage et des lèvres ainsi qu'une détresse respiratoire en rapport avec un œdème laryngé. Survient ensuite un tableau de choc anaphylactique correspondant à une insuffisance circulatoire aiguë qui regroupent l'ensemble de symptômes en lien avec un défaut d'oxygène au niveau des tissu : tachycardie, hypotension, pâleur cutanée, froideur et cyanose des extrémités, confusion voire un coma.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :

Diagnostic:

Compte tenu de la rapidité du choc anaphylactique, le diagnostic et le traitement seront conduits simultanément, car il s'agit d'une urgence vitale. Le médecin se doit donc d'agir vite et ce, dès la détection des signes cliniques relatifs au choc anaphylactique.

Traitement

Le seul traitement est l'utilisation de l'adrénaline injectable. Il faut rappeler avant tout que le choc anaphylactique représente une urgence vitale nécessitant d'appeler immédiatement les secours. Il est donc indispensable de téléphoner au 15 ou au 112. Après la survenue d'un choc anaphylactique, il est indispensable d'effectuer un bilan allergologique afin de déterminer de manière précise l'allergène en cause puis d'éviter ensuite bien sur tout contact avec cet allergène. La personne doit ensuite se munir de la liste des produits contenant l'allergène auxquels elle est allergique, ainsi que d'une seringue auto-injectable d'adrénaline.

Prévention

La personne allergique doit se munir de la liste des produits contenant l'allergène auxquels elle est allergique, ainsi que le médicament d'urgence prescrit par le médecin (corticoïdes, seringue auto-injectable d'adrénaline). Il est aussi fortement recommandé d'être vigilant, de lire la composition des produits alimentaires et les notices des médicaments, avant de les consommer.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 12 octobre 2016 à 10:43 par Jeff.
Ce document intitulé « Choc anaphylactique - Anaphylaxie - Symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.