Candida albicans

Juillet 2017

Le candida albicans est un champignon microscopique, habituellement inoffensif et que nous retrouvons sans effet pathologique, au niveau des voies génitales, du tube digestif, de la bouche et sur la peau. Dans certains cas, il peut devenir pathogène et provoquer une candidose, une infection fongique lorsque ce champignon atteint des organismes fragilisés dont les défenses immunitaires sont diminuées, comme chez les personnes porteuses du virus du SIDA ou les patients sous traitement immunosuppresseurs (dans le cadre de maladies auto-immunes, de traitements pour des cancers ou après une greffe). Généralement, les lésions causées par le candida albicans sur les muqueuses ou la peau sont sans gravité. Mais elles peuvent être plus graves lorsqu'elles atteignent les viscères digestifs ou les poumons ; dans les cas extrêmes, une septicémie à candida albicans est possible et de pronostic sévère.


Symptômes

Le Candida albicans se manifeste différemment selon sa localisation. Chez les patients immunocompétents (dont le système de défense est efficace, contraire d'immunodéprimés), il entraîne un muguet au niveau de la bouche, des rougeurs et démangeaisons au niveau cutané, essentiellement dans les plis, zones chaudes et humides favorables au développement de la levure, de petites inflammations locales génitales comme urétrite chez l'homme ou vulvo-vaginite avec pertes blanchâtres et démangeaisons chez la femme. Chez les patients immunodéprimés, le champignon se développe surtout au niveau de la bouche et de l'œsophage et entraîne des troubles de la déglutition, de douleurs en regard de l'œsophage.
  • Les précisions du docteur Pierrick Hordé:


Diagnostic

Le diagnostic de la présence de candida albicans est avant tout clinique avec par exemple le classique muguet au niveau buccal, réalisant un dépôt blanchâtre sur la langue et les muqueuses. Des examens complémentaires sont utiles dans le cas de septicémie avec notamment des hémocultures qui permettent d'identifier le germe en cause.

Traitement

Une infection cutanée ou muqueuse due au candida albicans nécessite la prise locale d'antifongiques sous forme de poudre ou de pommade de afin d'enrayer la prolifération de cette levure. Ce traitement s'avère efficace dans l'ensemble, mais n'exclut pas la récidive. Parfois, un antifongique par voie orale est nécessaire.

Prévention

Une bonne hygiène alimentaire permet de limiter la prolifération du candida albicans dans l'organisme. La prévention passe aussi par une parfaite hygiène du corps. Il est cependant difficile d'anticiper la pathogénie du candida albicans chez les patients immunodéprimés, notamment les patients VIH à un stade avancé.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Candida albicans » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.