Ascite - Causes, symptômes et traitement

Mars 2017

L'ascite est une accumulation anormale de liquide dans l'abdomen et plus précisément dans la cavité péritonéale, c'est-à-dire entre les deux feuillets du péritoine, l'enveloppe qui tapisse l'abdomen. Cet épanchement liquidien est due à une maladie du foie, la cirrhose, dans près de 80% des cas. Elle peut aussi être causée, mais plus rarement, par un cancer du foie ou de l'estomac, une atteinte hépatique, une pancréatite, une insuffisance cardiaque ou rénale évoluée.


Causes

L'ascite est une accumulation (épanchement en terme médical) de liquide dans le péritoine, espace normalement vide qui tapisse les organes abdominaux. L'ascite est indolore et n'est diagnostiquée que lorsqu'un volume important s'est accumulé. Les causes principales de l'ascite sont les maladies du foie notamment les cirrhoses, les cancers du péritoine ou de l'appareil digestif. Une ponction de liquide est souvent réalisée pour son analyse qui apporte des informations quant à son origine. La présence de cellules cancéreuses dans l'ascite signe une cause tumorale, notamment cancers du foie ou cancers digestifs ou de l'ovaire, qu'il faudra alors identifier.

Physiopathologie

Les principales raisons de l'ascite sont la cirrhose, les tumeurs digestives, le cancer de l'ovaire et la tuberculose péritonéale. L'ascite est une complication courante de la cirrhose qui entraîne une infection du liquide péritonéal. Les signes cliniques de l'ascite sont un abdomen distendu, une hernie inguinale ou ombilicale. Le traitement consiste en des ponctions de liquide, du repos en station couchée et la prise de diurétiques.

Symptômes

L'ascite est souvent indolore, mais entraîne une augmentation du volume de l'abdomen, une prise de poids et une lourdeur abdominale dues à l'accumulation de liquide. On peut également retrouver un œdème des membres inférieurs et un épanchement pleural (le liquide passe entre les deux feuillets de la plèvre qui recouvre les poumons).

Vidéo

Les précisions de la journaliste santé Claire Gabillat :

Diagnostic

Le diagnostic d'ascite n'est pas simple lorsqu'elle est présente en petite quantité. Il peut être posé à la suite d'une échographie ou d'un scanner prescrit par le médecin en cas de doute. Lorsque l'ascite atteint 2 litres, en revanche, elle devient visible et facilement identifiable, le ventre étant fortement dilaté par le liquide. Il suffit alors au médecin de procéder au signe du glaçon pour établir le diagnostic : il donne une impulsion sur le ventre, et le foie fait un va-et-vient rebondissant contre sa main, comme un glaçon dans l'eau. Une ponction peut être également être réalisée. Elle permet d'analyser le liquide et d'orienter le médecin sur son origine : on parle alors de ponction exploratrice.

Traitement

Le traitement de l'ascite correspond au traitement de sa cause. Il repose aussi sur la ponction du liquide pour l'évacuer : on parle alors de ponction évacuatrice. Une perfusion intraveineuse peut également être mise en place, si nécessaire, pour compenser le manque de protéines, d'eau et de minéraux qui va souvent de paire avec l'ascite. Le repos au lit est également recommandé. Enfin, si l'ascite est due à une cirrhose, le traitement passera par un régime pauvre en sel et la prescription de diurétiques. La perte de poids doit être contrôlée et ne doit pas excéder 500 g par jour.

Ponction d'ascite

La ponction d'ascite est une technique chirurgicale qui vise à évacuer le liquide accumulé. Elle se réalise en milieu hospitalier et dure quelques heures. On introduit dans l'abdomen une aiguille connectée à un tuyau par lequel s'écoule le liquide à évacuer. Cette technique permet de prévenir une infection généralisée ou des troubles cardiaques.

Prévention

Pour prévenir l'ascite, il faut éviter les facteurs de risques des maladies qui sont à l'origine de cette accumulation de liquide, à commencer par l'abus d'alcool, à l'origine de bon nombres de cirrhoses. La consommation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l'ibuprofène doit également être limitée chez les personnes cirrhotiques, car ils favorisent l'ascite.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Ascite - Causes, symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.