Anorexie du nourrisson

Janvier 2017


Définition


L'anorexie du nourrisson touche les enfants, souvent entre 4 à 10 mois. Il s'agit en réalité d'une réaction en chaine. L'enfant refuse la nourriture qu'on lui donne, et plus on tente différentes approches pour le forcer à manger, plus il se braque et refuse toute nourriture. L'apparition des troubles est progressive ; l'anorexie du nourrisson disparait le plus souvent de lui-même ou grâce à un suivi médical. Cette anorexie du nourrisson est à distinguer d'une anorexie réactionnelle à un problème aigu dans le cadre d'une infection, de douleurs? Dans ce cas, il faut soigner la cause du problème et tout rentre dans l'ordre.

Symptômes


Le nourrisson touché par l'anorexie mange de moins en moins ou ingurgite progressivement moins de liquide. Lorsque le parent s'en rend compte (souvent la mère, lors de la tété ou du repas), il entame une lutte psychologique avec l'enfant. S'en suivent des complications dans son rapport à la nourriture. Ressentant le stress du parent, l'enfant refuse toute nourriture, alors associée au parent et à la tension du moment. C'est un cercle vicieux qu'il faut briser pour que l'enfant puisse retrouver des rapports sains à la nourriture.

Diagnostic


Un examen clinique du nourrisson permet d'établir un diagnostic viable et d'éliminer toute autre cause que celle de l'anorexie. Les parents doivent consulter un médecin, généraliste ou spécialisé, tels qu'un pédiatre ou un psychologue. Le médecin saura donner les conseils adaptés à la situation et essayer de régler au mieux l'anorexie de l'enfant.

Traitement


Une prise en charge thérapeutique permet de mettre fin au cercle vicieux du refus de nourriture et du stress que cette situation engendre, pour l'enfant comme pour les parents. Il est conseillé aux personnes nourrissant l'enfant, de feindre de ne pas accorder d'importance au refus de s'alimenter de l'enfant, en ne faisant pas de commentaire et en réagissant de façon neutre lors de ses refus. Il faut également nourrir l'enfant en essayant des jeux, le laissant manger salement s'il le souhaite et aux heures qu'il préfère. Relâcher la pression l'aidera à se nourrir à nouveau avec envie.

Prévention


Ce qui ressort des études sur l'anorexie des nourrissons c'est qu'il s'agit de l'expression d'un conflit avec un ou les parent(s) nourrissant l'enfant. Il arrive que l'enfant se nourrisse normalement chez les autres (nourrice, grands-parents?). Ne pas laisser la situation s'envenimer permet de repasser à des repas normaux. En laissant une plus grande liberté à l'enfant lors des repas, il ne percevra plus ce moment comme un stress, mais comme un élément de sa journée, au même titre que l'habillage, le bain, etc.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 5 janvier 2013 à 18:13 par Jeff.
Ce document intitulé « Anorexie du nourrisson » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.