Allergie aux graminées

Mai 2017


Définition

L'allergie aux graminées fait partie des allergies regroupées sous le vocable d'allergie aux pollens et se présente comme une inflammation de la muqueuse du nez (rhinite) saisonnière. En effet, elle survient généralement au printemps, en mars et en avril ou de mai à juillet en fonction des pollens présents et des graminées qui poussent à ces périodes. Elle prend également le nom dans le langage commun de rhume des foins.
En présence de ces allergènes, le système immunitaire de la personne allergique va réagir en libérant de l'histamine, une variété d'hormone qui va être à l'origine de l'inflammation, prédominante au niveau du nez.

Vidéo


Symptômes

L'allergie aux pollens de graminées entraîne une série de symptômes bien identifiés :
  • des éternuements souvent itératifs et décrits comme « en salves » ;
  • le nez bouché, appelé rhinite obstructive ou écoulement nasal, appelé rhinorrhée.
  • une démangeaison du nez ;
  • une inflammation de la muqueuse du nez ;
  • une conjonctivite, c'est-à-dire une inflammation des yeux ;
  • des maux de tête ;
  • une inflammation du pharynx avec sensation de démangeaisons.

Si l'allergie est importante, il est possible qu'elle entraine des manifestations graves comme de l'asthme ou même un choc anaphylactique (problèmes circulatoires secondaires à une réaction allergique majeure).

Diagnostic

Le diagnostic d'une allergie aux graminées se base sur l'anamnèse, terme médical désignant l'interrogatoire du patient et la recherche d'antécédents familiaux ou personnels d'allergies. Le médecin ou l'allergologue (qui est un médecin spécialisé dans la prise en charge des allergies) recherche des symptômes ORL touchant le nez, les oreilles, la bouche, des inflammations des yeux ou de la peau.
Il existe également des tests cutanés (ou prick-tests) qui permettent de mettre en évidence les allergènes impliqués. Ils sont particulièrement réactifs chez les patients ayant entre 15 et 25 ans.

Traitement de l'allergie aux graminées

Le traitement de l'allergie aux pollens de graminées consiste en tout premier lieu à faire son possible pour éviter d'être en contact avec l'allergène (situation difficile avec l'allergie aux pollens de graminées).
De nombreux conseils peuvent permettre de diminuer ces contacts et de mieux vivre avec les pollens.


En outre, on traite les symptômes d'une allergie aux pollens de graminées avec :
Les traitements s'effectuent principalement sous forme de gouttes que l'on dépose chaque matin sous la langue et qu'on laisse fondre 2 minutes. Des traitements sous forme de comprimé sont également à la disposition des allergiques.
La désensibilisation sous forme injectable (on injecte sous la peau à dose croissante pendant plusieurs une solution contenant la substance identifiée comme allergisante) est de moins en moins utilisée.

Prévention

Quelques conseils utiles peuvent permettre de limiter l'allergie aux graminées. Il faut faire en sorte d'éviter l'allergène. S'il n'est pas possible de rester cloîtré chez soi, il est en revanche préférable de ne pas ouvrir les fenêtres lorsqu'il y a du vent (qui transporte le pollen). Même chose en voiture lorsqu'on circule en campagne.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Allergie aux graminées » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.